AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un mariage... deux témoins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Un mariage... deux témoins   Lun 8 Avr - 0:55

//Zark ouvrit son placard et se mit à la recherche d’un costume. Pourquoi donc un costume ? Parce qu’aujourd’hui il était invité... à un mariage. Non, ce n’était pas le sien, mais celui de deux amis d’Ilana que le démon avait rencontré à l’époque où tous deux sortaient encore ensemble. "Le couple parfait", c’était comme ça que les heureux mariés d’aujourd’hui les avaient nommés lorsqu’ils s’étaient tous les quatre rencontrés. Ah, si seulement ils savaient... Ilana désirait renouer contact avec eux car cela faisait longtemps qu’elle ne les avait plus revus, alors le démon avait concédé à faire un effort... jusqu’à ce qu’il se retrouve à faire partie des témoins du mariage... avec Ilana. A l’époque, il avait accepté, mais il y avait juste un hic aujourd’hui : il ne sort plus avec Ilana, et tous les deux sont désormais tout l’opposé du couple parfait ! Alors pourquoi est-ce que Zark y allait quand même aujourd’hui ? Parce qu’il avait donné sa parole, et parce qu’autrement, Ilana allait le tuer.//

//Après avoir enfilé une chemise blanche avec un pantalon noir et une veste noire, ainsi que des chaussures cirées et une coiffure, disons, un peu comme à l’habituelle, le démon s’éclipsa directement à l’endroit où la cérémonie aurait lieu. Ilana n’allait pas tarder à arriver, il ne pouvait pas rentrer sans elle, sinon ce serait mal perçu. « Ce sont des amis qui comptent beaucoup pour moi et tu avais donné ta parole, alors tu as intérêt à jouer le jeu et faire comme si de rien n’était, sinon je te garantis que les Princes se feront une alliée dans leur chasse à "qui amènera la tête de Zark". ». Alors oui, Zark avait accepté...//

//Il s’approcha d’Ilana dès que cette dernière arriva, et lui adressa un grand sourire hypocrite en lui tendant son bras, sentant les regards des deux futurs mariés juste derrière eux. Il l’attrapa alors avant de le serrer suffisamment fort pour que ça lui fasse mal, et il lui murmura tout bas en serrant les dents pour ne pas que l’on perçoive les remarques crues qu’il s’apprêtait à faire.//

- Je vais te faire regretter de m’avoir entrainé là-dedans. Allez, ne faisons pas attendre plus longtemps les futurs mor... mariés.

//Le regard qu’il lança à Ilana lui montra clairement que s’il allait jouer le jeu comme il avait promis de le faire, il n’en raterait pas une à la moindre occasion pour se venger.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Lun 8 Avr - 1:11

//Il se fiche du monde... Qu’est-ce qu’il fiche ?! Ce n’est tout de même pas compliqué d’être à l’heure ! Dès que je le vois, je lui fais avaler un réveil, de gré ou de force je vous le garantis. Je sais que je ne devrais pas réagir ainsi... Je l’ai forcé après tout mais il me doit bien cela ! Après tout ce qu’il m’a fait subir, il n’a pas le droit de me faire faux-bond. Il ne peut pas ne pas venir, il sait très bien que je me ferais un plaisir de balancer deux trois informations des plus intéressantes aux Princes. Comment ça, cela ne se fait pas ? Parce que mentir à la femme que l’on prétend aimer cela se fait peut-être ? Bien sûr que non ! Enfin, je tente de me calmer. Le rouge de mes joues ne va décidemment pas avec le blanc immaculé de ma robe. La mariée a tenu à ce que l’on soit également vêtues, nous les demoiselles d’honneur, de blanc. Immense faute de goût si vous voulez mon avis mais sur ce coup-là, on ne me l’a pas demandé... Tant pis pour eux ! Je commence à m’impatienter lorsque je sens derrière une présence non humaine. Il n’a tout de même pas osé s’éclipser au milieu de tous ces humains ? Non mais il faut tout lui dire ou quoi ? Je me retourne et vois ce très cher Zark s’avancer vers moi. Je le scanne du regard : costume, cravate et même des chaussures cirées ! Ca va, il ne me fera pas trop honte. Par contre, le sourire stupide qui est fixé sur ses lèvres lui donne la tête d’un crétin des Alpes. J’aimerais le lui enlever le plus rapidement possible mais je vois que le couple de mariés nous regarde. Je lui adresse donc le plus beau sourire qui soit. Il s’avance vers moi et me prend le bras...Non rectifications, il me tord le bras !//

- Zark... Si tu ne veux pas que je sers aussi fort celles qui font de toi un homme, tu as intérêt à serrer moins fort mon bras... Maintenant !

//J’adresse un sourire aux gens qui nous regardent. Nous sommes beaux tous les deux. Lui dans son costume trois pièces, moi dans ma robe longue qui traîne sur le sol et qui me fait bien plus grande que je le suis. S’ils savaient... Les pauvres ! Enfin, ce ne serait pas très charitable de dire que le «couple parfait» n’avait envie que d’une chose : se taper sur la tronche.//

- Je vais te faire regretter de m’avoir entrainé là-dedans. Allez, ne faisons pas attendre plus longtemps les futurs mor… mariés.

- Tu as dit oui il y a quelques semaines, tu tiens tes promesses ! Du moins celle-là...

//Je t’adresse un magnifique sourire où l’on voit toutes mes dents. Je pose ma main sur l’avant bras de Zark et commence à enfoncer mes ongles. Malheureusement, cela ne peut pas lui faire bien mal vu l’épaisseur de sa veste. Il doit mourir de chaud le pauvre... Tant mieux ! Nous nous avançons vers une petite table où est dressé le plan de l’Eglise. C’est ri-di-cu-le. La salle de réception a été faite sous forme de maquettes avec des bonhommes et des dames... Le summum du mauvais goût si vous voulez mon avis... Oui je sais on ne me l’a pas demandé ! Je m’éloigne rapidement de Zark et me penche en même temps que lui sur la table afin de trouver nos deux emplacements différents. Je cherche...et lâche un juron.//

- Evidemment, et ce à ma plus grande joie, nous sommes à côté à la messe...

//Je me retourne vers toi, tu as un air de chien battu qui me ferait presque de la peine...Si tu n’avais pas mérité d’assister à ce mariage ! Je m’avance vers toi et fais en sorte de remettre ta cravate correctement comme le font toutes les fiancées.//

- Ecoute moi bien Zark. Ni toi ni moi n’avons envie de passer plus de quelques minutes en présence de l’autre. Pourtant, on a accepté de participer au mariage alors tu as intérêt à jouer le jeu sinon ce sera un aller-simple pour les Enfers ? Capiche ?

//Je t’embrasse sur la joue...mais je ne peux pas résister à l’idée de te mordre la peau. Oeil pour oeil, dent pour dent. Tu vas te souvenir longtemps de ce mariage, moi je te le dis.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Lun 8 Avr - 1:33

//Zark pensait au moins savourer le plaisir de torturer Ilana afin de se venger de la torture qu’elle lui infligeait en l’ayant forcé à assister à ce mariage. Alors oui, il voulait lui faire payer, et pour ça tout était permis. Néanmoins, c’était sans compter sur la réactivité d’Ilana dès l’instant où il avait commencé par lui tordre le bras...//

- Zark... Si tu ne veux pas que je sers aussi fort celles qui font de toi un homme, tu as intérêt à serrer moins fort mon bras... Maintenant !

//Le démon desserra soudain sa prise sur le bras d’Ilana et pâlit légèrement. Non, elle n’oserait pas... S’en prendre à ses bijoux de famille, la traitresse ! Mais le démon n’allait pas abandonner si vite. Puisque c’était comme ça, à bas les règles de bienséance et de bonnes conduites Twisted Evil du moins toutes celles que les mariés ne verront pas.//

//Lorsqu’Ilana lui annonça qu’ils seraient tous deux côte à côte à la même table, le démon fut dépité... Mais seule Ilana put s’en apercevoir. Après tout, il avait un rôle à jouer, et Ilana semblait prendre plaisir à le faire tout en le faisant souffrir. Il dut bien avouer cependant que lorsque la jeune femme s’avança vers lui pour resserrer sa cravate, Zark se demanda pendant un moment si elle n’allait pas en profiter pour vouloir l’étrangler avec. Mais par chance, elle ne le fit pas, et ce dernier déglutit, soulagé lorsqu’elle termina.//

- Ecoute moi bien Zark. Ni toi ni moi n’avons envie de passer plus de quelques minutes en présence de l’autre. Pourtant, on a accepté de participer au mariage alors tu as intérêt à jouer le jeu sinon ce sera un aller-simple pour les Enfers ? Capiche ?

- Très bien...

//Mais elle continuait de le provoquer... en l’embrassant sur la joue... ou plutôt en le mordant étant donné la façon avec laquelle le démon put sentir ses dents au contact de sa joue. Zark regarda Ilana et lui afficha de nouveau ce grand sourire hypocrite lui donnant l’air du parfait crétin (xD), avant de la conduire à leur table. Là, il tira une chaise et fit signe à Ilana de s’asseoir, lorsqu’au dernier moment, il recula un poil davantage la chaise, laissant Ilana s’étaler sur le sol. Il prit alors un air des plus faussement surpris et désolé.//

- Oh, pardonne-moi chérie. Est-ce que tout va bien ? Cette fichue maladresse qui te poursuit...

//Il lui présenta sa main pour l’aider à se relever et se rasseoir sur la chaise. Intérieurement, Zark était mort de rire, mais il savait que cela n’avait déjà pas échappé à Ilana. La riposte risquait d’être sévère, il s’en doutait bien, mais il n’avait pas pu résister.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Lun 8 Avr - 1:51

//Je vois à l’expression de tes yeux que mon baiser t’a plu... J’en suis ravie. J’entends derrière nous des grands-mères, sûrement celles de la belle-famille de la mariée, dire que nous sommes adorables, que cela se voit que nous sommes dingues l’un de l’autre... Bien sûr ! Notre amour transpire à travers tous nos pores. Je ne peux m’empêcher de sourire, et cette fois, c’est un vrai sourire. Sommes-nous donc de si bons comédiens ? Alors que Zark m’accompagne vers la table, je ne peux m’empêcher de regarder autour de moi. Des ballons roses, blancs, rouges, des plumes, des faux diamants. Ciel, tout est d’un cliché ! Je ne savais pas que les mariés avaient un goût si mer...raffiné ! Zark finit par tirer la chaise sur laquelle je dois m’asseoir. Je suis quelque peu étonnée, mais je le laisse faire. Même lorsqu’il ne jouait pas la comédie, il n’avait jamais été aussi gentleman. Je commence à m’asseoir lorsque je sens...le vide. Il n’y a aucun coussin ni aucun siège pour rattraper mon illustre postérieur avant qu’il ne vienne épouser le moins illustre sol. La chute va être...douloureuse. Je confirme. Et je confirme aussi que ce traître de Zark est un bel enfo...enfant de choeur ! Il me tend la main, tout en disant en affichant ce sourire crétin.//

- Oh, pardonne-moi chérie. Est-ce que tout va bien ? Cette fichue maladresse qui te poursuit...

//Je lui rends son sourire tout en prenant sa main pour me relever. Je ne caresse pas sa main non...Je suis en train de la lui broyer. Il sent les deux bagues qui ornent mes doigts écraser son index, majeur, annulaire... Tu souffres Zark, dis moi hein, c’est douloureux ? Je finis par lâcher sa main qui est légèrement...bleue puis m’assied correctement.//

- Ce n’est rien mon chou en sucre...

//Zark finit par prendre place à mes côtés. Nous sommes à la table des témoins. L’homme en face de moi ne cesse de reluquer ma poitrine alors que la fille qui est à côté de Zark bave sur mon compagnon... Cela promet d’être fun dîtes moi ! Je laisse le calme s’installer entre nous. Tout en prenant un verre de champagne que me tend l’un des serveurs, je me dis qu’il serait peut-être temps de faire la paix... Je me retourne vers Zark, lève ma coupe vers lui et chuchote.//

- Zark, cessons de faire les enfants... Nous pouvons... Oh....

//Je penche délicatement la coupe au-dessus de Zark, et le champagne, qui doit coûter bien cher, s’écoule tranquillement sur la veste puis sur le pantalon de Zark. Je porte mes mains à ma bouche, l’air effrayé et totalement honteuse. Je prends ma serviette pour t’éponger.//

- Oh, pardonne-moi chérie. Cette fiche maladresse qui me poursuit....

//J’éponge tranquillement le costume trois pièces du démon en appuyant plus fort aux endroits où c’est censé être douloureux. J’entends les petits gémissements de douleur de Zark... Parfait Twisted Evil //

- Bien au sec, mon rayon de soleil ?

//Je t’affuble des surnoms les plus nuls que je trouve pour te mettre encore plus mal à l’aise. Toi qui aimes la finesse, la délicatesse... Tu vas être servi. Je vois que la jeune fille à côté de Zark, qui doit à peine approcher la vingtaine, continue de baver sur le démon. Je lui adresse un joli sourire et entame la conversation.//

- Je suis navrée de vous imposer la présence de mon fiancé mademoiselle... Je dois avouer qu’il mange bruyamment et qu’il n’a pas un maintien irréprochable... Que voulez-vous l’amour rend aveugle. C’est... démoniaque Twisted Evil

//Je lui adresse un clin d’oeil alors que je sens que Zark se décompose à mes côtés. Difficile d’être un démon entouré de simples humains, n’est-ce pas mon choubidou d’amour ?//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 0:26

//Ok... En faisant tomber Ilana de sa chaise, Zark dut reconnaître qu’il y était peut-être allé un peu fort. Le démon s’en voulut quelque peu, mais ce sentiment passa bien vite dès l’instant où Ilana attrapa... ou plutôt déchiqueta sa main, ses deux bagues prenant soin de bien pénétrer sa chair tandis qu’elle se relevait. Le démon fit une légère grimace le temps de la voir retirer sa main, puis se rassit à côté d’elle. Eh bien, une chose était sûre, Ilana n’avait pas apprécié ce qu’il avait fait, et ça ne faisait que commencer.//

//Finalement, Ilana se rapprocha de lui, un verre de champagne à la main, et sembla être prête à faire la paix. Peut-être que finalement... non, peut-être que rien du tout. Le démon sentit le champagne couler sur son pantalon, et serra les dents en sentant le liquide glacé venir se glisser entre ses jambes. Alors ça, c’était vraiment... traitre ! Il devait bien reconnaître que ça lui apprendra d’avoir parlé de sa maladresse en public. Cette fois le démon était servi, mais il n’allait pas en rester là. Ilana s’était avancée vers lui, venant éponger son pantalon aux endroits où le champagne avait coulé… éponger ? Les termes "appuyer" ou encore "enfoncer" aux endroits où ça fait mal serait plus exactes. Eh bien, si le démon apprend un jour qu’il ne pourra jamais avoir d’enfants, il saura de qui ça vient !//

- Bien au sec, mon rayon de soleil ?

//Mon rayon de soleil ? Elle s’amusait en plus à lui donner des surnoms qui faisaient penser à un petit être adorable ! S’il le voulait, il pourrait désintégrer les mariés dans l’instant... Mais céder à ce genre de pulsions donnerait raison à Ilana, alors non. Le démon se mit donc à penser à autre chose. Il se tourna vers Ilana, et en guise de réponse à sa question, il passa sa main derrière le cou de la jeune femme et déposa ses lèvres contre les siennes pour lui donner un de ces baisers comme il ne l’avait jamais fait. Un baiser plein de vigueur avec à la fois un côté passionné et animal. Ilana n’allait sans doute rien comprendre à la raison d’un tel baiser. C’était à croire que Zark voulait stopper le jeu et faire une chose qu’il n’avait pas faite depuis un long moment. C’est ensuite qu’il vit Ilana regarder la charmante demoiselle qui lui faisait de l’œil depuis qu’ils s’étaient assis.//

- Je suis navrée de vous imposer la présence de mon fiancé mademoiselle... Je dois avouer qu’il mange bruyamment et qu’il n’a pas un maintien irréprochable... Que voulez-vous l’amour rend aveugle. C’est... démoniaque.

//Le démon esquissa un sourire en coin et se leva de sa chaise, les convives à la table pouvant observer son pantalon mouillé entre ses jambes, à l’endroit où Ilana avait volontairement fait couler son verre de champagne quelques instants plus tôt.//

- Il faut bien que je trouve une façon pour ralentir ton appétit. Mais ça ne fonctionne pas toujours. Je ne vais pas m’en plaindre d’ailleurs, il n’y a pas d’homme plus chanceux que moi. Tes mains sur mon pantalon c’était vraiment... divin. Mais si vous voulez bien m’excuser, je vais aller nettoyer tout cela avant d’attirer l’attention. Nous reprendrons ce soir là où nous nous en étions arrêtés mon amour.

//Zark fit un clin d’œil triomphant à Ilana et se dirigea vers la salle de bain pour faire disparaître tout le champagne qui avait coulé sur son pantalon.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 0:47

    //Mes yeux étaient pétillants, comme ils ne l’avaient pas été depuis longtemps. Tu voulais jouer Zark ? Alors nous allons jouer, et à ce jeu, il se pourrait que je sois bien plus forte que toi... Je sens que j’ai parlé trop vite. A peine ai-je fini d’essuyer amoureusement, comprenez de façon barbare, le champagne que j’avais fait couler sur ton pantalon, je vois ta main se rapprocher de mon visage. Elle vient se loger au niveau de ma nuque. J’ai un petit moment de bug, je dois l’avouer. A peine ai-je eu le temps de me rendre compte de ce que tu faisais que je te sens tes lèvres sur les miennes. Je sens ton souffle pénétrer ma bouche, ta langue s’entremêler avec la mienne. Le baiser est passionné. Nos dents s’entrechoquent, nos langues se caressent. Nous ne prenons même pas le temps de respirer. Le baiser dure quelques secondes qui pour moi semblent durer de longues minutes. Tu finis par détacher ta bouche de la mienne. Ah... Je vais te tuer ! Je vais te tuer car je vois ce petit sourire satisfaisait qui se dessine sur tes lèvres. Tu sembles me dire «J’ai gagné». Je déteste ce sourire, je veux te l’enlever tu m’entends ! Pourtant, là, j’étais incapable de bouger. Je sens encore ta langue contre la mienne, j’avale ma salive, ou la tienne je ne sais plus trop. Tu finis par te lever en m’adressant un clin d’oeil... Méfie toi Zark il se peut que dans quelques minutes, tu n’as plus d’oeil pour faire un clin d’oeil.//

    - Il faut bien que je trouve une façon pour ralentir ton appétit. Mais ça ne fonctionne pas toujours. Je ne vais pas m’en plaindre d’ailleurs, il n’y a pas d’homme plus chanceux que moi. Tes mains sur mon pantalon c’était vraiment... divin. Mais si vous voulez bien m’excuser, je vais aller nettoyer tout cela avant d’attirer l’attention. Nous reprendrons ce soir là où nous nous en étions arrêtés mon amour.

    //Vert, bleu, violet, blanc... Pour finir par le rouge. Je pense que je suis passée par toutes les couleurs de l’arc en ciel, des télétubbies ou encore des petits personnages de Barbapapa. Je suis en train de rêver ! Ils vont me prendre pour une nymphomane qui est incapable de se contrôler ! Tu veux jouer à ça ? Jouons. Je reste quelques secondes prostrée sur ma chaise alors que tu te diriges vers la salle de bain. Les regards pesants des autres convives me paraissent si lourds tout d’un coup. De quoi avons-nous l’air Zark ? Je jette un rapide coup d’oeil aux mariés. Ils sont en train de parler avec leur famille respective. Parfait, il me reste un peu de temps. Avec un sourire que je tente de faire passer pour le plus naturel, je m’adresse à mes voisins de table.//

    - Excusez-moi mais je dois aider mon cher poulet à se nettoyer... Il a deux mains gauches. Je ne lui laisse pas trop le temps de les utiliser pour autre chose que de me toucher.

    //La petite vielle à côté de moi manque de s’étouffer avec un petit four. Je me lève en leur jettant un dernier regard. ZARK ! Où est-il quand on a (pas) besoin de lui ! Je bouscule plusieurs personnes avant d’arriver à la porte de cette fameuse salle de bain où il y a marqué... Réservée aux hommes. C’est pour cette raison que je ne prends pas la peine de toquer et ouvre la porte avec fracas !//

    - ZARK !

    //Mes yeux se posent sur un homme qui n’est définitivement pas Zark. Il est bedonnant, doit avoir la soixantaine et surtout a une petite...tête évidemment à quoi pensez-vous donc ? L’homme remonte sa braguette avant que je n’ai eu le temps de prononcer un autre mot et sort à toute vitesse en n’oubliant pas évidemment de vociférer contre les jeunes d’aujourd’hui et leur libido incontrôlable. Je me retrouve donc seule avec Zark qui a enlevé sa chemise et qui est en train de se nettoyer. Je m’approche de lui un peu plus.//

    - NON MAIS TU TE RENDS COMPTE ! Tu viens de me faire passer pour une nymphomane devant la moitié des convives. Tu te rends compte de la honte que tu m’as afligée Zark ! Qu’est-ce que les gens vont penser de nous ? Non parce que bien sûr, ça tu t’en fiches. Une fois cette mascarade terminée, tu pourras partir et quitter définitivement ces gens ! Alors que moi, MOI, je compte les revoir ! Non mais tu te rends compte...

    //Je me rends compte que je n’ai pas pris le temps de respirer. La colère et la honte ont fini par avoir raison de mes poumons. Comment a-t-il pu me faire ça ? Je vois toujours ce putain de sourire triomphant sur son visage... Je ne veux plu voir ça. Plus ja-mais. Je m’avance vers lui, un sourire coquin se dessinant sur mes lèvres. Tu veux jouer ? On va jouer mon cher.//



    - Mais mon amour... Pourquoi attendre ce soir ? Ils n’ont pas encore servi les hors-d’oeuvre et...j’ai faim Twisted Evil

    //Je plaque Zark entre deux urinoires. Endroit des plus glamours vous l’aurez compris. Mes mains passent dessous sa chemise. Sa peau est douce et je commence à le caresser. Mes ongles le griffent légèrement puis de manière plus intense. Tu auras des traces Zark... Je commence à embrasser sa tempe, puis passe tout doucement à son oreille. Je prolonge mes caresses avec mes lèvres vers la nuque de Zark... Tu voulais vraiment jouer à ce jeu-là ?//

    - Alors...bisou dans le cou...tu m’avais l’air plus...début de suçon sur la clavicule...entreprenant tout à l’heure...

    //Mes mains descendent de plus en plus. Avoue que j’ai gagné & tiens toi tranquille jusqu’à la fin du mariage, et j’arrête tout ça !//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 1:25

//En arrivant dans la salle de bain, Zark fit disparaître le champagne qui avait coulé sur son pantalon, et retira sa chemise afin d’observer où se situaient les dégâts. C’est ainsi que pour sa plus grande surprise, il vit Ilana débarquer dans les toilettes des hommes en hurlant son nom. Rien que ça ! Le démon aurait pu trouver cela sexy s’il ne l’avait pas mise complètement hors d’elle. Il voulut presque éclater de rire envoyant l’autre homme complètement perdu remonter sa braguette à toute vitesse avant de s’en aller. Ahah cette fois Ilana avait vraiment fait fort. Zark s’était attendu à tout sauf à cela. Mais comme il l’avait dit un peu plus tôt, il n’allait pas s’en plaindre, du moins c’est ce qu’il croyait...//

- NON MAIS TU TE RENDS COMPTE ! Tu viens de me faire passer pour une nymphomane devant la moitié des convives. Tu te rends compte de la honte que tu m’as afligée Zark ! Qu’est-ce que les gens vont penser de nous ? Non parce que bien sûr, ça tu t’en fiches. Une fois cette mascarade terminée, tu pourras partir et quitter définitivement ces gens ! Alors que moi, MOI, je compte les revoir ! Non mais tu te rends compte...


//Le démon l’observa sans un mot. Ok, cette fois elle était vraiment en colère. Et pour une fois, Zark eut un léger regret d’être allé si loin. Ilana n’avait rien d’une nymphomane, le démon le savait parfaitement, cela dit il n’avait rien d’un être sans la moindre hygiène de vie non plus. Mais c’était à lui qu’il convenait de faire le premier pas, alors il s’apprêta à s’excuser auprès d’Ilana, seulement avant d’en avoir eu le temps, cette dernière le plaqua entre deux urinoirs. Que faisait-elle ? Le démon se mit à penser qu’il venait sans doute de lui faire perdre la raison. A vrai dire, ce fut lui qui ne comprenait plus rien à présent... du moins jusqu’à sentir les caresses de la jeune femme se transformer en griffures pénétrant sa peau jusqu’au sang, et ses baisers qui commençaient à se transformer en suçons. Bien, cette fois, le démon avait parfaitement compris où elle voulait en venir.//

- Alors......tu m’avais l’air plus......entreprenant tout à l’heure...

//Le démon serra la mâchoire en sentant les ongles de la jeune femme s’enfoncer encore plus profondément sous sa peau. Il ne savait plus où donner de la tête entre les moments où elle lui faisait mal et ceux où au contraire elle se montrait plus douce. Ça y est, elle était en train de le rendre fou. Zark ne pouvait plus rester sans réagir. Le démon attrapa les mains d’Ilana et la plaqua contre le mur, maintenant ses mains avec l’une des siennes tandis que l’autre se posa sur l’une de ses jambes avant de remonter lentement vers le bas de sa robe. Le démon embrassa de nouveau la jeune femme. Pas un baiser pour la provoquer, mais cette fois un véritable baiser, avant de passer de ses lèvres à son menton, puis à son cou. Mais le démon devait se reprendre. Il ne pouvait pas continuer sur cette pente sinon il allait déchirer les vêtements de la jeune femme dans la minute qui suivait. Non, il ne devait pas. Le démon stoppa ses caresses et recula de quelques pas, observant Ilana.//

- Très bien, tu as gagnée...

//C’est incroyable de voir à quel point dans ce genre de situation, les hommes sont faibles et dénués de tout principe pour céder momentanément. Ilana l’avait eu sur ce coup-là, mais jouer sur les sentiments qu’il éprouvait encore pour elle, c’était traitre... Zark reboutonna à moitié sa chemise et sortit comme ça des toilettes, l’air à moitié débraillé, comme s’ils venaient de... enfin bref. Le démon se rassit sur sa chaise, et regarda la grand-mère assise juste à côté avant de lever le pouce et faire un grand sourire en lui montrant le suçon fait au niveau de sa clavicule, l’air de dire, "t’as raté quelque chose xD". Il vit alors Ilana le rejoindre quelques instants plus tard, et se transforma alors soudain en modèle de sagesse xD.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 1:49

    //Tu ne bouges pas, tu ne dis rien. Que se passe-t-il Zark ? As-tu peur de perdre ? N’est-ce donc pour toi qu’un jeu ? Lorsque mes lèvres se sont posées sur ta peau, j’ai ressenti un léger frisson parcourir mon corps. J’ai mis cela sur le compte de la colère ne voulant me rendre à l’évidence. Je continue à glisser ma bouche contre la peau de ta nuque lorsque je me sens violemment basculer contre le mur... Voilà, là je te reconnais.Toi qui as toujours l’habitude de prendre les initiatives...Sur tous les plans d’ailleurs. Je sens ta main sur ma cuisse. Peau contre peau, lèvres contre lèvres, corps contre corps. Sens-tu à quel point tu me rends folle ? Est-ce encore un jeu ou est-ce la réalité ? Veux-tu de moi Zark ? Me désires-tu ? A cet instant très précis, mes pensées ne sont plus cohérentes. Je pourrais t’embrasser, te caresser toute la nuit si tu me le demandais. Te sentir si proche de mon corps, sentir tes mains au contact même de ma peau me paralyse. Dis moi Zark, ressens-tu la même chose que moi ? Je sens ta bouche sur mes lèvres, mon menton, mon cou. Tu es partout Zark, je ferme les yeux. Profitant de ce moment de grâce...lorsque je ne sens plus rien. Je ne sens plus la chaleur de ton corps, la douceur de tes caresses. Tu t’es éloigné de moi...Encore. J’ouvre de nouveau les yeux et te fixe. Que fais-tu ?//

    - Très bien, tu as gagné...

    //Alors ce n’était pour toi qu’un jeu... Il pense que j’ai gagné mais en fait, j’ai perdu. Pendant quelque secondes, j’ai laissé mon envie, mes sentiments les plus profonds pour lui remonter alors que je n’aurais pas du. Ce n’était clairement pas une bonne idée... Pas du tout ! Je me sens un peu perdue alors que tu reboutonnes ta chemise et sors de la salle de bain. Me laissant seule, vide de toi. Je laisse quelques secondes s’écouler. Nous avons failli dépasser les limites... Heureusement tu as été plus fort que moi pour résister Zark. Je finis par me rendre de nouveau une apparence décente et sors de la salle d’eau. Zark était tout dépareillé...comme s’il sortait d’une bonne baise. Je ne peux m’empêcher d’hausser les sourcils lorsque je vis Zark faire un signe à la mère-grand pour montrer son suçon... Non mais quel gamin. En plus, la pauvre, elle va finir par penser que nous sommes des bêtes... Ce n’est peut-être pas faux. Ce traître de Zark, ce Zarkjefaisgenrejesuisunangealorsquemoncul, n’arrête pas de dire à qui veut bien le croire que c’est un avocat des plus importants de la ville... Avocat du diable oui ! Je commence à m’ennuyer, on aurait du rester dans la salle d’eau... Pour se laver bien évidemment petits galopins ! J’en suis à ma troisième coupe de champagne lorsque je sens une main sur mon épaule. Je me retourne et vois un magnifique jeune homme. Blond, bronzé, musclé. Son costume noir lui va à merveille, sa chemise est légèrement ouverte, faisant un peu décontracté sans le vouloir... Miam. J’enrage d’avoir fait penser aux gens que je suis avec Zark... Le jeune homme m’adresse un regard des plus sexys et finit par prendre la parole.//

    - Bonsoir Mademoiselle, que diriez-vous d’aller prendre l’air sur le balcon ?

    //Entreprenant le garçon. Je jette un coup d’oeil à Zark. J’attends qu’il dise que non je ne suis pas libre. Quelques secondes passent et il ne dit rien. Quel est ce pincement que je ressens au niveau de mon coeur ? Sans doute une simple impression. Je souris au jeune homme qui entre temps m’a dit s’appeler Dumbo...J’ai déjà entendu ce nom quelque part... Bref ! Impossible de m’en souvenir. Je finis par me lever sans même gratifier Zark d’un regard.//

    - Enchantée...Dumbo. Je suis Ilana.

    //Le jeune homme finit par me dire que la mariée lui a beaucoup parlé de moi, ce qui m’étonne. Elle sait pourtant, enfin elle pense, que je suis en couple avec Zark. Pourquoi aurait-elle parlé de moi à un inconnu ? Mystère. Nous nous retrouvons alors sur la terrasse. Il fait si bon dehors. Le jeune homme continue de parler mais je ne l’écoute pas... Je me suis arrêtée au moment où il a dit qu’il adorait faire de la trottinette et qu’un jour, on pourra en faire ensemble... Que fait Zark à ce moment précis ? Danse-t-il avec une autre femme ? A-t-il sa main posée sur celle d’une autre ? Je secoue légèrement la tête pour arrêter d’y penser.. Il fait ce qui lui chante, je m’en fiche ! Dumbo finit par me proposer une cigarette que je m’empresse d’accepter. Cela fait si longtemps que je n’avais pas fumé. A vrai dire, j’avais arrêté car Zark détestait l’habitude que j’avais de fumer juste après que nous ayons fait l’amour... Je porte la cigarette à mes lèvres... Hum, c’est si bon. L’homme se fait légèrement plus entreprenant et s’approche un peu plus. Je me retrouve collée entre lui et le balcon derrière qui me rentre dans le dos... Ciel il va falloir que je trouve une parade.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 2:36

//Depuis qu’ils étaient tous les deux revenus à leur table, Ilana semblait étrangement beaucoup plus distante. Lui qui pensait qu’elle serait ravie de lui montrer à quel point elle savourait sa victoire. Y avait-il une chance que cela ait un rapport avec les baisers qu’ils avaient échangés quelques instants plus tôt ? Le démon eut un espoir de penser que c’était le cas, mais voir soudain Ilana s’éloigner avec Brice de Nice qui venait se pavaner devant elle lui fit définitivement perdre tout espoir. Non mais pour qui il se prenait ce Justin Bieber à peine sorti des couches de sa mère ?//

//Le démon attrapa un verre de Whisky, toujours assis à sa table, et le vida d’un trait. Il en prit un second, puis un troisième, observant toute la scène du balcon de l’endroit où il se trouvait. Devait-il intervenir ? Non, Ilana l’enverrait sans doute balader en lui disant d’aller se mêler de ses affaires. C’est alors que la jeune femme qui l’observait depuis qu’ils étaient arrivés vint l’aborder.//

- Si ça peut te consoler, je n’en ai rien à faire qu’un mec soit bruyant et ne se tienne pas correctement. Je peux te montrer à quel point je sais mal me tenir moi aussi.

//La jeune femme lui fit un clin d’œil, tandis que Zark s’enfonça encore plus profondément contre sa chaise. Mais dans quel monde se trouvait-il ? Pour une fois, il aurait aimé qu’Ilana dresse un portrait de lui encore plus déplorable qu’elle ne l’avait fait lorsqu’ils étaient arrivés. D’ailleurs, qu’est-ce qu’il attendait encore assis sur cette foutue chaise alors que l’autre abruti décoloré la draguait ouvertement ? Ils étaient censés être en couple non, alors il a tout à fait le droit d’intervenir après tout ! Il avait même le droit de faire passer certains actes inconsidérés sur le compte de sa grande jalousie à ce qu’il parait. Ce crétin allait déguster ! Twisted Evil //

//Dès l’instant où Ilana se retrouva collée entre l’homme qui la draguait et le balcon, Zark posa sa main sur celle de l’homme, et lui fit faire un demi-tour étonnant pour qu’il se retrouve face à lui.//

- ça suffit comme ça. Si je te revois approcher ma copine à moins de cinq mètres, tes mains ne pourront plus toucher une seule femme avant le début de l’année prochaine, t’as compris Blondinet ?

//Zark attrapait déjà le poignet de l’homme qui voulait riposter et y exerçait une pression suffisamment forte pour le dissuader de faire quoi que ce soit. Ce ne fut qu’au moment où l’homme entendit craquer ses jointures qu’il se mit à réellement prendre Zark au sérieux, et fit demi-tour. De son côté, Zark tourna son regard vers Ilana, attrapa la cigarette qu’elle avait à la main et la fit cramer devant elle. Personne d’autre ne les avait vus.//

- Toi, je ne te quitte plus jusqu’à la fin de ce mariage. Tu voulais qu’on vienne en couple et c’est de cette façon qu’on repartira.

//Le démon retourna dans la salle avec Ilana, attrapant sa main avec soin, tandis qu’il passa devant la mariée et s’y arrêta quelques instants.//

- A l’avenir, évitez de recommander ma petite amie à d’autres hommes...

//Le démon partit se rasseoir, ronchon, et laissa Ilana s’asseoir à sa place afin qu’il ne soit plus à côté de la demoiselle qui, parait-il, ne savait pas se tenir.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   Jeu 18 Avr - 21:21

    //La pierre du balcon commence à s’enfoncer un peu plus dans ma peau... C’est douloureux. Je vois que mister Dumbo approche son visage du mien. Que fait-il ? Ne sait-il donc pas que je suis en couple avec un autre homme ? A quoi joue la mariée ? Alors que je vais lui écrasser la cigarette sur la main qu’il a osé poser sur ma hanche, je vis une main sur l’épaule du jeune homme qui se tourne vers... Zark. Pas trop tôt dis moi ! Je ne peux m’empêcher de sourire. Et c’est un vrai sourire cette fois. Je suis contente de voir que tu es venu... Même si je ne sais pas si pas si c’est pour le jeu ou parce que tu étais vraiment jaloux.//

    - Ca suffit comme ça. Si je te revois approcher ma copine à moins de cinq mètres, tes mains ne pourront plus toucher une seule femme avant le début de l’année prochaine, t’as compris Blondinet ?

    //Dis donc... Blondinet ? C’est vrai que ce Dumbo a une couleur de cheveux assez fade. Je préfère les hommes aux cheveux foncés...comme ceux de Zark, par exemple. Ce n’est qu’un exemple ! Dumbo voulut refaire le portrait de Zark, là je sens que j’ai légèrement abusé en suivant ce parfait inconnu. J’entends les jointures du jeune homme craquer sous la poigne de Zark... Cela doit être douloureux. Dumbo, qui doit faire le deuil de sa main, prend ses jambes à son cou. Je m’apprête à porter la cigarette à ma bouche lorsque Zark me la prend des mains et la brûle sous mes yeux. Non mais il ne va pas bien ? Utiliser ses pouvoirs ouvertement ! Manquerait plus que quelqu’un nous surprenne, et là, on serait vraiment mal !//

    - Toi, je ne te quitte plus jusqu’à la fin de ce mariage. Tu voulais qu’on vienne en couple et c’est de cette façon qu’on repartira.

    //Ton ton est dur et n’appelle à aucune réflexion. Tu prends ma main dans la tienne et me raccompagne vers notre table. Tu t’arrêtes juste quelques secondes en face de la mariée, mais je ne parviens pas à entendre ce que tu lui murmures. Je m’assois à l’ancienne place de Zark. Je n’apprécie pas tellement la façon dont la fille regarde mon copain... Bon ce n’est plus réellement le mien... Mais tout de même ! Le plat de résistance arrive... Oups, nous arrivons trop tard pour les hors-d’oeuvre. Alors que la discussion à notre table est plutôt intéressante, je ne me suis pas rendue compte que depuis quelques minutes, je caresse du bout des doigts la main de Zark qui est posée sur la table. Cela est venu tout naturellement... Vraiment naturellement. Il doit penser que je fais cela pour être crédible... Qu’il le pense après tout !//

    //Une petite heure passe, et nous arrivons bientôt aux différents desserts. Cependant, avant leur arrivée, un témoin du marié vient au micro pour demander aux autres couples de témoins de venir ouvrir le bal des mariés. Je me retourne vers Zark. Cette comédie a sans doute trop duré. Peut-être devrions-nous rester assis et laisser les vrais amoureux danser pour célébrer ce beau mariage. Mes yeux fixent pendant quelques secondes ceux de Zark... Au diable la raison ! Je me lève et lui demande du bout des lèvres.//

    

- M’accorderais-tu cette danse...mon amour ?

    //Mes yeux n’ont toujours pas cessé de le regarder. Il doit penser que je suis une bonne actrice. Si seulement il savait que ce n’est nullement une performance. Nous arrivons sur la piste de dance lorsque l’orchestre commence à jouer... Il s’agit d’une magnifique oeuvre de Strauss : Le Beau Danube bleu. La valse est lente, douce. Nous sommes quatre couples à danser mais je ne vois que toi Zark. Tu as la main posée sur ma hanche et nous dansons.//

    - Je n’ai pas encore eu l’ocassion de te le dire mais... tu es magnifique dans ce costume.

    //Je lui adresse un mince sourire. Comédie, réalité ? Je m’y perds.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mariage... deux témoins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mariage... deux témoins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux roses enlacées [ Déconseillé aux moins de 16 ans ]
» Demande de baptême, mariage, funérailles, confession etc.
» 29 fevrier !12 Janvier DEUX DATES DE + ,18 MAI UNE DATE EN MOINS ! QUELLE HONTE
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Hors RPG

 :: Entre Membres :: Hors jeu
-