AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Jeu 2 Oct - 19:52

« La vie est un trépas constamment entravé, une lutte éternelle contre la mort, qui doit finir par vaincre. »

On dit que ce sont les plus grandes batailles qui permettent d’écrire les histoires. Renverser les Princes afin de prendre le pouvoir en Enfer, n’est-ce pas là une grande bataille que les deux démons s’apprêtent à livrer ? S’ils réussissent, c’est une toute nouvelle page de l’histoire qui s’écrira, et qui laissera place à un nouveau règne : le leur. Mais les plus grandes batailles sont aussi les plus difficiles à mener et les plus dangereuses. En ce qui concerne Matthew et Elina, il n'y aura que deux issues possibles : vaincre ou mourir. C’est un risque qu’ils sont prêts à courir. Il est temps pour les Princes de tirer leur révérence, cela fait bien trop longtemps que l’Enfer est sous leur joug.

La démone savait que Matthew avait travaillé très dur ces dernières semaines sur l’analyse de la carte de l’Enfer dont il avait absorbé les plans. Elle avait passé beaucoup de temps pour l’aider à y découvrir les pièges qui s’y dissimulent, et grâce à cela ils étaient parvenus à en éliminer la plupart. Ceci dit, bien qu’elle connaissait parfaitement chaque recoin du château du temps où elle y vivait encore, elle se doutait que les Princes avaient eu tout le loisir d’effectuer un certain nombre de changements. Il est donc fort probable qu’ils soient amenés à tomber dans certains d’entre eux lorsque le jour arrivera, mais aucun maléfice ne peut être brisé, et aucun piège ne peut être déjoué. Ils ont a puissance nécessaire pour y parvenir, et ils le feront.

Presque une semaine s’était écoulée depuis la dernière entrevue que la démone avait eu avec Matthew. Leur rapprochement était indéniable et avait fini par laisser éclore la passion qui les dévorait. Leur confiance était mutuelle, et chacun savait à quoi s’en tenir. Si leurs derniers jours étaient devant eux, autant les vivre sans se priver d’apprécier les quelques rares plaisirs que la vie s’accorde encore à leur offrir. Mais l’heure de la grande bataille approche, et plus quelques jours les séparent de ce qui va bientôt constituer leur triomphe, ou leur trépas. La démone se rendit donc au repère de Matthew. Le démon lui avait donné une clé particulière lui permettant d’apparaître à sa guise dans son repère sans encourir le moindre risque. Une fois apparue au beau milieu de son salon, elle constata que celui-ci était complètement désert. La démone s’avança donc vers la bibliothèque de Matthew, et y retira un livre bien précis qui ouvrit une porte sous-terraine dans laquelle elle s’engouffra. Elle arriva dans une pièce éclairée par des néons et à l’intérieur de laquelle se trouvait un grand bureau. Sur celui-ci trainait tout un tas de papiers, tous ayant un rapport avec la bataille qu’ils s’apprêtaient à mener d’ici peu. D’autres portes étaient également présentes, conduisant à d’autres pièces telle une chambre, un cachot, et d’autres choses que Matthew tenait à dissimuler bien à l’abri des regards.


- Matthew ?

Elle s’avança vers son bureau, essayant de remettre un peu d’ordre parmi tous ces papiers, lorsqu’un dessin à moitié recouvert par d’autres papiers attira son attention. Elle se saisit de la feuille et put y décerner une sphère. Les contours uniques de celle-ci lui permirent aussitôt de déceler l’objet dont il s’agissait. Comment ce document était-il rentré en possession de Matthew alors qu’il s’agit du secret le mieux gardé des Princes ? Ce secret causera sans nul doute la perte du démon s’il tente ne serait-ce que de s’en approcher… Le voici justement qui apparut face à elle. Elina lui mit le dessin sous les yeux.

- Comment es-tu entré en possession de ce document ?

Elle se rapprocha si près du démon qu’elle pouvait sentir son souffle effleurer sa peau. Pour la première fois, Matthew put distinguer de l’inquiétude dans son regard, et ce n’était pas par hasard.


- Crois-moi, il n’y a rien de bon à essayer de s’emparer de cet objet. Il causerait ta perte sans détour. Pourquoi cherches-tu à t’en approcher ?

Une explication s’imposait de la part du démon. Elina attendit d’en connaître davantage avant de tirer des conclusions trop hâtives.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Ven 3 Oct - 0:04

Il ne faut pas jouer avec le temps.

Le temps. C’est tout ce qu’il nous reste. Il peut être à la fois notre plus grand allié comme notre pire ennemi. Pourtant ces derniers jours, je crois bien que le temps est devenu mon ennemi, notamment parce que je n’en ai plus. Je n’ai maintenant plus le luxe d’attendre jusqu’au grand jour, je dois avancer la date de la bataille le plus possible. Je sais, c’est complètement fou, d’autant plus que je ne suis pas encore tout à fait convaincu de notre plan. Quelque chose me manque, un avantage.

- Veuillez annoncer à Félicia que son fils est ici et que c’est urgent.

- Navré monsieur, mais votre mère est absente.

- Dans ce cas je l’attendrai dans son bureau.

- Je ne peux accéder à votre demande, vous savez que votre mère n’aime pas que...

- Ce n’est pas une requête, c’est un ordre.


Nos épaules se heurtent et je le dépasse sans qu’il ne cherche à me barrer plus longtemps la route. Finalement les gardes de ma mère ont enfin compris que je peux être tout aussi terrifiant qu’elle et qu’il ne faut pas chercher à me contredire, il était temps. Je commençais à me lasser de les torturer un par un. Aussitôt dit aussitôt fait, j’entre dans le bureau de Félicia. J’attends quelques minutes, faisant les cents pas dans cette pièce, puis le temps commence à se faire long et je prends conscience que je ne pourrais pas l’attendre ici à rien faire éternellement. Je jette un rapide coup d’œil vers ma montre, lâchant un soupir d’agacement en voyant qu’elle n’apparait toujours pas.

- Encore dix minutes. Je t’accorde encore dix dernières minutes pour prouver à ton fils qu’il est plus important qu’une pauvre mission qui te bloque je ne sais où. C’est une question de vie ou de mort. Et de perception...

Je prononce ces trois derniers mots dans un chuchotement. Où que tu sois, je suis convaincu que tu es au courant de ma présence dans ton bureau. Peut-être même que tu m’observes de là où tu te trouves. Alors quoi, me fuirais-tu ? Agacé de tourner en rond, je jette deux trois coups d’œil autour de moi pour vérifier qu’aucun garde ne m’observe et commence à me diriger vers son bureau sur lequel se battent en duel tout un tas de feuilles par ci et là. L’une d’entre elle attirant particulièrement mon attention, le dessin d’une sphère annonçant quelque chose de... Puissant. Un avantage.

- La voilà ma réponse...

* * *

Malgré les conseils d’Elina de me reposer pour être assez en forme le jour de la guerre, je ne parviens plus à trouver le sommeil, à vrai dire je n’en ressens même plus l’utilité, bien que ma mine puisse laisser penser le contraire. Mon esprit est constamment occupé par cette guerre que nous allons déclencher, j’en suis devenu totalement obsédé au point de ne penser qu’à ça, de ne vivre que pour ça, mon ultime combat. La fin d’un cheminement, ou le commencement d’une nouvelle ère. Tout le monde sait que l’on doit payer les conséquences pour chacun de nos actes, mais lorsque l’on touche à l’Enfer, les conséquences sont souvent beaucoup plus extrêmes. Depuis que la carte fait à même partie de moi, j’ai l’impression de devoir lutter contre une force que je ne peux pas repousser, elle est devenue comme un poison cherchant à trouver la moindre faille pour m’affaiblir et m’empêcher d’atteindre mon but. Ce n’est pas une fichue carte maudite par les Princes qui m’anéantira, elle me ralentira tout au plus, mais je compte bien gagner la bataille.

Je ne sais pas exactement quelle heure il est, je sais simplement avoir passé les vingt dernières heures à étudier chaque parcelles des papiers contenus sur le bureau de Félicia, ne voulant pas perdre le moindre détail sur cette sphère si précieuse qui m’assurera la victoire. Je me rends compte à quel point tout mon temps consacré sur la carte aurait dû plutôt se consacrer sur cette sphère. Elle était une énigme depuis des mois, mais en la voyant dans une simple représentation, elle m’est apparue comme une évidence, la réponse à tous mes problèmes.


- Matthew ?

Je ne m’étais pas rendu compte de la présence d’Elina, à vrai dire je ne me rendais pas compte d’où j’étais ni de ce que je faisais jusqu’à ce que sa voix me ramène à la raison. Mon regard se pose d’abord sur le poignard ensanglanté dans ma main. Je me demande d’abord où se trouve le corps du malheureux qui est venu m’interrompre dans mes recherches, puis je me rends compte qu’il n’y a que moi. C’est mon propre sang qui se trouve sur le couteau. Je me redresse et m’avance vers un miroir, constatant une véritable œuvre d’art sur mon corps, le même signe représenté de manière identique, à peu de choses près ou juste la taille change parfois, gravé sur mon torse, bras, épaules et même le dos. Je ne savais pas ce que ce signe représentait, à vrai dire je ne veux pas le savoir, ça doit simplement être un effet de plus que la carte détient sur moi pour me mutiler et faire couler un peu plus de mon sang. La preuve étant que je ne me souviens même plus avoir tracé ces signes sur moi-même. Je laisse mes pouvoirs se charger de la guérison de mon corps afin de faire disparaître toutes ces marques ridicules et cherche un quelconque tissu pouvant faire office de tee-shirt ou de chemise. Ne trouvant rien sous la main, c’est finalement ainsi que je rejoins Elina qui semble avoir découvert ma propre découverte.

- Comment es-tu entré en possession de ce document ? Crois-moi, il n’y a rien de bon à essayer de s’emparer de cet objet. Il causerait ta perte sans détour. Pourquoi cherches-tu à t’en approcher ?

Pourquoi cette colère ? Pourquoi cette crainte ? Je lui trouve le remède miracle à notre couronnement et elle n’en semble pas heureuse. Pourquoi attendons-nous encore Elina ? Pourquoi ne me donnes-tu toujours pas cette fichue date que je te réclame sans cesse ? Je veux savoir quand nous attaquerons. Je n'en peux plus d'attendre. Quand serons-nous prêt d’après toi ? Le serons-nous vraiment un jour au moins ? Je ne comprends pas pourquoi tu veux retarder sans cesse cette guerre alors que nous avons tous ce qu’il nous faut pour les vaincre. Plus nous attendons et plus mon état empire, et crois moi je ne tiens vraiment pas à mourir.

- Tu devrais sauter de joie, j’ai déniché notre ticket gagnant.

Mon comportement est devenu moins agréable durant ces dernières heures, je suis devenue une bombe capable d’exploser à la moindre irritation. Je suis enfermé dans cette pièce sombre depuis des semaines, étudiant nuits et jours tout ce qu’il y a à savoir pour notre bataille, ne sortant que quelques fois pour dénicher un peu plus d’informations toujours à propos de cette guerre. Ma vie actuelle ne tourne plus qu’autour de ce futur incertain, et mieux vaut pour nous déclencher cette bataille rapidement avant que l’Enfer ne parvienne en premier à me rendre fou. Toutes les cicatrices présentes sur mon corps se sont refermées, mais je ne me rends pas compte jusqu’à quel point ce signe s’est gravé en moi, tout simplement parce que je n'y prête pas attention. Je dépasse Elina, essayant de faire un peu de rangement dans toute cette paperasse tandis que celle-ci peut distinguer très clairement un tatouage recouvrant toute mon épaule gauche, tatouage représentant le signe qui semble m’obséder depuis plusieurs jours et que je ne cesse de graver inconsciemment sur mon corps. Je suis tellement obsédé par ce projet que je ne fais plus attention à mon propre état, ni même à celui d’Elina ou à quiconque autour de moi. Ma peau est devenue pâle, le contour de mes yeux étant de plus en plus foncé, j’ai l’apparence d’un pauvre adolescent délirant en manque de sommeil. C’est le comble pour un démon comme moi de ressembler à un pauvre humain... Mais cette sphère fera la différence. Elle réveillera tout ce qu’il y a de plus démoniaque en moi pour remporter la victoire. Il ne nous reste plus qu’à fixer un jour. Je me retourne de nouveau vers Elina, mon regard plongé dans le sien d’un air des plus sérieux.

- D’ailleurs, tu tombes bien, j’ai une surprise pour toi. Nous partons ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Dim 5 Oct - 14:23

« Fuyons la folie des extrémités qui n’ont d’issue que les abîmes… »

Qu’arrivait-il à son compagnon, son allié ? La démone avait pensé que le laisser respirer quelques jours aurait conduit à le revoir plus serein, plus reposé, or il n’en était rien. Matthew paraissait plus fatigué que jamais, quelque chose dans son comportement n’était pas normal. Elle aurait pu croire qu’il s’agissait d’une crainte suite à l’aventure périlleuse qu’ils allaient bientôt entreprendre, mais elle connaissait suffisamment le démon pour savoir que la mort ne l’effrayait pas. Autre chose lui avait échappé.


- Tu devrais sauter de joie, j’ai déniché notre ticket gagnant.

Pourquoi ce ton si froid avec elle ? La démone ne l’appréciait guère et la lueur assassine qui passa sur son regard en dit long. L’égo et la fierté d’une princesse sont deux choses qui parviennent à agacer Elina lorsque l’on s’y attaque, et lorsque la démone est irritée, mieux vaut ne pas trainer dans les parages. Heureusement pour Matthew, elle avait remarqué qu’il n’était pas à proprement parler dans son état habituel. De plus, il suivait une route dangereuse en croyant que l’objet qu’il avait déniché l’amènerait à sa victoire alors qu’il s’agissait probablement du plus gros piège tendu par les Princes. Se rendant compte que le démon pourrait devenir irritable à la moindre réplique de sa part, la démone se concentra uniquement sur ce qu’elle avait à lui dire. Elle devait parvenir à le calmer et ne pas lui faire oublier qu’il pouvait avoir confiance en elle. Se rapprochant de lui, elle déposa ses mains sur les joues du démon et les caressa, avant d’apercevoir quelques gouttes de sueur perler son visage. La démone comprit enfin ce qu’il se passait.

- C’est cette carte… Tu aurais dû me prévenir qu’elle exerçait une telle emprise sur toi. Je n’aurais jamais laissé l’œuvre de mon père envahir ton esprit par sa folie. Nous allons avancer notre départ.

- Tu tombes bien j’ai une surprise pour toi. Nous partons ce soir.

A n’en point douter le démon était plus sérieux que jamais. Mais il était hors de question qu’Elina l’entraîne avec elle dans l’état où il se trouvait actuellement. Bien qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose contre le mal qui le rongeait, elle pouvait cependant l’apaiser, au moins le temps d’une nuit, afin que Matthew puisse reprendre des forces.

- Assieds-toi je te prie, j’ai à te parler de quelque chose.

Avant qu’ils ne partent, elle devait l’avertir au sujet de la sphère qu’il pensait pouvoir utiliser.

- Cette sphère que tu étudies, il ne s’agit en aucun cas d’un objet qui te permettra de remporter une victoire. Lorsque les Princes ont emprisonné leur père, ils se sont servis d’une magie ancestrale qui a réuni une partie de leur pouvoir dans cette sphère, afin d’emprisonner une partie des pouvoirs du roi à l’intérieur pour leur permettre de pouvoir enfin prendre le dessus sur lui. A l’intérieur de cette sphère se trouve donc un immense pouvoir, appartenant à une très ancienne magie… une magie du sang. Tous ceux qui tentent de s’emparer de cette sphère sont voué à l’autodestruction car la magie les consument et les détruisent aussitôt sans aucun retour en arrière possible, peu importe leur puissance. C’est la raison pour laquelle les Princes n’ont jamais eu de fils. Ils ne souhaitent pas que quiconque puisse un jour se servir de cette sphère afin de faire à son tour ce qu’ils ont fait à leur père. Je suis la seule de leurs héritières à avoir découvert ce secret, ce fut d’ailleurs l’une des raisons principales de mon bannissement. Mais même moi ou mes cousines, nous ne sommes pas assez puissantes pour prendre le contrôle de cet objet sans que les ténèbres ne finissent par nous consumer. Matthew… Quoi qu’il se passe une fois que nous serons là-bas, tu dois me promettre que tu n’essaieras en aucun cas de t’approcher de cette sphère. Tu périrais dans l’instant. Toute la puissance de cet objet s’imprègnerait en toi mais tu en mourrais aussitôt. Bien des démons sont morts de la sorte piégés par mes oncles. Je ne partirai avec toi qu’à cette condition.

Une dernière chose restait maintenant à régler. La question de leur départ. La réponse de la démone se fit catégorique et sans discussion possible.

- Nous partirons demain. Dans cet état tu ne serais pas plus capable de pulvériser un moineau que moi toute ma lignée. Il est folie d’entreprendre quelque chose au-dessus de ses forces. Il te faudra bénéficier d’un maximum de forces demain, et j’ai la solution qu’il faut pour cela.

Un sourire charmeur se dessina sur ses lèvres, tandis qu’elle fit apparaître dans sa main un petit objet qu’elle déposa dans une tasse d’eau bien chaude et la lui tendit.

- Bois ceci. C’est une tisane aux herbes magiques dont les propriétés permettront de t’apaiser suffisamment pour passer une bonne nuit de sommeil, et qui plus est de recouvrir l’intégralité de tes forces. Je dormirai avec toi ce soir, mes capacités empêcheront la magie de mon père de venir perturber ton sommeil avec cette carte.

Une lueur de pouvoir put se lire sur le visage de la démone.

- Je te promets Matthew qu’à partir de demain, plus rien ne viendra perturber tes nuits si ce ne sont tes serviteurs venant t’apporter ton petit déjeuner à l’intérieur de ton nouveau palais.

Elle tendit sa main au démon afin qu’il la suive pour leur dernière nuit de sommeil avant de passer les portes de l’Enfer où tout se jouera pour eux demain…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Mar 7 Oct - 21:10

« Derrière chaque grand homme se cache une femme. »

Des semaines se sont écoulées depuis notre décision de détrôner les Princes de l’Enfer. Des journées entières à chercher le plan infaillible, des heures interminables à découvrir la moindre information supplémentaire pour ne pas se faire surprendre. Tout se jouera en quelques minutes, mais tout peut aussi se perdre sur un banal détail qui nous aurait échappé. C’est lorsque l’on entre dans une guerre que l’on se rend compte à quel point les détails peuvent être importants. D’ailleurs, il semble y en avoir deux de plus à devoir régler en cette soirée, mon problème avec cette carte et la sphère qui ne semble pas plaire à l’unanimité.

- C’est cette carte... Tu aurais dû me prévenir qu’elle exerçait une telle emprise sur toi. Je n’aurais jamais laissé l’œuvre de mon père envahir ton esprit par sa folie.

- Je n’ai pas besoin d’une quelconque aide Elina, seulement besoin d’agir et de prouver à ton père à quel point sa folie est insignifiante comparée à la mienne.

- Nous allons avancer notre départ.


Après une énième remarque sarcastique qu’Elina se force à ignorer, la voilà qui m’annonce enfin une bonne nouvelle, de quoi me redonner ma motivation du début. Elle semble approuver le fait d’avancer une date qui n’a d’ailleurs jamais été donnée. Ou peut-être pense-t-elle ne pas vraiment avoir le choix étant donné mon état. D’ailleurs, comment s’est-elle rendue compte que le problème venait de cette carte ? J’ai pourtant fait au mieux pour ne rien dévoiler, mais à plus les jours passent, et plus cette carte me provoque des effets, aussi bien sur ma mentalité que sur mon caractère, qui semblent de moins en moins ravir ma belle camarade. A vrai dire je ne me supporte pas moi-même lorsque j’en prends conscience, c’est pour ça que je veux partir le plus tôt possible, afin de me débarrasser de toute cette folie.

- Assieds-toi je te prie, j’ai à te parler de quelque chose.

J’écoute Elina sur les dernières informations dont elle veut me faire part avant notre grand départ. Informations qui réduisent une partie de mes espoirs à néant lorsque je vois à quel point cette sphère ne lui est pas inconnue. Je suis perdu, je ne comprends plus rien. Pourquoi Félicia perdrait autant de temps à étudier cette sphère si le final se résume irrémédiablement à une mort certaine ? Elle n’est pas du genre à perdre son temps avec l’impossible, et pourtant j’ai pleinement confiance en Elina pour me rendre compte à quel point sa mise en garde est vraie et sert dans l’unique but de me protéger. Toute cette histoire me rend vraiment fou. Mon avantage réduit en poussière par le simple fait qu’il causerait ma propre perte au moindre contact avec cette sphère. Pourquoi Félicia a-t-elle voulu me mener vers cette piste ? Je connais ma mère et je me doute bien que ces documents ne trainaient pas sur son bureau par hasard au moment même où je passais la voir. Veut-elle la mort de son propre fils ? Ou bien y-a-t-il une extrême issue qui nous sauverait tous et nous garantirait la victoire ? Et si oui laquelle ? Je ne sais pas… Je ne sais plus. Et je n’arrive pas à cacher ma déception face à cette nouvelle.

- Cette sphère était censée nous faire remporter la bataille... J’ai tout misé dessus... Il doit y avoir autre chose. Je trouverai autre chose.

Déterminé à trouver une ultime solution, Elina m’arrête dans mon élan, m’offrant une tasse au contenu très certainement magique, pour me dire de privilégier le repos car notre départ se fera demain. Demain... C’est impossible. On ne peut pas partir alors que notre plan se trouve réduit à néant. Je bois le contenu de la tasse pour tenter de m’apaiser, mon esprit retraçant en quelques secondes tout notre parcours jusqu’à aujourd’hui puis je finis par me calmer, me rendant compte qu’avant de partir sur l’idée de cette sphère, nous avions déjà un plan tout tracé, toujours prêt à être mis en application par Elina et moi-même. Je sens que sa boisson a un effet immédiat sur moi, mes folies disparaissent, mes pensées redeviennent claires et je me rends compte à quel point mon comportement a pu être détestable durant ces derniers jours.

- Je te promets Matthew qu’à partir de demain, plus rien ne viendra perturber tes nuits si ce ne sont tes serviteurs venant t’apporter ton petit déjeuner à l’intérieur de ton nouveau palais.

Ses mots suffisent à me réconforter dans l’idée que je ne pourrais partir avec une meilleure alliée qu’elle pour cette ultime bataille. Je réalise alors à quel point Elina a su me supporter et me soutenir même lorsque tout semblait se jouer contre nous, je me rends compte à quel point cette femme apparue dans ma vie si rapidement m’est devenue indispensable aujourd’hui. Je n’ai jamais été du genre à mettre ma fierté de côté devant quiconque et encore moins à dévoiler mes sentiments, et si je ne me sens toujours pas capable de faire l’un, elle reste la seule qui mérite que je fasse cet effort pour l’autre. Je saisis la main qu’elle me tend et au lieu de la suivre, je l’attire vers moi, son corps presque collé au mien. Mon regard se plonge dans le sien, et je me rends compte à quel point mon avenir n’aurait pu être meilleur sans elle.

- Pardonne-moi pour ce comportement, ces derniers temps j’ai agis comme un crétin et je ne t’ai pas bien traité.

Je crois bien qu’il s’agit de mes premières excuses données en des années de vie. Comme quoi il y a bien une personne qui est capable de nous faire changer, bien plus que ce que l’on pourrait s’imaginer. Elina est cette personne pour qui j’ai envie de faire des efforts. Elina est cette femme pour qui j’ai envie de conquérir le monde. Elina est cette reine qui mérite de se voir offrir la plus prestigieuse des couronnes pour un trône durement remporté.

- Je ne veux pas être ce crétin avec toi. Je préfère être cet homme qui t’offrira l’attention et le respect que tu mérites. Je veux être ce roi, conquis d’avoir la plus belle reine à ses côtés.

Je ne pars jamais pessimiste dans mes projets, mais je reste tout de même un minimum réaliste, et puisqu’il s’agit peut-être de notre dernière nuit ensemble, autant faire en sorte qu’elle soit le plus agréable possible. Tandis que ma main droite reste dans la sienne, je glisse ma main gauche derrière sa nuque, attirant son visage au mien, embrassant ses lèvres que je désire tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Jeu 9 Oct - 19:11

"La goutte d’eau séparée de l’océan peut trouver un repos momentané, mais celle qui est dans l’océan ne connaît pas de repos." Gandhi


Elina aimait beaucoup cette citation. Une belle citation, prononcée par un grand homme. Aujourd’hui, elle se la remémorait et parvenait à y trouver un lien avec leur situation. Cette goutte d’eau, c’était eux, séparés du reste du vaste océan dans lequel ils allaient plonger dès demain : l’Enfer. Dès lors, ils n’auront plus le temps de se reposer c’est un fait. Voilà pourquoi ce soir, ils devaient en profiter, pendant qu’ils en avaient encore le temps, pendant qu’ils en étaient loin.


Heureusement, Matthew parvint à se calmer et enfin laisser divaguer son esprit à d’autres occupations que celle sur laquelle il s’était concentrée durant des jours, à savoir la réponse à l’énigme de cette sphère. Ils n’auront pas besoin de cette sphère, ni demain, ni jamais. De toute façon, le démon ne pourrait pas l’utiliser quand bien même il le voudrait. Il n’était pas un héritier des Princes, et la magie du sang ne s’appliquait que sur ces derniers. Il était temps à présent pour eux d’aller se reposer, afin de se préparer au grand jour qui les attendait. Mais contrairement à ce à quoi la démone s’était attendue, Matthew saisit sa main lorsqu’elle la lui tendit, et il l’attira vers lui.

- Pardonne moi pour ce comportement, ces derniers temps j’ai agi comme un crétin, je ne t’ai pas bien traitée.

Le visage de la démone laissa distinguer un beau sourire. Elle était reconnaissante au démon d’avoir remarqué l’attitude quelque peu désagréable qu’il avait eu à son égard. Elle commençait à bien le connaître maintenant, et elle était prête à parier que les fois où ils présentaient des excuses étaient extrêmement rares. Elle n’en était donc que davantage touchée. Se pourrait-il que le démon tienne un peu plus à elle qu’à une alliée ? C’est une question que la démone aura le loisir de se poser un plus tard, une fois que leur préoccupation concernant les Princes se sera dissipée.

- Je ne veux pas être ce crétin avec toi. Je préfère être cet homme qui t’offrira l’attention et le respect que tu mérites. Je veux être ce roi, conquis d’avoir la plus belle reine à ses côtés.

Les paroles du démon suffirent finalement à répondre à la question qu’elle venait de se poser. Elle comprenait les sous-entendus que cela impliquait, ainsi que la manière sincère avec laquelle il venait de s’adresser à elle. Elle n’était plus qu’une alliée à ses yeux depuis déjà un certain temps, et le baiser qui suivit ne fit que confirmer ses dires. Elina plongea son regard dans celui du démon.

- Attention à toi Matthew Storm. Je commence par prendre goût à tous ces compliments.

Elle déposa à nouveau ses lèvres contre celles du démon, lui offrant un langoureux baiser. Il s’agissait peut-être de leur dernière nuit ensemble… La première fois qu’ils avaient cédé au plaisir charnel, c’était au moment où ils avaient scellé leur alliance. Cette fois, ils y céderont parce que leur relation prenait un nouveau tournant. Lorsque la fin est proche, nous sommes amenés à voir les choses sous un angle différent, et parfois, à se rendre compte que certaines d’entre elles se trouvent juste devant nos yeux depuis le début. Ce soir, la démone laissa également tomber le masque, et pour la première fois, vécut pleinement l’instant présent, sans se priver de le ressentir et d’en porter les conséquences. Bien qu’elle appréciait Matthew depuis le premier jour de leur rencontre, il était très difficile pour la démone de ne pas taire ses émotions. Il n’est pas évident de les laisser envahir quiconque ayant vécu auprès des Princes. Ceci dit, c’est sans doute un point qu’elle partage avec Matthew. Vivre auprès de Félicia n’a pas dû non plus être source d’étreintes chaleureuses ni de sentiments maternels affectueux. Dans de telles conditions, comment s’autoriser à ressentir une chose que nous avons toujours reniée étant considérée comme une faiblesse ? Peut-être que le problème vient justement des personnes qui leur ont enseigné cela. Si l’on regarde de plus près les Princes, c’est pourtant leurs nombreux désaccords et leur hostilité les uns envers les autres qui va peut-être causer leur perte demain. L’unique fois où ils ont réellement remporté la victoire qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui est après tout la seule où ils sont parvenus à s’unir et mettre leurs différends de côté. En ce qui concerne la relation d’Elina avec Matthew, la démone se dit qu’il valait mieux laisser les choses se faire d’elles-mêmes et voir la tournure que qu'elles prendront. Pour une fois que ni l’un ni l’autre ne planifiait quoi que ce soit. Pour l’heure, leur relation, peu importe la tournure de celle-ci, est davantage une force qu’une faiblesse, et elle le restera probablement encore un certain temps. La démone poussa légèrement Matthew contre le canapé et vint s'asseoir sur lui. Elle s'approcha de son oreille, déposa quelques baisers sur son lobe avant de lui murmurer quelques mots.

- Les herbes apaisantes que je t'ai données à boire ont un effet instantané pour apaiser toute tentions sur le corps et l'esprit, mais elles n'agiront sur ton sommeil que d'ici une petite heure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   Sam 11 Oct - 17:38

On est capable de tout contrôler, sauf les sentiments...

Les sentiments, un sujet souvent considéré comme tabou dans le monde des démons, dans le monde de l’Enfer. Je n’ai jamais moi-même voulu m’attarder réellement sur cette question, ayant toujours conservé à l’esprit que sentiment est égal à faiblesse. Dans de rares moments, il m’arrive tout de même de me poser quelques questions à ce sujet. Les anges expriment tous des sentiments forts les uns envers les autres et pourtant ils sont tout aussi puissants que nous les démons. Que signifie donc cette théorie absurde sur les sentiments ? En voilà un sujet de philosophie qui pourrait faire débat toute une éternité. Je pense que tout dépend de la force de ce sentiment, de sa réciprocité, et de la personne avec qui les partager. Je pense que dans mon cas, ressentir quelque chose envers Elina m’apporterait bien plus de force que de faiblesse. Mais comment reconnaitre ces émotions lorsqu’on les a renié toute notre vie ?

- Attention à toi Matthew Storm. Je commence par prendre goût à tous ces compliments.

Elle est capable de m’apaiser de par son simple sourire, capable de me redonner toute mon énergie de par un simple baiser échangé. Alors Matthew, est-ce que cette relation a l’air de ressembler à une faiblesse ? Pour l’instant elle semble vouloir me prouver tout le contraire. Tout le monde sait que les compliments n’ont jamais été mon fort, d’ailleurs la plupart des personnes me reconnaissent bien plus de par mes menaces ou remarques sarcastiques, mais je peux être une toute autre personne avec Elina. J’ai l’impression qu’elle me libère de toute la pression de ce monde qu’il y a sur moi. J’ai l’impression qu’elle m’aide à découvrir une part enfouie de moi que je ne croyais pas exister. Pourrais-je être cet homme capable d’éprouver plus que de l’affection, mais de l’amour pour cette femme ? Aujourd’hui encore j’ai du mal à l’envisager, le simple mot amour représentant pour moi tout ce que j’ai toujours voulu repousser. Alors je me contente de profiter de l’instant présent sans me poser trop de questions, et si le terme amour ne nous convient pas, et bien nous en inventerons un pour exprimer toute cette passion qui nous enivre à chacune de nos rencontres.

- Les herbes apaisantes que je t'ai données à boire ont un effet instantané pour apaiser toute tentions sur le corps et l'esprit, mais elles n'agiront sur ton sommeil que d'ici une petite heure.

Je sens mon corps basculer en arrière et retomber sur le canapé. Je sens le corps d’Elina revenir se coller contre le mien. Toute cette passion, incapable d’être exprimée par des mots, mais bien mieux par des gestes. Assise sur moi, mes mains posées sur ses cuisses, je sens son visage venir vers moi puis dériver de mes lèvres à mon oreille pour me chuchoter ces quelques mots. Une heure donc ? Intéressant à savoir. J’esquisse un large sourire, une idée bien plaisante me passant évidemment dans la tête.

- On pourrait bâtir un monde en une heure.

Je m’empare de nouveau de ses lèvres, mes mains se glissant vers son petit haut, haut qui lui va d’ailleurs si merveilleusement bien que j’en culpabiliserais presque de devoir le lui retirer, mais je reste convaincu que ce qu’il se cache derrière est encore bien plus beau à voir. Premier vêtement à tomber au sol, mon regard se pose sur elle, l’admirant dans ce sous-vêtement du soir, ressentant de l’admiration envers cette femme si parfaite à mes yeux. Je bascule alors son corps vers le canapé, me mettant au-dessus du sien pour reprendre les choses en main. Je m’étonne alors moi-même d'éprouver tant de tendresse avec une femme, une femme certes, mais pas n’importe laquelle. Je dépose des baisers le long de son corps, puis redescend vers son cou, sa poitrine, son nombril... Cette odeur qui m’enivre. Ce corps qui me fascine. Je ressens alors l’envie d’arrêter le temps, le désir que cette heure ne finisse jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a certains objets dont il vaut mieux ignorer l'existence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse. » (Tommy J.)
» ❝ parfois, il vaut mieux tourner la page que d'être seule à vouloir arranger les choses ❞ › jordan
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]
» [R/B/J] Où trouver certains Objets Utiles
» Envol du Corbeau, un chat qu'il ne vaut mieux pas fréquenter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Les quartiers

 :: Quartiers n°3 :: Le repère de Matthew
-