AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Prise de conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Prise de conscience   Jeu 14 Juin - 15:26

//Zark apparut dans son repère couvert de sang. A le voir ainsi, on en croirait presque qu’il était mortellement blessé, le sang dégoulinant le long de sa chemise déchirée s’enfuyant de secondes en secondes. Et pourtant, le démon ne portait pas sur lui la moindre blessure. Le sang coulant à flot sur son corps appartenait à tous les adversaires qu’il avait exécuté aujourd’hui. Et l’on devait bien reconnaître qu’une certaine joie se lisait sur le visage du démon à la vue de ce qu’il avait fait. Cela avait été une très bonne journée pour lui, ça l’avait moins été pour les anges et les démons qui avaient croisé son chemin en revanche.//

//Tranquillement, le démon se dirigea vers sa salle de bain et prit une douche brûlante avant d’enfiler un pantalon et d’aller s’installer confortablement dans son lit. Il avait besoin de repos pour la journée qui l’attendrait demain. Ces derniers mois, Zark n’avait cessé de vadrouiller un peu partout, de patrouilles en patrouilles de démons afin d’en prendre le pouvoir. Que faisait-il donc ? C’était là une bien bonne question, à laquelle le démon vous conseillera simplement de patienter car la réponse se révèlera à vous d’ici peu. La seule chose qu’il était possible de constater, c’était que Zark reprenait le pouvoir, exactement comme il l’avait obtenu par le passé. Et pour cela, un seul mot d’ordre : la force. Sa réputation avait beau le précéder, le démon avait cependant dû faire ses preuves de nouveau afin de persuader quiconque tenterait de s’opposer à lui qu’il finirait rôti en Enfer. Et croyez bien qu’après quelques démonstrations, plus personne n’osa le défier sous peine de finir torturé à la limite de ce qu’un être vivant est capable d’endurer, même pour un démon. Comptant les nouveaux démons qu’il avait rassemblé aujourd’hui ainsi que ceux qu’il avait tué, Zark en parut satisfait et s’endormit quelques instants.//

//Un monde de sang versé, de tuerie et de victoire, voilà qui gagnait l’esprit du démon, lorsque, contre tout attente, la marque située sur son avant-bras droit se mit à briller et à s’illuminer de rouge. Félicia se doutait-elle de ce qu’il préparait ? Essayait-elle de lui retirer le contrôle de la marque avant qu’il ne puisse mener son projet à bien ? C’était impossible qu’elle y parvienne de si loin... A moins que ce ne soit Gloria qui tente de le ramener à la raison ? Impossible... la démone a perdu ses pouvoirs... bien qu’elle n’en ai pas besoin pour parvenir à le stopper si elle le souhaitait vraiment. Peu importe, personne ne l’arrêterait... PERSONNE ! Mais un visage se mit soudain à apparaître au beau milieu de tout le carnage dont il était responsable dans son rêve... le visage d’Ilana. Pourquoi pensait-il donc encore à elle ? Il n’avait pourtant rien ressenti lorsqu’il s’en était pris à la jeune femme la dernière fois. Zark se réveilla, les sourcils froncés. Il comprenait ce que tout cela voulait dire. Quelqu’un pensait pouvoir le stopper en lui rappelant ce qu’il avait fait la dernière fois qu’il avait croisé Ilana, afin de l’empêcher de mener ses projets à bien. Et en effet, le démon se rendait compte qu’il ne cessait de penser encore à elle. Zark ne voyait plus qu’une solution possible, en terminer définitivement avec la jeune femme, avant d’aller rendre une petite visite à Gloria.//

//Le démon se leva de son lit, et ne prit pas le temps de s’habiller, restant simplement en pantalon car il remarqua que les contours de sa marque prenaient une teinte rouge plus foncée. Zark fut soudain prit d’une terrible douleur et s’attrapa la tête avant de tomber à genoux sur le sol. Il n’y avait personne qui tentait de prendre le contrôle de sa marque, car il l’avait déjà fait. Le seule chose contre laquelle Zark se battait à cet instant, c’était sa conscience (oui, il en a une xD), incapable de se pardonner d’avoir osé faire du mal à la seule personne qu’il avait jamais aimée et protégée contre tout y compris de lui-même… jusqu’à la dernière fois qu’ils s’étaient rencontrés.//

*JE LA TUERAI ! CETTE FEMME RISQUE DE DETRUIRE TOUT CE QUE JE SUIS EN TRAIN DE METTRE EN PLACE !*

*Non... cela n’arrivera pas... Elle vivra !*

//Zark s’éclipsa aussitôt et apparut au beau milieu du salon d’Ilana, ayant complètement raté son atterrissage et s’écrasant contre sa table basse qu’il brisa en mille morceaux, toujours en lutte contre lui-même. Le bruit qu’il fit dut alarmer Ilana car il l’entendit arriver dans le salon peu de temps après. Le démon finit par se relever, dos à elle, et à présent complètement calme, avant de se tourner vers elle.//

- Ilana...

//Une nouvelle douleur s’empara du démon et Zark crut que son bras tout entier était en train de brûler tant il luttait pour maintenir la rouge la marque de son avant bras qui s’enflammait à présent, signe de la lutte qui l’opposait contre son esprit. Il ne laissa pas le temps à la jeune femme de dire un mot qu’il la coupa net.//

- ECOUTE MOI... Je regrette... Je regrette terriblement ce que j’ai fait... Je ne serai jamais capable de me le pardonner... Tu es la seule personne que j’ai toujours voulu protéger et que je n’ai jamais cesser d’......

//Un cri de douleur s’empara du démon qui referma sa main contre son avant-bras pour diminuer la douleur qui s’emparait de lui.//

- NE T’APPROCHE PAS DE MOI ! Tu dois m’arrêter avant qu’il ne soit trop tard... Je suis venu pour te...

//Le démon s’arrêta soudain de parler ne prononça plus un mot, avant de retirer sa main de son avant-bras droit, redevenu comme tel. Un sourire machiavélique se dessina sur son visage.//

*Le temps des prises de conscience est terminé. Je vais me libérer une bonne fois pour toutes.*

//Zark croisa le regard d’Ilana, qui devait probablement se demander ce qui lui prenait. Le démon esquissa un sourire sadique, révélant que cette fois plus aucune illumination ne le prendrait. Le démon reprit la parole, sur un ton à la fois amusé et agacé.//

- Ilana, Ilana... Ce n’est pas tous les jours que je ne parviens pas à me décider pleinement sur le sort d’une personne. Il semble que tu sois devenue un problème suffisamment important pour que je ne puis plus fermer les yeux. Je suis donc venu en finir avec toi...

//Le démon se rapprocha de la jeune femme et la bloqua contre un mur, avant d’attraper son menton et de le relever vers lui.//

- Je ne comprendrai jamais comment une partie de moi a pu s’attacher à un être humain. Cela étant dit, je te dois tout de même une petite explication avant de disparaître de ta vie à jamais. Je ne peux me permettre la moindre distraction pendant que je rassemble mon armée. Une guerre éclatera bientôt, et beaucoup de tes amis périront. La seule raison pour laquelle je t’élimine avant eux est que la moindre faiblesse pourrait m’être fatale. Mais n’aie crainte, tous tes proches te rejoindront d’ici peu, tu as ma parole. Twisted Evil

//Le démon fit apparaître une lame qu’il approcha du cœur de la jeune femme, transperçant le vêtement qu’elle portait juste pour frôler sa chair sans la pénétrer. Son regard croisa une dernière fois celui de la jeune femme.//

- Tu fus une allée de taille mais également une ennemie redoutable. Pour cela je te promets une mort rapide et sans douleur. C’est une chance que n’ont pas toutes mes victimes. Twisted Evil Je ne suis peut-être pas le dernier visage que tu aurais souhaité voir avant de mourir, néanmoins je peux te laisser dire quelques mots si tu le souhaites...

//Le démon esquissa un sourire sadique. En plus d’avoir annoncé à Ilana qu’il serait le dernier visage qu’elle verrait, il lui laissait également le soin de prononcer ses derniers mots alors qu’il était peut-être bien la dernière personne à qui elle aurait également souhaité parler. Il attendit ainsi de voir ce que la jeune femme répondrait.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Prise de conscience   Jeu 14 Juin - 18:13

//La journée passée fut chaude, lourde, mais également sans grands intérêts. Ilana avait passé la journée très loin de Pass Magic. En s’éloignant de cette ville, Ilana tentait de faire le point sur ses problèmes, de tirer des leçons des évènements récents, mais pas exclusivement. En s’éloignant de cette ville peuplée de démons, de créatures en tout genre, Ilana cherchait également à se rapprocher de l’autre moitié de son âme : son âme humaine. Hybride, Ilana avait besoin de se replonger dans le monde des Hommes pour ne plus perdre totalement pieds. Ce fut ainsi qu’elle occupa cette chaude journée. Ilana marchait nonchalament dans les rues d’une petite ville côtière. C’était un jour de marché, Ilana entendait le poissonnier crier que le kilo de saumon était en promotion, le primeur arranguer la foule afin qu’elle lui achète ses juteuses pèches blanches. Déambulant parmi la foule, le regard d’Ilana se posait tantôt sur un homme et une femme se tenant la main, amoureux tantôt sur une bande d’adolescents discutant à une terrasse de café. Les impressions qui parcouraient la jeune femme étaient diverses et complexes. Ces Hommes semblaient insouciants, mais également ignorants de tout ce qui se tramait dans les bas fonds des Enfers. S’ils savaient que peut-être au coin de la rue, une bande de démons était en train d’échaffauder un plan pour les tuer. Ilana secoua légèrement sa tête pour ôter ses pensées angoissantes de son esprit. Elle était venue ici pour se détendre, mais c’était peine perdue. Les derniers évènements l’avaient totalement pertubée. Chaque nuit, dès qu’elle fermait les yeux pour trouver le sommeil, elle revoyait le regard sadique de Zark au moment où il lui enfonçait avec force sa main dans son ventre. Toutes les nuits, le même schéma se répétait : Ilana ne trouvait le sommeil que très tard dans la nuit, presqu’à la lueur de l’aube comme si la noirceur de la nuit l’angoissait.//

//La nuit arriva plus vite que prévu. Ilana s’éclipsa de nouveau à Pass Magic. Personne ne l’attendait, peut-être que personne ne l’attendrait jamais. Cette idée avait un temps angoissé la jeune femme. Ne pas fonder une famille, ne pas avoir un mari qui l’attendait chez elle. Personne ne s’inquiétait s’il ne rentrait pas. A présent, cette pensée de fonder une famille lui semblait totalement dérisoire, et cela l’amuserait presque. La jeune femme passa sous la douche, l’eau froide, presque glacée coulait sur son corps frêle, mais qui avait vécu tellement d’épreuves. Son corps. Ilana le voyait comme un bouclier sur lequel étaient marqués à jamais les coups, les affrontements, les épreuves qu’elle avait du surmonter pendant ces dernières années. A cause de la chaleur étouffante de ce début de soirée, Ilana se mit simplement en sous-vêtements pour dormir. Elle s’affala sur son lit. Elle dirigea sa tête vers la fenêtre qui donnait sur la lune. Elle se sentait seule dans ce lit à deux places. Elle était seule. Cette solitude commençait à lui peser, mais qu’y pouvait-elle ? Les personnes qu’elle aimait bien plus que sa propre vie s’éloignaient d’elle. Pouvait-elle lutter ? Ce soir, comme chaque soir, elle n’en avait plus la force.//

//Il était plus de minuit. La jeune femme s’était enfin assoupie, après avoir lutté pour ne plus penser à rien. Dans un sursaut, elle se réveilla. Un bruit assourdissant de verre brisé l’avait réveillée. Cela venait de son salon. Qui était-ce ? Ciel, n’avais-je donc plus le droit de dormir tranquillement ? Une attaque de démons ? Ciel ne prenaient-ils jamais de repos ? Ilana enfila rapidement un tee-shirt pour couvrir sa poitrine puis descendit les marches sur la pointe des pieds. Le spectable qui s’étala sous ses yeux la laissa pendant quelques instants bouche bée. Zark était à terre, sur des milliers de morceaux de verre qui avaient constitué la table basse. Que faisait-il là ? Comment osait-il se présenter ici ? Ilana descendit, gardant une distance de sécurité entre eux. Le silence s’installe jusqu’à ce que le démon prenne la parole.//

« Ilana...»

« Qu’...»

« ECOUTE MOI... Je regrette... Je regrette terriblement ce que j’ai fait... Je ne serai jamais capable de me le pardonner... Tu es la seule personne que j’ai toujours voulu protéger et que je n’ai jamais cesser d’......»

//Ilana n’avait même pas eu le temps d’articuler un mot que Zark lui coupa net la parole. Il se retourna vers elle. Ses yeux n’avaient pas la même lueur. Elle n’y voyait plus le regard diabolique que le démon avait lors de leur dernière rencontre. Regret, pardon, protection ? Zark, mais que t’arrive-t-il ? Toi qui n’as pas hésité une seule seconde à m’embrocher, voilà que tu regrettes. Crois-tu que j’accepte un tel pardon ? Mon regard n’est ni froid ni tendre, il est neutre. J’avais décidé il y a quelques jours de plus croiser ton chemin, je ne veux plus te voir. Ton visage m’est douloureux, ton odeur est un poison, tes mains sur mon corps un châtiment. Ilana avait voulu que Zark disparaisse de sa vie aussi rapidement qu’il n’était apparu, mais c’était chose impossible, elle le savait. Ils étaient liés. A la vie, à la mort. Ilana amorça un pas vers le démon.//

«NE T’APPROCHE PAS DE MOI ! Tu dois m’arrêter avant qu’il ne soit trop tard... Je suis venu pour te...»

//Un trésaillement saisit la jeune femme. Zark et elle avaient l’habitude finir la phrase de l’autre lorsqu’ils s’aimaient. Malgré leur séparation, ils se comprenaient toujours à demi-mots. Malgré son silence, Ilana savait pourquoi Zark était là. Elle fit quelques pas en arrière. Elle se prit le mur derrière elle. Ilana sentait son coeur battre de plus en plus fort dans sa poitrine. Peut-être profitait-il lui aussi des dernières minutes de sa vie de palpitant. Le regard de Zark changea du tout au tout. Elle retrouvait le Zark qui l’avait laissée pour morte il y a quelques semaines. Son regard trahissait haine, sauvagerie, massacre, sang. Le démon n’était guidé que par l’envie de vengeance, l’envie inassouvie de tuer Félicia. La marque sur son bras avait retrouvé une couleur normale. Ilana aurait du s’éloigner le plus rapidement de ce démon, mais ses pieds semblaient ancrés dans le sol. Pour la première fois, Zark put lire un sentiment d’effroi sur le visage de la jeune femme. Auparavant, Ilana tentait de cacher ses émotions face au démon, mais vu que c’était la fin...Ilana n’était pas du genre à baisser les bras mais si le démon avait décidé d’en finir avec elle...NON ! A peine cette pensée eut-elle traversé l’esprit de la jeune humaine qu’Ilana sentit son courage lui revenir. Sachant parfaitement que par la force, elle n’arriverait à rien, elle agirait autrement. Se peut-il que Zark ait oublié que je suis capable de tout, et surtout par amour ? Il se peut que je te le rappelle, et à tes dépends Zark.//

« Ilana, Ilana... Ce n’est pas tous les jours que je ne parviens pas à me décider pleinement sur le sort d’une personne. Il semble que tu sois devenue un problème suffisamment important pour que je ne puis plus fermer les yeux. Je suis donc venu en finir avec toi...»

//Ilana se collait de plus en plus contre le mur de son salon. Zark avait dessiné dans son esprit la façon dont il allait la tuer. Il savait à quelle minute Ilana respirera pour la dernière fois. Je suis un obstacle ? J’en prends note Zark.//

« Je ne comprendrai jamais comment une partie de moi a pu s’attacher à un être humain. Cela étant dit, je te dois tout de même une petite explication avant de disparaître de ta vie à jamais. Je ne peux me permettre la moindre distraction pendant que je rassemble mon armée. Une guerre éclatera bientôt, et beaucoup de tes amis périront. La seule raison pour laquelle je t’élimine avant eux est que la moindre faiblesse pourrait m’être fatale. Mais n’aie crainte, tous tes proches te rejoindront d’ici peu, tu as ma parole. Twisted Evil »

//Chaque mot, chaque intonation, je m’en rappelle Zark. Je t’écouve attentivement, je bois tes paroles. Crois-tu pouvoir te débarasser aussi facilement de moi ? J’en doute. Crois-tu que je vais me laisser dépecer sans rien dire ? Zark, voyons...Mais une de tes phrases m’interpelle. «La seule raison pour laquelle je t’élimine avant eux est que la moindre faiblesse pourrait m’être fatale». Tu contrôles pour l’instant ta force Zark, mais pas tes mots. Tu admets donc que je suis ta faiblesse. Que je pourrais tout faire foirer. Qu’un seul geste de ma part, et tu es en position d’extrême faiblesse. Je pensais pourtant que tu t’étais enfin débarassée de mon emprise. Je suis ravie de voir que ce n’est pas le cas Zark, tu sauras très vite pourquoi. Je ne dis rien. Je te laisse déballer tout ce que tu as sur le coeur. Mon tour viendra, je le sais.
Zark fait apparaître une lame qu’il approche du coeur de la jeune femme. Ilana plaque ses paumes contre le mur. Elle sent la lame transpercer son tee-shirt. La froideur de la pointe de lame d’acier touche enfin ma peau. Mon coeur n’est plus qu’à quelques centimètres Zark. Enfonce, et je meurs.//

« Tu fus une allée de taille mais également une ennemie redoutable. Pour cela je te promets une mort rapide et sans douleur. C’est une chance que n’ont pas toutes mes victimes. Twisted Evil Je ne suis peut-être pas le dernier visage que tu aurais souhaité voir avant de mourir, néanmoins je peux te laisser dire quelques mots si tu le souhaites...»

//Erreur Zark. Les erreurs dans ton discours sont de plus en plus nombreuses. Notre longue séparation t’aurait-elle fait oublier qui j’étais ? C’est ce que je crois comprendre. Je te prouverai tes erreurs plus tard. Tu me promets une mort rapide et indolore. Je t’en suis reconnaissante Zark connaissant ton «amour» pour la torture. Tu aimes sentir les gens à ta merci, tu aimes savoir qu’à tout instant ta victime va te demander de l’achever. Je te regarde dans les yeux. Dans ton regard, je sens que tu es prêt à mettre fin à ma vie, à notre lien.//

« Que veux-tu que je te dise Zark ? Qu’attends-tu de moi ? Que je te supplie de m’épargner ? Voudrais-tu que je me mette à genoux en pleurant à chaudes larmes de me laisser m’en aller ? Cette force de toute puissance, tu peux l’exercer sur tout le monde dans les Enfers, sauf sur moi. Pourquoi ça ? Parce que je suis en toi, comme tu es en moi. Toutes les épreuves que nous avons endurées, ce n’était pas en vain. Alors oui, tu peux me tuer, je ne suis pas assez forte pour me battre contre toi.»

//J’attrape dans ma main la lame. Elle est fine, aguisée. Un seul coup et je meurs. Je glisse ma main jusqu’à atteindre celle de Zark, j’entoure la sienne de ma main. J’intensifie légèrement la pression du couteau sur ma peau. Mes yeux ne lâchent pas le regard du démon.//

« FAIS LE ! Allez Zark ! De quoi tu as peur ? De te réveiller un jour en te disant que tu as tué la seule femme qui t’aime pour l’homme que tu es en réalité ? Tu as peur de te rendre compte que tu as tué la femme qui a vu en toi son futur mari, le père de ses enfants, l’homme à côté duquel elle veut finir sa vie ? DIS MOI ! Ou en fait, ne dis rien. Cache derrière ta haine, ton envie de vengeance ce que tu ressens pour moi, et bordel enfonce cette lame dans mon coeur. Tu mettras fin à ta faiblesse, et tu mettras également fin à ma souffrance. Tu dis à qui veut bien l’entendre que je suis ta faiblesse, mais c’est faux. Je pourrais être ta force, mais ça, tu ne veux pas l’entendre. C’est plus facile de me tuer, et de me laisser pour morte afin de reprendre tes activités. Mais le remord finira par te ronger, comme il me ronge aujourd’hui. Oh oui Zark... J’aurai dû me battre pour toi. Quand je suis revenue, j’aurai dû me battre pour te récupérer au lieu de te laisser. Mais je n’en ai pas eu la force. Alors oui, ce remord me ronge.»

//Je te regarde, droit dans les yeux. Mon regard ne te quitte plus. Rien autour de nous n’existe. Il n’y a que toi et moi. Nous deux. Avec nos délires, nos sentiments. Que nous est-il arrivé ? Tu veux me tuer, je veux m’éloigner. Je sens que mes dernières minutes approchent. Devrais-je en profiter ? Non. Si je te laisse derrière moi, je veux que tu saches ce qui t’attend.//

« T’es-tu demandé pourquoi tu t’es autant attaché à moi ? Pourquoi nous sommes tombés amoureux toi et moi, alors que rien ne nous y destinait ? Parce que ce sont nos différences qui nous rapprochent. Nous sommes si différents, mais c’est ce qui faisait notre force. Mais toi, tu ne vois pas ça. Tu es aveuglé par ta volonté de savoir tout gérer, tout dominer. Si tu veux vraiment tout dominer dans ta vie, alors oui, il n’y a qu’un seul moyen pour y parvenir : me tuer.»

//Je laisse un immense silence s’installer entre nous. Tu sembles hésiter à terminer ton geste. J’intensifie un peu plus ma pression sur ta main et la pointe commence à s’enfoncer dans ma peau. Le tee-shirt commence à se tâcher de sang, mais je ne ressens rien. Je ne te quitte plus des yeux.//

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Prise de conscience   Dim 1 Juil - 23:15

//Là, devant lui, se tenait la seule personne à être encore capable d’exercer une emprise sur lui, sur ses projets, sur tout son être. Le démon ne voyait donc qu’une seule chose à faire afin d’y mettre un terme : la tuer. Comment en était-il arrivé là ? Il fallait croire que la rancœur qui avait gagné le démon au fil des années l’avait finalement poussé à comettre la seule chose qu’il n’avait pas mené à terme lorsqu’il en avait eu l’occasion par le passé : la guerre et la prise de pouvoir. S’il n’avait pas choisi de se retirer au moment où il avait tourné le dos à l’Enfer, le démon aurait pu éviter bien des choses… Il aurait pu éviter à Félicia de prendre le pouvoir et de devenir la démone la plus puissante de l’Enfer après les princes. Il aurait pu éviter de perdre son fils et de le laisser aux mains de la seule personne qui ne désirait plus que sa mort. Il aurait pu envahir le royaume des anges depuis déjà bien longtemps si la seule héritière du trône ne se trouvait pas être la meilleure amie de celle qu’il aimait. Oui… Zark avait commis beaucoup d’erreur, mais au nom de quoi ? Ou plutôt de qui ? De la seule personne qu’il n’ait jamais aimée de cette façon... Malheureusement à cet instant rien de tout cela ne semblait compter. Il était déjà prêt à passer à l’action, mais avant cela, il devait terminer ce pour quoi il était venu : Ilana.//

//Zark laissa à la jeune femme le soin de lui adresser quelques mots si elle le souhaitait avant qu’il n’en termine avec elle. Il se demandait si elle allait tenter de lui résister, mais il voyait au regard méprisant qu’elle lui adressait que ça ne serait pourtant pas le cas. Alors ainsi elle allait se résoudre à le laisser prendre sa vie ? Non… Simplement, elle n’utiliserait pas la force pour arriver à ses fins, et le démon ne tarda pas à le comprendre lorsque la jeune femme prit la parole.//

- Que veux-tu que je te dise Zark ? Qu’attends-tu de moi ? Que je te supplie de m’épargner ? Voudrais-tu que je me mette à genoux en pleurant à chaudes larmes de me laisser m’en aller ? Cette force de toute puissance, tu peux l’exercer sur tout le monde dans les Enfers, sauf sur moi. Pourquoi ça ? Parce que je suis en toi, comme tu es en moi. Toutes les épreuves que nous avons endurées, ce n’était pas en vain. Alors oui, tu peux me tuer, je ne suis pas assez forte pour me battre contre toi.


//Touché… Zark ne se serait jamais attendu à ce qu’elle lui demande de l’épargner en même temps, ça n’était certainement pas dans le caractère de la jeune femme, et c’était cette force et le courage de cette dernière qui avaient toujours plu au démon. Même aujourd’hui, alors qu’elle savait qu’il venait pour la tuer, elle ne perdait rien de sa dignité, et gardait cette prestance qui la faisait davantage ressembler à une reine, tellement différente de toutes les vermines que le démon avait pour habitude de tuer. Et une reine ne meurt jamais sans laisser derrière elle une chose à en faire regretter son départ.//

- FAIS LE ! Allez Zark ! De quoi tu as peur ? De te réveiller un jour en te disant que tu as tué la seule femme qui t’aime pour l’homme que tu es en réalité ? Tu as peur de te rendre compte que tu as tué la femme qui a vu en toi son futur mari, le père de ses enfants, l’homme à côté duquel elle veut finir sa vie ? DIS MOI ! Ou en fait, ne dis rien. Cache derrière ta haine, ton envie de vengeance ce que tu ressens pour moi, et bordel enfonce cette lame dans mon coeur. Tu mettras fin à ta faiblesse, et tu mettras également fin à ma souffrance. Tu dis à qui veut bien l’entendre que je suis ta faiblesse, mais c’est faux. Je pourrais être ta force, mais ça, tu ne veux pas l’entendre. C’est plus facile de me tuer, et de me laisser pour morte afin de reprendre tes activités. Mais le remord finira par te ronger, comme il me ronge aujourd’hui. Oh oui Zark... J’aurai dû me battre pour toi. Quand je suis revenue, j’aurai dû me battre pour te récupérer au lieu de te laisser. Mais je n’en ai pas eu la force. Alors oui, ce remord me ronge.

//Regardez-là… C’était presque un ordre qu’elle lui donnait, l’ordre de mettre fin à sa vie, comme si c’était elle qui lui en faisait la demande sans qu’il n’ait jamais rien demandé. En plus, elle le provoquait, attrapant elle-même la lame entre ses mains pour la rapprocher encore plus près de son cœur. Son attitude troubla le démon, captivé par ce qu’il voyait, par ce qu’il entendait. Et pendant un instant, certaines de ces paroles vinrent directement toucher la conscience du démon pourtant enfouie à cet instant au plus profond de sa haine. Ilana venait en effet de lui dire une chose qu’il aurait toujours souhaité entendre de sa part mais dont il n’aurait jamais imaginé que cette pensée traverserait l’esprit de la jeune femme étant donné le sombre personnage avec qui elle avait pourtant conscience qu’elle était sortie par le passé : « son futur mari, le père de ses enfants, celui avec qui elle voulait finir sa vie ». Ces quelques mots avaient résonné dans l’esprit du démon, si bien que pendant un moment Zark avait relâché la lame qu’il tenait entre ses mains, la laissant désormais aux mains d’Ilana qui aurait pu la retourner contre lui à tout instant. Mais la jeune femme n’en avait pourtant rien fait, et avait continué à s’adresser à lui.//

- T’es-tu demandé pourquoi tu t’es autant attaché à moi ? Pourquoi nous sommes tombés amoureux toi et moi, alors que rien ne nous y destinait ? Parce que ce sont nos différences qui nous rapprochent. Nous sommes si différents, mais c’est ce qui faisait notre force. Mais toi, tu ne vois pas ça. Tu es aveuglé par ta volonté de savoir tout gérer, tout dominer. Si tu veux vraiment tout dominer dans ta vie, alors oui, il n’y a qu’un seul moyen pour y parvenir : me tuer.

//Le démon aurait pu s’arrêter là... lui donner raison lorsqu’elle lui disait que leur différence faisait leur force. Et étrangement, une pensée vint peu à peu s’imiscer dans sa tête pour lui faire oublier le jugement qu’il allait s’apprêter à porter : il voulait l’embrasser, d’un baiser passionné comme il ne l’avait pas fait depuis bien des années. Il voulait faire d’Ilana sa compagne, celle qui le suivrait jusqu’au bout de ses projets, la seule qui compterait suffisamment pour que le cœur du démon n’appartienne à nulle autre, qu’il hisserait au rang de reine et à qui tout être vivant obéirait sans relâche sous peine de mourir dans d’atroces souffrances... la seule qui serait digne de partager le monde avec lui et de régner à ses côtés. Mais une autre phrase de la jeune femme suffit à faire comprendre au démon que tout cela ne serait jamais possible, et renforça à nouveau la conviction qu’il avait aujourd’hui en étant venu pour la tuer...//

//Ilana avait dit au démon qu’au lieu de la considérer comme sa faiblesse, elle pourrait au contraire être sa force. A ces mots, le contact de la lame sur la main de Zark se resserra de nouveau, et le démon esquissa un sourire maléfique du coin des lèvres. Il regarda la jeune femme, les jambes entièrement découvertes, vêtue uniquement de son t-shirt qu’elle avait du enfiler au moment où il était apparu. Elle était tellement belle… Le démon fit descendre la lame en partant du cœur de la jeune femme et en descendant jusqu’au bas de son t-shirt, le déchirant d’un trait de façon à ce que le démon puisse discerner le nombril à présent découvert de la jeune femme. Il n’aurait qu’à remonter la pointe de sa lame vers la poitrine de la jeune femme pour déchirer entièrement le t-shirt et l’observer dans toute sa splendeur, vêtue de ses sous-vêtements. Il n’en fit rien pour l’instant cependant, et dirigea ses lèvres vers l’oreille de la jeune femme à qui il murmura quelques mots.//

- Tu pourrais en effet être ma force... Tu pourrais diriger le monde à mes côtés... Etre la seule personne que j’aimerai sans relâche pour l’éternité. Mais pourrais-tu accepter la contrepartie d’une vie avec un démon ? Pourrais-tu accepter de tirer un trait sur toutes les personnes auxquelles tu tiens ? Pourrais-tu me regarder faire couler le sang de tes amis sans t’opposer à moi et m’aider à leur arracher leur dernier souffle de vie ?

//Le démon planta son regard dans celui de la jeune femme. Contrairement à l’être infame qui se tenait devant elle à cet instant, la jeune femme avait un cœur, des sentiments, elle était humaine, et elle avait construit des relations très fortes à Pass Magic. Il connaissait déjà la réponse d’Ilana, mais il voulait la mettre face aux faits pour lui faire comprendre que certaines choses les sépareraient toujours. Et l’hésitation dans les yeux d’Ilana suffit à lui faire comprendre que de toute façon il ne pourrait pas lui faire confiance, quoi qu’elle lui réponde.//

- C’est bien ce que je pensais. Mais n’aie pas d’inquiétude... Comme tu me l’as demandé, je vais mettre fin à tes souffrances…

//Le démon se saisit alors de la lame qu’il tenait entre les mains, et esquissa un geste pour s’apprêter à la planter d’un coup sec dans le cœur de la jeune femme, lorsque quelque chose l’arrêta soudain…//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloria Fost
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1085

MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 2 Juil - 12:31

//Marre de tourner en rond dans le repère de Matthew ? Entre autres. Marre d’avoir l’impression de ne plus servir à rien ? Mais qu’est-ce que vous racontez-là. Gloria ? Inutile ? Jamais... Quoi, vous n’en croyez pas un mot ? Attendez un peu de voir ce qu’elle vous prépare dans ce cas... Hum, plus sérieusement, depuis que Gloria avait perdu ses pouvoirs, vous pensez bien que la seule chose sur laquelle elle s’était concentrée est bien entendu la manière dont elle allait les récupérer. Alors comment faire pour cela ? Eh bien... rien. Récupérer ses pouvoirs lui était tout bonnement impossible, étant donné que la seule personne à pouvoir les lui rendre se trouve être Félicia à condition que cette dernière ne se décide à lui ôter la vie. Et bien que ce ne soit certainement pas l’envie qu’il manque à Félicia de pouvoir enfin se débarrasser une fois pour toutes de la démone, elle ne prendra pas le risque de défaire ce qu’elle avait mis si longtemps à mettre en place. A présent, n’importe quel autre démon pourrait s’en prendre à Gloria s’il le souhaitait, bien que la démone aurait encore de quoi se défendre pendant un certain temps. Néanmoins, elle n’allait pas attendre de se retrouver coincée entre des démons de bas étage pour trouver une autre solution... mais laquelle ?//

//C’était là une question que Gloria se posait depuis des semaines, jusqu’à ce que récemment elle ne finisse par entendre parler d’une histoire des plus intéressantes... Zark avait pris possession de la marque qui le liait à Félicia, et d’après ce qu’on en racontait, il ne faisait pas dans la dentelle et rassemblait sa propre armée. Mais toutes ces informations, Gloria les tenait de Matthew et d’Ilana, car ils faisaient tous deux partis des rares personnes à avoir croisé le démon sans que ce dernier ne s’en prennent à eux... enfin si l’on pouvait dire car Ilana n’avait pas eu cette chance malheureusement... Alors comme ça Zark avait failli tuer celle qu’il aimait pour la première fois ? Cette nouvelle n’avait fait qu’un tour dans l’esprit de la démone pour faire naître une idée... la plus folle et la plus risquée qu’elle n’ait jamais eue. Si Félicia était la seule à pouvoir lui rendre ses pouvoirs, peut-être bien que Zark le pourrait également grâce à la marque qui le relait à la démone par le sang. Mais pour que cela marche, il faudrait que la marque soit activée et que le démon soit encore à mi chemin entre sa haine et sa raison. Entre autres... il faudrait qu’il puisse encore ressentir ne serait-ce qu’une part infime de sentiments, et la seule personne pour qui une chose pareille pourrait être possible était Ilana. Si Gloria avait raison, Zark retournerait forcément voir Ilana d’ici peu, soit pour s’excuser auprès d’elle, soit pour tenter de la tuer. Mais venir jusqu’à elle ne pourrait signifier qu’une chose : que la jeune femme occupe encore les pensées du démon. Se fonder sur cette simple intuition n’était que pure folie, mais pensez-vous que l’on échafaude des plans en restant tranquillement assis sur son canapé sans les mettre en pratique afin de savoir ce qu'ils valent ?//

//Les jours qui suivirent la dernière rencontre de Zark et Ilana, Gloria vint rendre une petite visite... de courtoisie (si, c’est possible xD) à la jeune femme. Enfin... la courtoisie désintéressée ne fait pas partie des habitudes de la démone, alors vous vous doutez bien qu’elle avait autre chose en tête. C’est ainsi que pendant qu’elle buvait tranquillement un thé avec Ilana (je n’ose même pas imaginer la tête surprise d’Ilana pendant ce moment particulièrement charmant xD) la démone en profita pour s’éclipser un moment entre deux gorgées et déposa un morceau de cristal devant l’entrée de la maison d’Ilana. Ce morceau de cristal était relié à un autre identique qu’elle gardait en sa possession. De cette façon, elle serait avertie le jour où Zark poserait le moindre pied dans la maison d’Ilana. La démone n’eut pas à attendre bien longtemps pour que cela n’arrive. Deux jours plus tard, au beau milieu de la nuit, la magie du cristal la réveilla et lui indiqua qu’une personne était entrée chez Ilana. Une fumée s’en échappa et laissa apparaître le visage de Zark durant quelques secondes avant de s’évaporer. Un sourire vint orner les lèvres de la démone. Ce moment, elle l’avait attendu et s’y était préparée... aussi bien pour le meilleur que pour le pire, car le pire allait très certainement se produire ce soir.//

//La démone, ne pouvant plus s’éclipser, refusa d’aller à pied jusqu’à la maison d’Ilana (xD). Elle entra dans la chambre provisoire que lui avait cédé Matthew et ouvrit un tiroir à l’intérieur duquel se trouvait un bon nombre de fioles. Après avoir fouillé quelques minutes, elle en trouva une au contenu aussi transparent qu’on en croirait qu’elle était vide. Bien qu’elle l’avait mise de côté au cas où elle aurait eu besoin de se tirer d’une situation fort embarrassante en s’éclipsant, elle jugea nécessaire de l’utiliser maintenant, et la but d’un trait avant de s’éclipser et apparaître directement au beau milieu du salon d’Ilana. Quelle ne fut pas sa surprise en trouvant Zark face à Ilana, la bloquant contre un mur, cette dernière ne portant pratiquement que ses sous-vêtements. Tous deux semblaient tellement occupés que ni l’un ni l’autre ne l’avait aperçue pour le moment. La démone ne préféra même pas se demander ce qu'ils avaient bien pu faire avant qu'elle n'arrive. Mais les ébats seront pour plus tard, car ce qui l'intéressait pour l'instant, c'était le moment présent, qui paraissait des plus intriguant.//

- T’es-tu demandé pourquoi tu t’es autant attaché à moi ? Pourquoi nous sommes tombés amoureux toi et moi, alors que rien ne nous y destinait ? Parce que ce sont nos différences qui nous rapprochent. Nous sommes si différents, mais c’est ce qui faisait notre force. Mais toi, tu ne vois pas ça. Tu es aveuglé par ta volonté de savoir tout gérer, tout dominer. Si tu veux vraiment tout dominer dans ta vie, alors oui, il n’y a qu’un seul moyen pour y parvenir : me tuer.

//Alors Zark... vas-tu enfin te décider à lui porter le coup fatal ? Bien sûr que non... tu en es incapable. Gloria observait la scène qui allait être décisive pour elle. Et pendant un instant, elle vit la seule chose qu’elle aurait souhaité voir en venant ici. Zark avait hésité... Il ne voulait pas la tuer, il y était contraint, car Ilana représentait un frein à ses projets tant qu’elle était encore envie. Se baser sur cette simple pensée pour agir, voilà qui n’avait rien de bien séduisant, malheureusement la démone n’aurait pas d’autre chance d’agir, et à vrai dire elle ne se posait même pas la question. Pour elle, mieux valait une mort digne après avoir joué avec l’Enfer comme elle le voulait, plutôt que le reste d’une vie sans pouvoirs en devenant la cible de tous les démons qu’elle avait un jour croisé, et croyez là, il y en a beaucoup...//

- Tu pourrais en effet être ma force... Tu pourrais diriger le monde à mes côtés... Etre la seule personne que j’aimerai sans relâche pour l’éternité. Mais pourrais-tu accepter la contrepartie d’une vie avec un démon ? Pourrais-tu accepter de tirer un trait sur toutes les personnes auxquelles tu tiens ? Pourrais-tu me regarder faire couler le sang de tes amis sans t’opposer à moi et m’aider à leur arracher leur dernier souffle de vie ? C’est bien ce que je pensais. Mais n’aie pas d’inquiétude... Comme tu me l’as demandé, je vais mettre fin à tes souffrances...

//Que de déclarations... Néanmoins, il fallait croire que la démone finit par se lasser de ne pas être au centre de l'attention, alors juste avant que la pointe de la lame de Zark ne vienne s’enfoncer dans le cœur d’Ilana, le démon put sentir qu’il venait de recevoir quelque chose sur la tête... la fiole vide de la démone qu’elle venait de lui balancer dessus afin qu’il daigne enfin se rendre compte qu’elle était là. Et au moins, ça eut le mérite de marcher, car le démon ainsi qu’Ilana tournèrent tous deux leur regard étonné vers elle.//

- Tu me déçois Zark. Moi qui pensais que tu m’accorderais un peu plus d’attention.

//La démone se rapprocha de Zark et Ilana et trouva le culot de venir s'immiscer entre eux afin de planter son regard hautain dans celui du démon. Elle le regardait de haut, à croire qu’elle n’avait rien perdu à ses habitudes, avec ou sans pouvoirs.//

- Faut-il donc que je t’embrasse pour que tu daignes t’intéresser à moi ? J’ai une meilleure idée... et si je te tuais ?

//D'une façon complètement inattendue, la démone planta un poignard en pleine poitrine du démon. Elle ne préférait même pas imaginer la surprise à la fois de Zark et d’Ilana, qui devaient se demander si elle avait complètement perdu la raison ou si elle était devenue aussi suicidaire que Max. Mais attendez... c'était peut-être ça après tout, sauf que contrairement à ce dernier la démone a pour habitude de toujours terminer ce qu'elle commence. Si vous croyez avoir tout vu... ce n’est pourtant là que le début de sa folie.//

- Eh bien alors Zark ? Tu ne me vois même plus venir avec une arme aussi vulgaire qu’un poignard, c’est vraiment regrettable. Et c’est comme ça que tu formes ton armée ? Je m’attends au pire. Qui aurait cru que ton amour pour Ilana te rendrait si mou... Mon pauvre ami...

//La démone semblait presque jubiler à chacun des mots qu’elle prononçait. On penserait presque qu’elle s’amusait de la situation, et c’était en effet ce qu’elle faisait. Vous vous demandez pourquoi ? Attendez donc de voir la suite...//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2590
Age : 24

MessageSujet: Re: Prise de conscience   Lun 2 Juil - 18:42

//Hésitation. Je le vois dans tes yeux, Zark. Tu hésites à m’enfoncer cette lame dans le coeur. Pourquoi hésiter ? Je t’ai donné ma bénédiction, alors pourquoi es-tu si fébrile ? Ce ne sera l’affaire que de quelques minutes. Serais-tu pris de remords Zark ? Pourtant, je sais que tu n’as pas fait tout ce cirque pour me laisser la vie sauve, pas cette nuit. Je sens la froideur de la lame sur ma peau. Tu descends le couteau puis d’un geste sec mais précis, tu déchires le bas de mon tee-shirt laissant apparaître mon nombril. Mes yeux ne te quittent pas. Crois-tu pouvoir me déstabiliser ? Raté. Je reste totalement imperturbable. Bon je dois bien l’avouer, je commence à avoir légèrement froid, mais ce n’est qu’anecdotique étant donné la situation, n’est-ce pas ? Tu arrêtes tout geste. Allez Zark, on ne va pas y passer toute la nuit. Mes yeux pénètrent dans les tiens. Si je meurs en t’ayant regardé, en t’ayant à mes côtés, je n’aurai alors pas tout perdu. Mourir à tes côtés, n’est-ce pas ce que je souhaite depuis notre toute première rencontre ? Evidemment. Ta présence, ton odeur, ta peau, tout est réuni pour que je meurs selon mes souhaits. Tu te penches légèrement et tu susurres à mon oreille.//

« Tu pourrais en effet être ma force... Tu pourrais diriger le monde à mes côtés... Etre la seule personne que j’aimerai sans relâche pour l’éternité. Mais pourrais-tu accepter la contrepartie d’une vie avec un démon ? Pourrais-tu accepter de tirer un trait sur toutes les personnes auxquelles tu tiens ? Pourrais-tu me regarder faire couler le sang de tes amis sans t’opposer à moi et m’aider à leur arracher leur dernier souffle de vie ? »

//Tout d’un coup, mon regard n’est plus si dur. Pour la première fois depuis notre rencontre, tu parles de notre avenir, d’une vie à deux. Jamais, ô non jamais, tu ne m’avais laissée entendre que tu envisageais un futur où nous serions toujours ensemble, inséparables dans l’adversité. Mon regard est presque doux, attentionné. Pourquoi n’avoir rien dit avant ? Pourquoi dis-tu ce que j’ai toujours voulu entendre simplement maintenant ? Bordel Zark, pourquoi ? Pour la première fois depuis que tu es arrivé en trombe dans mon salon, je ne veux pas mourir. Si tu envisageais il y a peu un futur pour nous, je me serai battue pour rester en vie, je me serai battue pour que tu redeviennes l’homme que j’ai aimé. Je me serai battue pour nous tout simplement. Mais il est trop tard Zark, bien trop tard. Ton regard est toujours aussi froid alors que le mien est plus doux. Je ne veux pas te laisser le souvenir d’une femme remplie de haine, de colère et de chagrin. Si je meurs ce soir Zark, je veux que tu aies l’image d’une jeune femme forte, douce et qui n’abdique jamais.//

« C’est bien ce que je pensais. Mais n’aie pas d’inquiétude... Comme tu me l’as demandé, je vais mettre fin à tes souffrances…»

//Tu sais très bien que ce que tu me proposes est impossible. Je ne peux pas te laisser tuer les personnes auxquelles je tiens le plus. Tu l’as toujours su, elles font partie de moi. Tu es sur le point de m’enfoncer la lame en plein coeur. Mes yeux se ferment, je n’ai pas le courage de te voir me tuer. A croire que je ne suis pas si forte et impassible que je le souhaiterai. Mais, j’ouvre de nouveau les yeux après quelques secondes. Tu n’as pas achevé ton geste. J’entends un bruit de verre se casser sur le sol. Qui l’a lancé ? En même temps que Zark, je tourne la tête et vois...Gloria ?! Que fait-elle ici ? Comment a-t-elle pu apparaître dans mon salon alors qu’elle n’a plus aucun pouvoir ? Décidemment, cette démone est pleine de ressources. Tout d’un coup, je me rends compte du spectacle auquel Gloria doit assister. Deux anciens amants, un torse nu, l’autre en culotte sur le point de commettre l’irréparable. Si ce n’était pas si tragique, ça en deviendrait limite cocasse. Je vois Gloria s’avancer vers nous avec un regard hautain. Elle a toujours adopté ce regard avec moi, comme avec tous les autres d’ailleurs (enfin j'aime me convaincre qu'elle ne l'adopte pas seulement avec moi...hum). Puis, là, je reste scotchée. Je la vois s’immiscer entre Zark et moi, ou plus précisément entre mon coeur et la lame. Gloria a un culot qui m’étonnera toujours. Elle ne dit rien sur notre situation. Je m’écarte de Zark et Gloria, reprenant légèrement mon souffle. Ce qui me réjouirait presque, c’est que Zark a l’air aussi surpris que moi de son intervention. Ma mise à mort sera donc pour plus tard.//

« Faut-il donc que je t’embrasse pour que tu daignes t’intéresser à moi ? J’ai une meilleure idée... et si je te tuais ? »

//Le début de la phrase me fit esquisser un mince sourire, mais la fin l’effaça instantanément. Gloria, serais-tu tombée sur la tête ? Tu as sans doute remarqué qu’il n’est pas dans son état normal - quoique je ne suis pas si sûre de connaître la définition que Zark a de «normal» mais passons. Sans que je n’ai eu le temps de montrer à Gloria mon étonnement, elle plante un couteau dans le torse de Zark. Je vais me réveiller, il faut que je me réveille. Il y a quelques secondes, j’étais sur le point de me faire embrocher, maintenant, c’était Zark qui avait reçu le coup de grâce. Je retourne vers Zark et prends le manche du couteau. D’un coup sec, je le retire du torse du démon. La plaie saigne abondament, mais Zark ne semble pas s’en soucier. Je me retourne vers Gloria avec un air totalement perdu.//

« Eh bien alors Zark ? Tu ne me vois même plus venir avec une arme aussi vulgaire qu’un poignard, c’est vraiment regrettable. Et c’est comme ça que tu formes ton armée ? Je m’attends au pire. Qui aurait cru que ton amour pour Ilana te rendrait si mou... Mon pauvre ami...»

« Gloria, mais qu’est-ce que tu as fait ?! »

//Je tente d’arrêter l’écoulement du sang en positionnant délicatement mes mains sur le torse du démon. Ce n’était certainement pas la meilleure chose à faire, croyez-moi.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Prise de conscience   Jeu 12 Juil - 23:10

//Il y arrivait finalement... Zark était enfin sur le point de mettre un terme à la vie d’Ilana après l’hésitation de cette dernière. Tous deux ne pouvaient vivre ensemble malgré leur désir de ne former plus qu’un, Zark l’avait mise face aux faits en lui demandant de choisir entre lui et ses amis. Choix cruel, qui ne devrait jamais avoir à se poser, car même si la jeune femme le choisissait, elle ne pourrait cautionner la mort de ses amis pour autant. Le démon n’aurait jamais exigé un tel sacrifice de la part de la jeune femme s’il avait été lui-même. A vrai dire, c’était lui qui avait renoncé à s’en prendre aux amis de la jeune femme au fil des années et ce uniquement par amour pour elle. Alors ce changement soudain d’attitude aurait eu de quoi étonner quiconque. En réalité, cette demande qu’il lui avait faite n’avait été que pour mieux se convaincre qu’il devait mettre un terme à la vie d’Ilana car elle l’empêcherait de mener à bien ses projets... Mais pourquoi avait-il besoin de se convaincre ? Cette femme... Elle exerçait une emprise tellement puissante sur lui... Le nouveau regard qu’elle avait alors adopté suite à ses paroles l’avait encore plus troublé : il était doux, dépourvu de colère et de haine. Pourquoi ? Qu’est-ce que cela signifiait ? Elle ne lui en voulait donc pas ? Assez de questions... Il fallait qu’il mette un terme à sa vie... MAINTENANT !//

//Le démon fut tellement absorbé par sa force de conviction de la tuer qu’il n’en avait même pas remarqué la présence de Gloria qui était pourtant apparue depuis un petit moment. Il finit par le remarquer à ses dépends au moment où, sur le point de planter enfin sa dague en plein cœur d’Ilana, il se reçut un objet sur la tête... Une fiole vide qui ne le manqua pas. Zark se retourna, furieux de savoir qui venait de l’interrompre, lorsqu’il la remarqua alors... Gloria. Toujours à tomber au moment où on s’y attendait le moins, mais là... ce n’était vraiment pas le bon moment.//

- Tu me déçois Zark. Moi qui pensais que tu m’accorderais un peu plus d’attention.

//Le démon soupira. Oui, il savait que la démone prenait très mal le fait qu’on l’ignore, mais à vrai dire, il ne l’avait pas fait volontairement. D’un air froid et sec, il se contenta simplement de lui répondre.//

- Gloria, tu tombes vraiment très mal... Je t'accorderai toute l'attention que tu souhaites plus tard...

//L’envoyer gentiment balader. Pensait-il vraiment qu’elle se contenterait de ça sans rien dire ? Eh bien il faut croire qu’il l’avait espéré, car il ne voulait pas être interrompu davantage avec Ilana. Et puis, Gloria était-elle vraiment en mesure de l’interrompre désormais ? Penser que cela ne serait pas le cas avait été la plus grosse erreur de sa part, car la démone n’en fit rien et se rapprocha au contraire davantage d’eux jusqu’à s’immiscer entre lui et Ilana... ou plutôt entre sa lame et Ilana..//

- Faut-il donc que je t’embrasse pour que tu daignes t’intéresser à moi ?


//Le démon parut furieux à l’entente de ces paroles. Non seulement elle avait le culot de se pointer entre lui et Ilana, mais en plus elle le provoquait ouvertement, utilisant cette faiblesse dont il essayait en vain de se débarrasser. Zark commença à perdre patience.//

- Cela suffit ! Ne me force pas à t’éloigner par la force ! Écarte toi !

//Un ton colérique face à Gloria, c’était bien la première fois qu’il lui parlait de la sorte à vrai dire. Et il allait bientôt constater à ses dépends que mettre une Fost en colère, même privée de ses pouvoirs, n’était pas sans conséquences. Pourtant, il était bien loin de se douter de ce qu’allait faire Gloria suite à ses paroles.//

- J’ai une meilleure idée... et si je te tuais ?

- Je t’ai dit que je n’ai pas le temps de...

//Le démon ne termina pas sa phrase, car quelque chose vint aussitôt lui arracher le torse. Il baissa les yeux et y aperçut un poignard planté dans SON corps. Un poignard ! Comment avait-elle osé le blesser, et avec ça en plus ? Il allait s’avancer vers la démone, lorsque Ilana retira d’un coup sec le poignard qui lui avait transpercé la chair. Pourquoi faisait-elle cela alors que c’était pourtant en plein cœur de la jeune femme que le démon allait s’apprêter à planter un tel poignard ? Elle semblait aussi surprise que lui de l’attitude de Gloria. Mais Zark ne pouvait tolérer cela. Il était venu pour retirer une vie, et voilà qu’à présent il allait devoir la lui ôter en se disant qu’elle l’avait sauvé juste avant. La colère commença à envahir le démon. De quel droit Gloria avait cela ? Et de quel droit Ilana l’avait aidé ? Cela ne devait pas se passer comme ça. Le démon allait commencer à perdre patience, mais voilà que Gloria se permit de rajouter la phrase de trop…//

- Eh bien alors Zark ? Tu ne me vois même plus venir avec une arme aussi vulgaire qu’un poignard, c’est vraiment regrettable. Et c’est comme ça que tu formes ton armée ? Je m’attends au pire. Qui aurait cru que ton amour pour Ilana te rendrait si mou... Mon pauvre ami...

//Cette fois c’en était trop. Les yeux du démon se teintèrent d’une couleur noire ébène jusqu’à en recouvrir entièrement le blanc de ses yeux.//

-Gloria, mais qu’est-ce que tu as fait ?!

- Je vais t’apprendre les bonnes manières, sorcière ! Evil or Very Mad

//Il sentit le contact des mains d’Ilana contre son torse, qui essayait vainement de stopper l’écoulement de son sang. Mais elle ferait mieux de s’écarter, car une lumière noire commença à se propager à l’intérieur du démon, jusqu’à sortir de son corps et l’envelopper entièrement. Cela n’annonçait rien de bon pour les personnes encore présentes dans cette pièce. Le démon attrapa soudain les deux mains d’Ilana, et les retirèrent de son torse, sans la relâcher pour autant. Cette dernière put alors observer qu’au contact de sa blessure, la lumière noire s’y enveloppa entièrement et la referma. Le démon, retenant toujours les mains de la jeune femme, esquissa un sourire sadique à en faire froid dans le dos lorsque l’on croisait ses pupilles entièrement recouvertes de noir. Ce sourire fut probablement la dernière chose que purent voir Gloria et Ilana, car l’instant d’après, cette lumière qui entourait le démon finit par exploser tout autour de lui dans un champ de force qui dévasta entièrement le salon d’Ilana et expulsa les deux femmes à plusieurs mètres d’une force sans précédent. Blessées, elle l’étaient toutes deux. Le démon sentait déjà l’odeur du sang se répandre sur chacun de leur corps. Ce qu’il n’avait pas encore remarqué en revanche, c’était que pour l’une d’entre elle, la chute avait été fatale...//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise de conscience   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise de conscience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre]Prise d'otage? Pas si sûr! [Rang C]
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Prise en flagrant délit [pv] [terminé]
» Question de règle: prise d'objectif avec un transport plein de troupes.
» Prise de sang et test HIV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Les quartiers

 :: Quartiers n°1 :: La Maison d'Ilana
-