AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douce nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Douce nuit   Sam 9 Fév - 23:46

Douce nuit, tu te rapproches à notre insu, si douce, si enivrante, avant de nous plonger dans ton abîme et refermer lentement tes crocs sur nos âmes apeurées par ta noirceur.

Elina s’était laissé séduire à son tour par la beauté de la nuit. Elle l’avait toujours été, du moins c’est ce qui lui semblait, car elle ne parvenait toujours pas à se remémorer entièrement son passé. La seule pensée dont elle avait la certitude, c’était qu’une fois qu’elle aurait rassemblé le lourd puzzle qui l’avait conduite à l’oubli et qu’elle recouvrerait enfin la totalité de ses souvenirs, ses pouvoirs reviendraient à leur tour... Cette seule pensée suffisait à donner à son corps un sentiment de puissance supplémentaire. Il ne s’agissait pourtant que d’une infime ébauche de son essence démoniaque qui ne demandait qu’à être libérée. La démone le savait, elle possédait en elle une force que peu de gens pouvaient imaginer et qu’encore moins ne pourraient stopper le jour où elle la libèrerait enfin. Mais l’heure n’était pas encore venue, et la patience était de mise. Elina était patiente... depuis plus de mille ans, elle l’était et continuait sa route vers la personne qui un jour la délivrerait des chaînes qui la retenaient et qui bloquait ses souvenirs par un puissant sortilège qu’elle-même ne pouvait briser. Cette personne se trouvait à Pass Magic, elle en avait la certitude, et son instinct ne l’avait jamais trompée.

De toutes les rencontres qu’elle avait faites, une seule lui paraissait réellement capable de l’aider, et une seule le lui avait proposé : Matthew Storm. Une charmante rencontre à vrai dire, Elina ne pouvait nier que le démon était on ne peut plus charmeur et s’était montré bien plus convenable à son égard que bon nombre de démons ne l’avaient fait. Il lui avait montré le respect digne de son rang... le respect d’une princesse. Pourtant, même s’il avait été prêt à l’aider, une autre enclume s’était dressée sur sa route : le poids d’un passé impossible à accepter. Matthew était tombé amoureux d’une démone, de l’une de ses cousines à vrai dire, même si elle ne se rappelait pas ce dernier détail, mais elle se rappelait parfaitement le visage de la jeune femme et du genre de démone qu’elle était à l’époque... et qu’elle est toujours aujourd’hui. Une démone capricieuse, très aguicheuse, pouvant séduire n’importe quel démon, aussi bien les plus doux que les plus tumultueux et faire plier n’importe lequel d’entre eux à ses moindres désirs tout en leur faisant miroiter un avenir jusqu’au jour où elle décidait brutalement de les jeter. Vicky avait toujours été comme ça, mais il était impossible de résister à son charme ravageur avant d’en avoir fait l’expérience au moins une fois. Elina avait cru bon de se montrer honnête avec Matthew et de lui avouer la vérité, mais il ne l’avait pas crue. Pourtant... le revoici aujourd’hui. Les pas d'Elina l'avaient menée jusqu'à la cascade, dont elle observait les chutes d'eau se fracasser dans la rivière dans un torrent à la fois tumultueux et ravissant.

- Il aimait la mort, elle aimait la vie, il vivait pour elle, elle est morte pour lui.

La jeune femme avait murmuré pour elle-même cette citation de Shakespeare, mais elle savait que Matthew l’avait parfaitement entendue. Elle avait senti sa présence, mais n’en avait pas montré signe, jusqu’à cette phrase. Elle se tourna donc pour lui faire face.

- Je suis certaine que cette phrase a désormais perdu tout le charme que tu aurais pu lui trouver il y a encore peu de temps, et que tu la vois désormais d’un tout autre regard.


Elle pensait notamment à la fin de cette phrase : "elle est morte pour lui". Avant que tous deux ne se rencontrent, il avait dû probablement penser que Vicky était morte à cause de l’amour qu’il lui portait, tuée par la main de son père pour tenter de lui nuire. Aujourd’hui, il avait dû découvrir toute la vérité au sujet de la démone ainsi que celle qu’elle était véritablement, et en cela, elle était sans doute morte à ses yeux à présent, comme quoi une phrase peut avoir bien des sens différents selon la manière dont on l’interprète. Mais cela faisait partie des risques, car dans le jeu de l’amour, celui qui aime le moins a toujours l’avantage. Elina leva ses yeux couleur noisette vers le démon.

- Je suppose que tu es revenu car tu connais la vérité à présent. Je suis tout de même heureuse de te revoir.

Un sourire convivial se dessina sur les lèvres de la jeune femme. A l’observer ainsi on pourrait la croire si pure, si innocente, presque si attachante... alors que son essence reflétait le contraire et que la moindre provocation à son égard le montrerait en une fraction de seconde par le changement de couleur de ses pupilles qui trahissaient sa véritable nature. Elina n’en voulait pas à Matthew de s’être vexé et de ne pas l’avoir crue au moment où elle lui avait parlé de Vicky pour la première fois. Cela était donc plutôt bon signe, mais depuis le jour de sa rencontre avec Matthew, elle ne pouvait nier qu’elle l’avait apprécié, malgré la noirceur qu’elle sentait au fond de son âme, mêlée à une part de bonté qu’il tentait de dissimuler.


- Ta présence vient quelque peu éclairer les lieux si sombres de cette nuit Matthew Storm. Que me vaut le plaisir de cette rencontre inattendue ?

Elle laissa au démon tout le loisir de lui répondre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Douce nuit   Dim 10 Fév - 1:22

Tant d’évènements bouleversants... Pour au final se retrouver avec rien. J’ai perdu Vicky, j’ai perdu Ilana. Pire encore, j’ai perdu ma propre identité. Qui suis-je ? Autrefois je ne doutais jamais de moi, mais avec le temps les choses ont bien changées, mes sentiments également. La seule chose que j’ai pu faire pour me sortir de cette situation a été de tourner définitivement la page. Mais voilà, j’ai aussi perdu confiance en Félicia en apprenant sa trahison, et aujourd’hui, j’essaye de reconstruire une sorte de lien avec Zark. Tous ces évènements m’ont éloigné de mes buts, de mes projets, de qui j’étais. Aurais-je besoin d’une cure ? Non, seulement de tout oublier. L’alcool m’y a beaucoup aidé durant un certain temps, quoi que parfois, les effets me remémorent bien des souvenirs que je préfère oublier. Récemment j’ai fait une croix sur le Rhum, la Vodka et tous ces alcools qui vous rendent euphoriques, moi ils ont plutôt tendance à me rendre lunatique. Pourtant je ne parvenais plus à retrouver un but. Je cherchais à redevenir comme avant, le démon sadique, manipulateur et sans cœur. Pourtant aujourd’hui, il y a une part de lui que je ne supporte plus, une part qui m’empêche de revenir moi. De nouveau ce sont encore mes sentiments qui me bloquent. Malgré le fait de porter constamment l’amulette qui détient les souvenirs d’Ilana, je tourne la page du mieux possible, c’est-à-dire en ne pensant plus une seule fois à elle. Oui, je n’y pense pas, je ne l’observe plus en cachette, je ne cherche pas à contrôler sa vie ou à lui éviter les problèmes, je la laisse vivre sa vie normalement et humainement. De toute façon elle n’a plus besoin de moi.

Je peux le dire clairement, je suis devenu un vrai enfoiré. L’art de manipuler m’est devenu indispensable, comme une sorte de jeu qui m’épate un peu plus chaque jour. Je vais de filles en filles, ne cherchant en aucun cas à faire naître de sentiments, je veux juste de la passion et de la sauvagerie. En fait, je veux seulement avoir constamment l’esprit occupé, car songer est devenu mon plus lourd fardeau. Appelez moi l’enfant sadique ou le mauvais garçon je m’en contre-fiche, tant que vous m’apportez ce que je désire c’est tout ce qui compte et qui vous garde en vie. Malgré une certaine décadence, n’allez pas penser que ma vie ne tourne plus qu’autour du sexe, de l’amusement et des meurtres, bien au contraire. D’ailleurs, ces dernier temps, je me suis plongé sur une toute nouvelle quête. La seule qui soit réellement passionnante et digne de mon intervention à vrai dire. L’affaire Elina Sawyer m’intéresse plus que jamais.

En cette belle pleine lune, l’envie de me balader me parait tout à fait satisfaisante. Qui sait, peut-être vais-je faire une rencontre intéressante. Ma destination fut curieusement la cascade. La dernière fois que j’étais venu ici, c’était en présence d’Ilana, et la tournure des choses étaient devenue un instant assez torride... Mais aujourd’hui je n’en avais plus rien à faire, je n’y pensais plus, tout simplement. La cascade est un lieu banal comme un autre. Aucun souvenir, aucune blessure, rien de plus qu’un simple lieu et des faits à venir. Je m’avance près de la cascade et observe quelques instants mon reflet. Ces yeux, ce sont bien ceux d’un démon méprisable. En fait je ne cherche pas vraiment à redevenir comme avant, je cherche seulement à redevenir le puissant démon que j’étais, et que je suis toujours. Qui sait, avec le temps je deviendrais peut-être même pire.


- Il aimait la mort, elle aimait la vie, il vivait pour elle, elle est morte pour lui.

Elina Sawyer. Je t’attendais justement. Cette citation me fit lâcher un léger sourire, sans émotion. William Shakespeare, 1597, expose cette phrase dans la tragédie Roméo et Juliette. Ce que j’aime chez Elina, c’est sa grande culture. Les gens de nos jours ne sont plus vraiment des passionnés de ce genre de citation ou de pièces de théâtre. Tu as raison Elina, cette phrase a désormais perdu tout son charme maintenant que la vérité a enfin éclaté. Je me mets également face à la jeune femme, n’aimant pas tourner le dos aux personnes de son rang, elle méritait toute mon attention. Son regard se pose sur moi, tout comme le mien se pose sur elle.

- Tu avais raison dès le début, j’aurais du t’écouter. Heureusement la vérité finit toujours par éclater.

Mes paroles n’étaient ni sèches ni amicales. Je ressassais seulement une vérité que je voulais déjà oublier.

- Ta présence vient quelque peu éclairer les lieux si sombres de cette nuit Matthew Storm. Que me vaut le plaisir de cette rencontre inattendue ?

Inattendue ? Oh détrompes-toi ma chère, cette rencontre était tout à fait attendue, du moins pour ma part. Je fais signe à la jeune femme de venir à mes côtés. Elina n’hésite pas un instant, elle sait très bien qu’elle peut m’accorder sa confiance. De toute façon j’aurais plus à perdre en la trahissant, et une attaque serait totalement inutile. Une fois l’un près de l’autre, nous nous tournons tous deux vers la cascade.

- Dans ce reflet j’aperçois deux démons puissants. Mieux, j’aperçois un duo. J’ai découvert ma vérité grâce à ton aide. A ton tour de découvrir la tienne grâce à la mienne.

J’aperçois dans son reflet ses yeux rouges. Si certains auraient tendances à en être effrayé, moi je suis plutôt celui qui est attiré. Oh je mesure très bien l’ampleur du danger et de ce que je m’apprête à faire, mais au diable les parents et leurs règles, aujourd’hui je n’en ai que faire. Je me tourne vers Elina, plongeant mon regard cette fois dans ses yeux couleur noisette.

- J’aurais du t’aider depuis déjà bien longtemps... Alors Elina, sur lequel mises-tu ? Bélial, Léviathan ou Lucifer ? Personnellement je parierais plutôt sur ce dernier, Lucifer a tendance à engendrer des filles au fort tempérament et à l’âme irrésistible.

Je lui adresse un sourire, cette fois amicale, voire taquin. Je voulais la mettre en confiance, lui prouver qu’à part assouvir ma propre curiosité, je voulais seulement l’aider à trouver des réponses. Cette fois je laisse la manipulation de côté, Elina m’intéresse bien trop pour que je m’abaisse à ce niveau avec elle. Et puis la manipulation, je préfère laisser ça à Vicky.


Dernière édition par Matthew Storm le Lun 18 Fév - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Douce nuit   Mar 12 Fév - 17:07

L’amertume qui gagnait le cœur du démon était si dense qu’Elina pourrait presque la toucher si l’existence offrait un jour la possibilité de rendre palpable les sentiments. Il venait de lui dire que tôt ou tard la vérité finissait toujours par éclater. Malgré cela, Elina ressentait cette frustration et cette envie de ne plus jamais aborder tout ce qui touchait de près ou de loin à ce sujet. La jeune femme lui répondit aimablement.

- Il ne faut pas toujours tourner la page. Il faut parfois la déchirer pour qu’elle ne revienne plus jamais vous hanter.

Matthew serait ainsi satisfait de savoir qu’elle approuvait son choix, et qu’elle ne chercherait pas à raviver des souvenirs dont il ne voulait plus entendre parler. Le sujet qui touchait à sa cousine était désormais clos pour sa part. Une porte parmi d’autres qui se refermait définitivement. Néanmoins, la démone savait que Matthew, aussi aimable soit-il, n’était pas venu dans l’unique but de s’excuser ou de lui dire qu’elle avait vu juste au sujet de Vicky. Il y avait une autre raison à sa présence, et elle finit bientôt par la connaître.

- Dans ce reflet j’aperçois deux démons puissants. Mieux, j’aperçois un duo. J’ai découvert ma vérité grâce à ton aide. A ton tour de découvrir la tienne grâce à la mienne.

Elina observa son reflet à travers le torrent tumultueux de la cascade qui devenait très calme une fois arrivé à leur portée. Ses yeux rouges trahirent l’obscurité de la nuit et étaient on ne peut plus visibles à travers son reflet. Un léger sourire se forma sur le coin de ses lèvres. Matthew lui proposait donc son aide.

*C’est lui qui te permettra de lever le voile sur ton passé. Ne refuse pas son aide. Il ne sera pas sacrifié en vain.*

La démone fit taire la petite voix qui murmurait dans sa tête, et se tourna vers Matthew.

- Le duo que tu me décris là me parait on ne peut plus séduisant, et je serai folle de refuser d’y prendre part. Néanmoins, tu ne me dois rien Matthew Storm. Si tu tiens à m’aider, tu dois savoir qu’il y a de fortes chances pour que ton périple te mène à ta perte car certaines personnes ne veulent pas que je sois aidée. Si ton offre tiens toujours malgré cela, je serai ravie de t’accorder ma confiance et d’accepter ton aide.


Sincère... c’était le trait de caractère qui décrivait peut-être le mieux la jeune femme. Ou qu’elle aille et peu importe à qui elle s’adressait, elle ne mentait à personne. S’étant prise de sympathie pour le démon, elle avait pensé juste de le prévenir du risque qu’il prenait en l’aidant. De très puissants démons allaient vouloir leur barrer la route, mais étonnamment Matthew semblait déjà avoir une petite idée des fauteurs de troubles.

- J’aurais du t’aider depuis déjà bien longtemps... Alors Elina, sur lequel mises-tu ? Bélial, Léviathan ou Lucifer ? Personnellement je parierais plutôt sur ce dernier, Lucifer a tendance à engendrer des filles au fort tempérament et à l’âme irrésistible.


Un sourire amusé vint prendre part sur les lèvres de la jeune femme.


- Tu penses donc réellement que je suis l’une des filles des quatre Princes ? Si c’est vraiment le cas, je suis très surprise de savoir que tu serais encore prêt à venir en aide à l’une d’entre eux. Je t’en remercie.

Etait-ce possible qu’il ait raison sur ce qu’il avançait ? Qu’elle fasse partie de l’héritage des princes ? Elina ne condamnait pas cette possibilité, aussi étonnante soit-elle.

- Je n’ai la certitude que d’une chose. La malédiction qui pèse sur mes souvenirs et mes pouvoirs ne prendra fin qu’une fois que je me trouverai face à celui qui me l’a lancée.

Ceci était dit. La tâche allait peut-être se compliquer à cause de cela, mais de tout ce dont Elina se rappelait, c’était la seule information dont elle avait toujours eu connaissance. Si comme le disait Matthew elle était la fille de l’un des princes… de Lucifer... Ils allaient devoir se rendre en Enfer. Néanmoins, si la puissance d’Elina était restreinte et ne lui permettait plus d’attaquer, l’auteur de la malédiction lui avait cependant permis de se défendre, c’est pourquoi aucun démon ne pouvait se soustraire à ses ordres comme Matthew avait déjà pu le constater. Cela pourrait donc toujours leur servir, mais face à un déboulement de démons, qui sait comment les choses se dérouleront ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Douce nuit   Lun 18 Fév - 15:40

- Il ne faut pas toujours tourner la page. Il faut parfois la déchirer pour qu’elle ne revienne plus jamais vous hanter.

Elina disait vrai. Aujourd’hui j’ai seulement tourné la page, mais avec l’amulette autour de mon cou et la présence d’Ilana qui pourrait m’apparaître à n’importe quel moment, je ne réussirais pas à tourner cette page si facilement. Pourtant je le dois. J’essaie de dissiper de mes pensées le sujet Ilana, afin de ne pas être perturbé durant ma petite discussion avec Elina. Si je suis présent ce soir, c’est uniquement pour elle, pour lui permettre de trouver ses réponses. De plus, je me ferais une immense joie de provoquer les princes, après tout certains d’entre eux ne mérite que ça, je parle bien évidemment de notre très cher Satan. Une fois les souvenirs de la jeune démone retrouvaient, je me ferais une joie de souhaiter le bonjour à mon grand ami.

Elina parle à son tour du duo que nous pourrions former, elle a l’air tout à fait ravis de cette nouveauté. La jeune femme semble surtout enchantée de pouvoir retrouver ses souvenirs après tant d’années passées. Malgré tout, elle tient à m’informer du danger, que je connais déjà bien évidemment. Ce que j’aime avec Elina, c’est que même dans la situation la plus critique, je sais pertinemment que je pourrais lui faire confiance et qu’elle ne me trahira pas. La sincérité, voilà un trait de caractère que je ne suis pas habitué à voir chez les filles des princes. Pourtant Elina devra se méfier, car trop de sincérité pourrait la conduire à sa propre perte. Mais s’il s’avère que la jeune femme se retrouve un jour en danger, je me ferais une joie de venir la secourir. Tandis que je lance les paries quant au possible père de la jeune femme, celle-ci esquisse un petit sourire amusé. Et oui ma chère, tu n’es pas n’importe qui, du sang royal coule dans tes veines, ne l’oublies jamais.


- Tu penses donc réellement que je suis l’une des filles des quatre Princes ? Si c’est vraiment le cas, je suis très surprise de savoir que tu serais encore prêt à venir en aide à l’une d’entre eux. Je t’en remercie.

Un mince sourire se dessine sur mes lèvres. Elle a raison, c’est une fille des princes, tout comme Vicky. Pourtant, même si la plupart de leurs filles ont tendance à être des pestes dans le cœur, je sais qu’Elina est tout à fait différente d’eux. Peut-être est-ce parce qu’elle a vécu sur Terre contrairement aux autres, et qu’elle a pu se détacher de ses liens familiaux. Dans ce cas la, est-ce vraiment une bonne idée de la ramener chez elle et de lui faire retrouver ses souvenirs ? De toute façon il est trop tard pour me poser la question, j’ai déjà affirmé à la jeune femme que je l’aiderais, je ne reviendrais pas sur ma parole, peut importe ce qu’il risque d’arriver.

- Tu sais, de toutes les filles des Princes, tu es sans doute la seule à qui je souhaite venir en aide. Surement parce que tu as su te différencier et vivre ta propre vie.

En effet, Elina est l’exacte opposée de Vicky. Avec elle, je m’étais habitué aux mensonges et à la sauvagerie, alors qu’Elina est au contraire la douceur et la sincérité. Vais-je préférer ? Seul l’avenir nous le dira. La jeune femme se permet de m’annoncer une information capitale : sa malédiction s’annulera lorsqu’elle se retrouvera en face de celui qui le lui a lancé. Bien alors je suppose que notre prochaine destination ne peut qu’être l’Enfer. On pourrait partir tout de suite si elle le souhaite, mais j’ai bien envie de passer encore du temps avec la jeune femme avant de nous plonger dans les ténèbres de l’Enfer.

- D’ailleurs Elina Sawyer, il serait temps que tu te mettes à m’appeler uniquement par mon prénom.

Je lui adresse un petit clin d’œil avant d’aller m’asseoir contre un rocher au bord de l’eau. Je fais ensuite signe à la jeune femme de me rejoindre, afin de pouvoir continuer encore à bavarder un peu.

- Me ferais-tu l’honneur de passer quelques instants en ma compagnie avant d’aller retrouver ton père ?

Afin de la motiver, ou de l’influencer, prenez ça comme vous voulez, je fais apparaître un gâteau au chocolat sous la forme d’un grand cadenas ainsi que deux coupes de champagne. Certes j’aurais surement pu mieux innover, mais si je ne connais pas encore ses goûts, je sais en revanche que peu de femmes parviennent à résister à la douceur du chocolat.

- Je t’aurais bien dit d’offrir cette gourmandise à ton père, mais je doute fort qu’il soit un adepte de chocolat. Espérons que Lucifer soit bien celui qui déverrouillera ton coffre secret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Douce nuit   Ven 1 Mar - 23:07

Elina sentait que les pensées du démon étaient encore occupées par la jeune femme qu’il avait aimée il y a peu. Néanmoins, la démone ne pensait pas qu’il s’agisse de Vicky, mais d’une autre personne qui lui ressemblait beaucoup, du moins physiquement, à savoir la jeune femme qu’Elina elle-même avait prise pour Vicky le jour de leur rencontre : Ilana Alom. A en avoir vu les yeux du démon lorsqu’elle avait un jour évoqué son nom, elle savait que les sentiments qu’il avait pu ressentir pour elle existaient bel et bien, et peut-être que c’était justement ceux que Matthew cherchait à éteindre aujourd’hui. En tous cas, elle nota qu’il fit son possible pour mettre de côté les pensées qui le liaient à la jeune femme, avant de lui parler du charmant duo qu’ils pourraient tous deux former.

Matthew semblait avoir une envie grandissante de se mesurer aux Princes. En fait, il paraissait même impatient de les provoquer. Cette pointe de folie amusa quelque peu la démone. Un démon provoquer un Prince, c’était comme un humain provoquant un demi-dieu, les chances étant si infimes qu’elles en paraissent impossibles. Pourtant, Matthew n’avait jamais été si proche de découvrir la vérité qu’elle recherchait depuis si longtemps. Et étant persuadé qu’elle est la descendante directe de l’un des Princes, le démon lui confia qu’elle était la seule des leurs à qui il souhaiterait un jour venir en aide s’il en avait l’occasion, à cause de sa… différence.

La démone réfléchit longuement à ce dernier mot. La trouvait-elle différente par la sincérité qu’elle dégageait ? Certes, Elina n’avait jamais éprouvé le besoin de mentir à ceux qui l’entouraient, qu’ils se rangent ou non dans son camp, mais c’est uniquement parce que ses paroles s’avèrent être aussi tranchantes que ses actes. Mettez-là face à un démon qui se permet de l’insulter, elle lui répondra avec calme qu’il va mourir en apprenant le respect qui lui est dû, avant de lui ordonner à lui-même de s’embrocher le cœur. La démone est certes sincère, mais elle n’en est pas moins maléfique pour autant. Mais prenez-là aujourd’hui face à Matthew, c’est une toute autre relation qui les unit.


- D’ailleurs Elina Sawyer, il serait temps que tu te mettes à m’appeler uniquement par mon prénom.

Un sourire prit forme sur les lèvres de la démone. Il souhaitait donc installer un peu plus de familiarité entre eux, alors qu’il venait de l’appeler par son nom également.


- J’aimais bien Matthew Storm. C’est un nom qui te sied bien. Après tout, nous ne savons jamais à quel moment la tempête qui se dissimule parmi nous finira par éclater et tous nous prendre de court. C’est un tempérament comme le tien qui fera douter les plus puissants de ce monde, Matthew.

Elle l’appelait ainsi uniquement par son prénom pour la première fois, et elle s’y habituerait probablement assez rapidement. D’ailleurs, le démon n’avait pas encore fini de la surprendre. Il s’adossa à un rocher avant de l’inviter à le rejoindre, faisant apparaître un grand gâteau au chocolat sous forme de cadenas, accompagné de deux coupes de champagne. De toutes les choses curieuses et novatrices qu’elle avait pu rencontrer en ce monde, la démone devait bien admettre que le chocolat faisait partie de ces raretés qui avaient su captiver tous ses sens.


- Essaierais-tu de t’en prendre à l’une de mes rares faiblesses en ce monde ? Si c’est le cas… cela fonctionne.


Elina s’était assise près de lui, le regard à la fois amusé et interrogateur suite à la forme que Matthew avait confectionné sur le gâteau, celle d’un cadenas. Mais elle n’eut pas à poser la question que la réponse vint finalement aussitôt.


- Je t’aurais bien dit d’offrir cette gourmandise à ton père, mais je doute fort qu’il soit un adepte de chocolat. Espérons que Lucifer soit bien celui qui déverrouillera ton coffre secret...


Le cadenas symbolisait donc ses souvenirs encore enfouis. La démone attrapa le couteau posé près du gâteau, et y découpa un morceau du cadenas qu’elle se servit comme une part, laissant le cadenas du gâteau étant désormais ouvert. Par ce geste elle montrait ainsi sa ferme intention de bientôt retrouver tout ce qu’elle avait oublié.

Tous deux passèrent ainsi un bon moment à discuter tout en savourant leur coupe de champagne et ce succulent gâteau au chocolat. La démone n’était pas mécontente de découvrir cet aspect de la personnalité de Matthew, mais le moment approchait pour eux de partir.


- Je peux sentir que nous sommes proches du but, plus que jamais. Tu m’as donné la certitude que la réponse que je cherche se trouve bel et bien en Enfer. Alors même si nous n’y trouvons pas ce pourquoi nous sommes venus, cette aventure aura été un véritable plaisir en ta compagnie, Matthew. Mais, juste un plaisir.

Cette dernière phrase fut prononcée sur un ton ironique afin de provoquer le démon. Après ce succulent pic-nic qu’il avait dressé à son attention au clair de lune et au beau milieu de la cascade, elle pouvait bien se permettre de venir le titiller un peu. La démone se rapprocha de Matthew, et ses yeux couleur noisette se mirent à scintiller d’une lueur rouge que le démon put sans doute apercevoir. Elina ne niait pas son attirance certaine pour le démon, elle trouvait même cela plutôt amusant étant donné leur relation et n’était pas de celles qui s’en cachaient. Cela dit elle n’était pas dupe non plus et savait parfaitement que l’attention que Matthew lui portait n’était pas destinée à la première démone venue et allait au-delà de la simple envie de provoquer les Princes. Alors autant jouer franc jeu juste avant de faire le saut de l’ange dans les bouches de l’Enfer.


- Pas de sentiments, pas d’attachement.


La démone murmura ces mots avec un sourire du coin des lèvres, qui se voulaient autant francs que provocateurs à l’égard de Matthew. C’était lui qui avait commencé ce jeu, et c’était elle qui le poursuivait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Douce nuit   Sam 2 Mar - 13:33

Elina Sawyer, je dois dire que tu tombes vraiment à pic dans ma vie et je t’en remercie. Sans toi, rien n’aurait su captiver mon attention bien longtemps. Tu n’es pas n’importe qui, je le sais bien, et c’est d’ailleurs ce qui m’amuse tant. Tenter le diable a toujours été mon point fort, tout comme provoquer les princes. Je t’entends pour la première fois m’appeler uniquement par mon prénom, alors que ta phrase précédente débattait justement sur mon nom de famille. Storm, la tempête, j’espère que tu as raison Elina, et qu’à nous deux nous ferons plier les plus puissants de ce monde. Nous nous vengerons des princes.

- J’ai toujours préféré agir en solitaire, mais je dois t’avouer que cette fois, je me ferais une joie de me battre à tes côtés.

Elina Sawyer et Matthew Storm, se battant côte à côte pour faire régner leur propre vision du monde, de l’Enfer. Il est vrai que nous pourrions former un beau duo. Un fils de deux puissants démons de l’Enfer et une fille des princes, que demander de mieux. Ensemble nous pourrions aller loin, j’en ai la conviction, du moins, à condition qu’aucun d’entre nous ne trahisse l’autre. Puis-je te faire confiance sur ce point ? Aujourd’hui j’en ai la conviction, mais qu’en sera-t-il de demain… Rien ne me garantit que tu ne retourneras pas ta veste une fois tes souvenirs récupérés. Pourtant, ce soir et demain encore, je mise tout sur toi, je mise tout sur nous. Alors que notre petite discussion se poursuit au pied de la cascade avec de quoi nous nourrir un peu avant de plonger dans les ténèbres de l’Enfer, tu m’avoues que le chocolat est une de tes rares faiblesse en ce monde. Faiblesse... Je laisse échapper un petit rire amusé, non rassures-toi, c’est loin d’être un rire moqueur.

- Tu es bien la première démone qui a pour faiblesse un aliment. Je suis sûr que beaucoup doivent t’envier pour ça.

Je t’envie également. J’aurais préféré avoir un aliment pour faiblesse plutôt qu’un sentiment. Je t’observe goûter le gâteau, tu as vraiment l’air d’apprécier. Etrangement, je me sens comme focalisé par ta personne, j’apprécie partager ce moment à tes côtés, en fait, j’ai l’impression qu’involontairement, tu m’aides à redevenir celui que j’ai toujours été, un démon puissant et qui n’a pas l’amour comme faiblesse. Un démon apprécié à sa juste valeur, et dont on ne cherche pas à transformer sa nature.

- Je peux sentir que nous sommes proches du but, plus que jamais. Tu m’as donné la certitude que la réponse que je cherche se trouve bel et bien en Enfer. Alors même si nous n’y trouvons pas ce pourquoi nous sommes venus, cette aventure aura été un véritable plaisir en ta compagnie, Matthew. Mais, juste un plaisir.

Cette aventure est également un véritable plaisir pour moi. Rassures-toi Elina, cette aventure n’est pas prête de se terminer, nous avons encore un bon bout de chemin à parcourir ensemble, crois moi. Ta dernière phrase attire plus particulièrement mon attention. Je sens cette pointe de provocation. Oh Elina, tu sais pourtant bien que lorsqu’on me cherche, on me trouve toujours. Je saisis les deux coupes de champagne et en tend une pour toi avant de porter un toast.

- A tes souvenirs sur le point d’être retrouvés. Et à ce plaisir partagé.

Je t’adresse un clin d’œil puis chacun de nous goûte à cette délicieuse boisson, qui a tendance à faire pétiller nos sens si l’on en abuse. Je savoure cette coupe de champagne tout comme toi. Nos regards sont plongés l’un de l’autre, comme ci nous étions reliés, et aucun de nous ne baisses ses yeux, comme une sorte de petit jeu, qui montre bien dans ce cas ci à quel point nous sommes forts à deux. Tes yeux changent alors de couleur pour passer à un rouge scintillant. J’aime ces yeux, cette couleur, elle représente tout à fait cette force enfouie en toi.

- Pas de sentiments, pas d’attachement.

Ces mots murmurés près de mon oreille sonnent comme un électrochoc. J’aime ce côté à la fois plein de goût et détaché chez toi, ce caractère si différent des autres. Cette provocation que tu pousses à bout, j’y répondrais en y prenant goût.

- Aucun... Indépendamment.

Indépendant, voilà qui résume bien notre lien. Alors que ton visage si près de moi commence à s’éloigner lentement, je pose ma main contre ta nuque et t’attire vers moi pour partager ce baiser emplis de passion. Cette relation ambigüe que nous partageons, je dois t’avouer qu’elle me plait énormément. Je profite quelques instants de tes lèvres, de ta douce saveur avant que tu ne finisses par rompre ce baiser. Dommage, j’appréciais beaucoup, mais je dois avouer que te voir te rapprocher puis t’éloigner te rend encore plus désirable.

- Je n’aurais pu rêver d’une meilleure attention avant de nous plonger en Enfer.

Je t’adresse un sourire taquin puis nous nous relevons tout les deux. Le moment tant attendu est finalement arrivé Elina, tu vas enfin pouvoir retrouver tes souvenirs, du moins espérons le. Avant d’ouvrir le portail qui nous mènerait au bas fond de l’Enfer, je retire l’amulette de mon cou pour te la remettre en main propre.

- J’aimerais te demander un service. Je te fais suffisamment confiance pour t’occuper de cette amulette. Je te demande seulement de la cacher, mets la à un endroit ou personne ne pourra la trouver, et ou personne ne pourra la détruire.

Je te donne en main propre toute une partie des souvenirs d’Ilana, toute ma faiblesse. Aujourd’hui je ne me bats plus pour elle, je me bats pour mon propre intérêt.

- J’espère que tu as préparé un petit discours pour tes retrouvailles avec ton père, je dois t’avouer que le mien était plutôt court mais très bouleversant.

Je me souviens encore de la fois où j’ai retrouvé mon père après tant d’années séparés, d’ailleurs ce fut également la première fois où je rencontrais Ilana. Bref, le temps pour les bavardages est terminé, passons maintenant à l’action. J’attrape délicatement la main d’Elina et lui lance un dernier regard, une dernière chance de faire marche arrière si elle le désirait. Son silence témoigne de son accord. Je nous téléporte donc juste devant la grande porte de l’Enfer. Contrairement à Gloria, je n’ai pas ce qu’il faut pour passer par des chemins particuliers afin de se rendre directement au plein cœur de l’Enfer. Elina et moi devrons passer par la grande porte, que ce soit de la manière douce ou de la manière forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Douce nuit [PV Ilsith et Draolith]
» Douce nuit... [PV Akuzu Mia]
» Douce nuit
» Oooohh douce nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Pass Magic

 :: Hors de la ville :: La cascade
-