AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2591
Age : 24

MessageSujet: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Sam 13 Aoû - 0:46

//Ranger. Effacer. Eradiquer. En cette fin de soirée, un bazard sans nom agitait une demeure de la ville de Pass-Magic. Dans ces lieux, il fallait absolument que plus rien ne soit visible, que tout soit rangé dans des cartons, des boîtes, des tiroirs, des armoires. Une frénésie sans limite était en train d’envahir la jeune femme qui habitait cette maison. Depuis le début de la matinée, Ilana Alom rangeait, vidait ce qui avait été autrefois une demeure accueillante et paisible. Il fut un temps où dans le salon, les rires des amis proches de la jeune femme résonnaient entre les murs, dans la chambre, se lisait dans les draps une folle nuit d’amour. A présent, les pièces étaient toutes froides, et plus personne n’avait franchi le pas de la porte depuis de nombreux mois. Pendant tout ce temps, Ilana n’avait pas voulu que les gens à qui elle tenait ne viennent chez elle. Elle n’aurait pu jouer le rôle de la maitresse de maison, souriante et accueillante. Elle sentait que ce rôle était au-dessus de ses forces. De plus, le côté «cosi» de la maison ne lui ressemblait plus, sa demeure ne lui ressemblait plus du tout. A vrai dire, Ilana ne savait plus réellement qui elle était et si un jour, elle pourrait redevenir la fille pleine de rêves et de joie qu’elle fut il y a pourtant si peu de temps. De nombreuses épreuves avaient noirci l’horizon de la jeune femme. Ilana n’arrivait pas à dessiner son avenir, elle était incapable de planifier à plus de quelques semaines. Comment s’imaginer un futur alors que le présent est si incertain ? Comment s’imaginer vivre alors que le passé repose sur tant de mensonges ? En ce moment, toutes ces questions empêchaient Ilana de rester en place. Dans toutes les pièces, depuis ce matin, elle cherchait un papier bien précis, qui semblait sans importance, mais qui pour Ilana, en avait tellement. C’était simplement un extrait de naissance. Pourquoi le chercher maintenant, et à quelles fins ? Ilana refusait d’y penser à haute voix tellement, ce qu’elle avait commencé à découvrir, était sans queue ni tête. Elle préfèrait s’en assurer, avant que son esprit ne commence à émettre des conclusions alors que les hypothèses étaient fausses. En début de matinée, Ilana avait commencé par le salon. Elle avait vidé tous les tiroirs, les armoires, regarder sous la table basse de son salon. Rien, elle n’avait rien trouvé. Elle avait donc rangé ce qui était inutile dans des cartons. Ciel, qu’elle avait gardé de choses inutiles pendant tout ce temps : des magazines, des lettres, des photos, des coussins, des bibelots. Ilana rangeait tout dans d’immenses cartons, ne prenant même pas le soin de les étiqueter. Pourquoi le ferait-elle ? Elle ne les ouvrirait peut-être plus jamais. Puis, elle se dirigea vers la cave. Là encore, un joyeux bordel l’attendait. Comment avait-elle pu entasser toutes ces choses ? Un vélo, un appareil pour faire des grillades, des chaises longues. Ilana les entassa dans un coin, et elle les fit exploser d’un geste de la main. Pourquoi les garder alors qu’elle ne reviendrait peut-être pas ? Il ne restait à présent dans sa cave plus qu’un seul carton où était écrit «Pour Ilana». La jeune femme reconnut l’écriture de sa chère grand-mère. Penser à son ailleule faisait souffrir Ilana bien plus qu’elle ne l’aurait imaginé. Comment sa grand-mère réagirait-elle si elle savait ce que sa petite fille était devenue ? Elle l’avait élevée du mieux qu’elle pouvait, avec les moyens du bord. Abandonnée par son père, et orpheline de sa mère, Ilana n’avait eu que sa grand-mère comme famille. Elle ouvrit le carton et vit de nombreuses photos où sa grand-mère et elle posaient. Ilana regardait celle qu’elle fut lorsqu’elle était jeune. Pendant son enfance et son adolescence, Ilana avait vécu dans le secret de ses pouvoirs magiques, et elle ne connaissait pas du tout l’existence de la magie. Elle aurait tant aimé revenir à ses douces années d’ignorance, ou d’innocence. Peut-être, aurait-elle préféré ne jamais savoir, ne jamais vivre la vie qu’elle vivait. Peut-être, aurait-elle trouvé un travail, fondé une famille et vieilli auprès de celui qui aurait été son mari, pour le meilleur et pour le pire. Ilana chassa vite ses idées incongrues, puisqu’elle savait que cela n’arriverait jamais. Elle voyait sur les photos sa grand-mère souriante, heureuse près de sa petite-fille, et pourtant, elle cachait un lourd secret qu’elle n’avait jamais dit à sa petite-fille. Secret qu’Ilana cherchait aujourd’hui. Ilana chercha au fond l’extrait de naissance tant recherché, mais elle ne trouva rien. Elle remonta le carton à bout de bras, et l’entassa près des autres. C’était déjà le début de soirée. On ne voit pas le temps quand on s’amuse, n’est-ce pas ? Ilana monta dans sa chambre, où elle n’avait pas dormi depuis longtemps. Elle regardait le lit, et de nombreux souvenirs revinrent comme des flashs, souvenirs qu’elle préférerait totalement oublier. Elle se dirigea vers son dressing, et tomba sur un paradis de vêtements. Oui, il fut un temps où la jeune femme appréciait faire les boutiques avec Kalia. Ce temps était bien révolu. Ilana rangea toutes ses robes, pantalons, chaussures, bijoux dans des cartons, qu’elle descendait un à un dans son salon, contre le mur. La soirée avançait, mais Ilana ne préférait pas penser à ce qu’elle ferait au lever du jour. Elle savait qu’elle allait dire au revoir à Pass-Magic pendant de nombreux mois pour aller à la recherche de son passé, et de ce terrible secret. Ilana était sur le point de fermer définitivement la porte de sa chambre, lorsque son regard se posa sur une petite armoire dans le coin. Elle savait ce qu’elle renfermait, et hésita à prendre la poignée dans sa main pour la tourner. Ilana prit place sur son lit. Elle avait acheté des vêtements pour toutes les occasions : les bals, les soirées entre amis, les dîners avec Zark, les entraînements avec Gloria, les sorties tardives avec Kalia. Elle venait de tous les ranger dans les cartons, sauf ce que cette armoire renfermait. Elle sauta du lit et ouvrit les deux portes. Une magnifique robe y était enfermée depuis longtemps. Cette robe, Ilana l’avait achetée il y a bien longtemps pour une raison particulière. Elle la mettrait pour une occasion unique dans une vie. Mais à présent, plus Ilana regardait cette robe, plus elle savait que jamais, elle ne la mettrait. Pourtant, dans un élan de folie, elle se déshabilla et enfila adroitement la robe. C’était une robe bleue, ni trop foncée, ni trop claire, très bouffante au niveau du bas. La robe bustier était cintrée au niveau de la taille très fine d’Ilana. Elle laissait voir le début du décolleté de la jeune femme, et mettait en valeur la finesse de ses épaules. Ses cheveux, attachés en queue de cheval, chatouillaient le creux de sa colonne vertébrale alors que certains cheveux arrivaient au niveau des joues de la jeune femme. Cette dernière avait eu également comme cadeau de sa grand-mère de très anciennes boucles d’oreilles qui lui avaient appartenu lors de sa jeunesse passée. Ilana les gardait près d’elle, dans une petite boîte se trouvant dans le tiroir de sa table de chevet. Ilana les enfila puis se dirigea vers le miroir de sa chambre. Ce fut tel un choc. Cela faisait si longtemps qu’elle ne s’était pas vue habillée de manière féminine, avec une belle robe longue bouffante qui ne laissait plus voir ses pieds nus. Le bleu de la robe soulignait le bleu des yeux de la jeune femme alors que les longues boucles d’oreilles qui lui arrivaient à mi-cou accompagnaient sa tenue de deux emeraudes scintillantes qui illuminaient le visage de la jeune femme. Elle passa la main sur le pendant de sa robe pour enlever les faux plis et se regarda dans le miroir.//

- Quel beau gâchis...

//Ilana avait fini son rangement, sans pour autant avoir trouvé ce qu’elle recherchait. Tant pis, en cette fin de soirée, elle était bien trop fatiguée pour continuer. Elle descendit l’escalier à vive allure, manquant de se prendre dans les traînes de sa robe. Elle se dirigea directement vers la cuisine et ouvrit son frigidaire. Là contrairement à sa maison, c’était le grand vide. Elle fouilla dans les placards, et dans les tiroirs pour ne trouver que du café et une bouteille de whisky. Ilana se fit une grande tasse de café et versa dans un immense verre la moitié de la bouteille de whisky. Toujours vêtue de sa robe, elle posa la tasse de café et le verre de whisky sur la table basse de son salon et s’assit sur son canapé. Elle rapprocha ses jambes près de son corps après avoir enfilé un pull vert bouteille, juste au niveau des avant-bras. Elle se sentait terriblement seule, fatiguée. Ilana allait devoir partir dès demain, seule, à la recherche de son passé. Elle avait mis sur sa table deux lettres : une pour Kalia, la seconde pour Matthew. Elle avait tenté de leur expliquer la raison de son départ sans pour autant leur donner trop d’explications. Ilana en avait écrit une aussi pour Zark, mais avec les derniers évènements, elle l’avait brûlée. Zark ne semblait plus préoccupée par la vie d’Ilana, et c’était sans aucun doute mieux ainsi. Ilana regarda les enveloppes blanches posées sur la table basse, et son regard dériva vers la tasse de café et le verre de whisky. Qu’allait-elle bien prendre ? Le café, elle avait toujours adoré. Ce goût amer, sa force, avaient toujours été l’objet d’une délectation pour Ilana. Le whisky était idéal en cas de coups durs. Ilana regarda encore une fois l’habit dans lequel elle se trouvait. Elle était totalement ridicule d’avoir pu espérer mettre un jour cette robe. Surtout, elle avait été ridicule de penser que ce jour très spécial allait pouvoir arriver. Elle ne voulait pas plus se lamenter sur son pauvre sort, alors il valait mieux oublier. Tout en dirigeant sa main vers le verre d’alcool pour en boire une bonne gorgée, elle dit.//

- A ta santé, Ilana !

//Après cette gorgée cul sec, Ilana se mit sur ses deux pieds, et posa devant un autre miroir. Elle regardait sa très fine silhouette qui se perdait un peu dans cette immense robe. Comment mettre des mots sur ce qu’elle ressentait à présent ? Personne ne pourrait comprendre à quel point Ilana sentait qu’elle avait gâché quelque chose, qu’à un moment de sa courte vie, elle avait fait le mauvais choix. Mais comment savoir lequel ? A quel moment avait-elle pris la mauvaise décision qui l’avait menée jusqu’ici ? Ilana se mit sur la pointe des pieds pour simuler le port de talons hauts. Durant quelques secondes, elle oublia sa mélancolie et eut l’impression d’être la Ilana joviale, heureuse, féminine, resplendissante qu’elle avait été. Elle tourna sur elle-même plusieurs fois, sentant ses cheveux s’envoler ainsi que sa robe chatouiller ses jambes. Elle tourna, tourna... jusqu’à ce qu’elle tombe nez-à-nez avec une silhouette bien connue. Ilana le regarda droit dans les yeux. Son regard, intensifié par le reflet des deux emeraudes, était intense, perçant, montrant qu’elle n’était pas préparée à une visite aussi tardive. Elle ne savait depuis comment de temps la personne était là, à la regarder se ridiculiser.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Dim 14 Aoû - 2:39

//Lèvres contre lèvres, corps contre corps, il régnait dans la salle une température ambiante assez élevée, ainsi qu’une certaine atmosphère romantique et fusionnelle. Matthew et Ilana se prouvaient à travers leurs baisers ce qu’ils ressentaient vraiment, ce qu’ils désiraient tous deux. Mais leur raison les avait vite rattrapé et ces contacts avaient rapidement cessés. Voilà ce qu’il s’était produit à leur dernière rencontre, voilà à quoi Matthew pensait sans cesse depuis ce moment-là. Il entendait encore la voix de la jeune femme dans sa tête qui disait que ce qu’il venait de faire était une erreur, qu’il valait mieux faire comme s’il ne s’était rien passé et qu’il était plus prudent d’effacer cette « bêtise » qu’il avait commis ensemble. Prudence est mère de sûreté. Oui mais cette fois, Matthew n’avait plus envie d’être prudent, mais il n’avait pas non plus le droit d’être égoïste. Bon sang mais que t’arrive-t-il donc Matthew Storm ? Tu ne te reconnais même plus. Qu’est devenu le sale gosse que tu as toujours été ? Qu’est devenu le démon sadique et stratégique qui est en toi ? Il est toujours là, et il le sera toujours. Alors réfléchis un peu Matthew, ne détruis pas celui que tu as été pour être à ses côtés, car le démon que tu es réellement éclatera sous son grand jour à nouveau et on sait tous que tu ne veux pas la faire souffrir. L’amour mène souvent au doute, et c’était exactement dans un énorme doute que le démon était plongé. Ces jours-ci le jeune homme ne se sentait plus aussi puissant, il était perdu, ne faisait plus attention à rien et avait l’impression d’échouer dans tout ce qu’il entreprenait. Félicia avait scellé son âme pour ne pas ressentir ce genre de choses et Vaurel avait scellé son cœur pour ne pas se retrouver dans ce genre de situation, peut-être aujourd’hui était-il à son tour d’en faire de même...//

//Aujourd’hui vous ne trouverez pas Matthew à son repère, le démon errait dans les rues à la recherche d’une distraction. Il avait besoin de penser à autre chose, or rester chez lui ne l’aidait pas. Voilà pourquoi en cet après-midi vous pourrez le voir dans les rues mal fréquentées de Pass Magic, voir même dans le bar. Et oui, qui aurait cru qu’un démon comme lui se retrouverait dans un lieu infâme tel que le bar. A peine avait-il passé les portes qu’il le regrettait déjà, mais à quoi bon faire marche arrière alors que dehors, il n’avait rien de mieux à faire de toute façon... Matthew s’installa finalement au comptoir et commanda un verre de Rhum qu’il but cul sec avant de s’en prendre un autre, et encore un, et ainsi passa le temps... C’est alors qu’une jeune femme blonde, tout à fait charmante se rapprocha du démon et engagea la conversation avec lui.//

- Peine d’amour ?

- Je ne connais pas ce genre de sentiments.

- Et mauvais garçon en plus... Je pourrais peut-être remplacer cette fille le temps d’une nuit ?

- Peut-être... Mais tu n’es pas elle, et moi c’est uniquement elle que je veux.

//Ces simples mots signifiaient qu’il voulait être seul, pourtant cette demoiselle semblait vouloir insister mais un simple regard pouvait changer bien des choses. Alors que celle-ci ouvrait à nouveau la bouche pour raconter encore des choses futiles inintéressantes, le regard du démon se posa sur le sien et ses yeux devinrent quelques secondes aussi noirs que l’encre de chine. Paniquée, l’humaine quitta le bar en courant et Matthew termina son dernier verre avant de quitter une bonne fois pour toutes le comptoir, se rendant compte que même le Rhum ne parvenait pas à lui faire oublier son visage. Finalement il ne lui restait plus qu’une solution à son problème, aller lui rendre une petite visite, mais étant donné le nombre de verres d’alcool qu’il venait de boire, peut-être n’était-il pas préférable de se rendre chez elle tout de suite. Matthew jeta donc un coup d’œil vers sa montre et se rendit compte qu’il commençait déjà à se faire tard et qu’il ne serait pas prêt à attendre jusqu’au lendemain pour aller la voir. Tant pis, il irait dans cet état, après tout il savait se contrôler. Mais avant, il y avait quelque chose qu’il désirait acheter...//

//Quelques minutes plus tard, le démon apparut silencieusement dans la maison d’Ilana Alom. Là, il put apercevoir un magnifique spectacle. Elle se trouvait devant ses yeux, vêtue d’une ravissante robe bleue qui la mettait parfaitement bien en valeur. Elle souriait, et tournait encore et encore sous son regard ébloui. Elle paraissait heureuse, et elle avait tout pour plaire. Matthew serait surement resté ainsi de longues minutes à l’observer si elle ne l’avait pas remarqué. Après avoir laissé un long silence peser entre eux, le démon décida finalement de prendre la parole.//

- Une jolie robe portée par une jolie fille, qui aurait cru que j’aurais le droit à une si charmante vue.

//Le démon se rapprocha de la jeune femme et lui tendit une rose rouge qu’il avait achetée juste avant de faire son apparition dans sa demeure. Il parait que le rouge exprime la passion, mais c’était également l’une des couleurs que Matthew appréciait le plus.//

- Cette rose n’est pas très belle comparée à toi, mais c’est tout ce qu’il leur restait.

//Parlait-il ainsi sous l’effet de l’alcool ou était-il réellement sérieux dans ce qu’il disait ? Peut-être bien les deux, allez savoir... Matthew cessa finalement de la regarder et s’éloigna d’elle par la même occasion, faisant le tour du salon, remarquant bien que quelque chose avait changé. Les cartons. Il n’y en avait jamais eu autant dans la maison de la jeune femme, et puis d’ailleurs, tout était presque vide autour d’eux. Lui qui faisait toujours attention au moindre détail, cette fois-ci il avait mis du temps pour comprendre ce qu’il se passait, en fin de compte, l’alcool faisait bien plus d’effets qu’il ne l’aurait cru. Le démon porta alors son regard sur deux lettres, posées sur une table. L’une d’entre elle était destinée à Kalia Alena, et l’autre à lui-même. Matthew prit la lettre entre ses mains et se retourna enfin vers Ilana.//

- Si tu dois partir, j’aurais préféré que tu me le dises en face plutôt qu’à travers une lettre... Non franchement, si tu pars à cause de ce qu’il s’est passé entre nous, je ne te laisserais pas faire, si par effacer cette erreur tu pensais à t’en aller alors je suis contre cette idée.

//Le démon posa finalement sa lettre à l’endroit où il l’avait prise, ne prenant pas la peine de l’ouvrir ou de la lire. Il ne préférait pas savoir ce que ces mots disaient, il ne comptait pas la laisser partir alors qu’elle était en train de chambouler son esprit. Matthew se rapprocha à nouveau d’elle, se retrouvant face à la jeune femme, bien plus près que tout à l’heure. Puis il établit alors un contact avec elle en posant sa main sur son épaule.//

- Ecoute Ilana, je sais que ma parole n’a pas beaucoup d’importance, mais je te promets de ne plus t’approcher si c’est ce que tu veux. Mais tu n’as pas à partir et à te sacrifier à cause de moi.

//Se sacrifier, Ilana avait déjà fait ce choix et ça l’avait fait souffrir durant de nombreux mois, mais ça l’avait également changée. Aujourd’hui, il ne souhaitait pas qu’elle ait à se sacrifier à nouveau, comment pourrait-il la protéger si elle n’était plus à ses côtés ? Car même si vous l’ignorez, depuis le début le démon avait cherché à protéger la jeune femme, même lorsqu’elle était en couple avec son père. Surprenant n’est-ce pas ? Et pourtant c’était bien vrai, Ilana avait toujours été sa petite protégée même si à de nombreuses reprises, il lui avait montré qu’il était prêt à la tuer.//

- Je voulais m’excuser pour t’avoir embrassé, mais on dirait bien qu’avant ça, je vais devoir te convaincre de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2591
Age : 24

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Mer 17 Aoû - 10:36

//Un long silence s'installa entre Ilana Alom et Matthew Storm. Le démon se trouvait juste en face d'elle alors qu'elle tourbillonnait dans une robe qu'elle n'aurait jamais du porter. C'était certes le silence pesant qui s'installa mais dans l'esprit d'Ilana, c'était le chaos. Lorsque son regard pénétra celui de Matthew, les images de leur dernière rencontre lui revinrent de plein fouet. Non. Ilana mentait. Elle n'avait pas cessé de penser à leur baiser depuis qu'ils s'étaient quittés. Leurs deux corps collés, leur baiser qui en disait bien plus que n'auraient pu le faire les mots les mieux choisis. Que leur arrivaient-ils ? Ilana n'avait cessé de penser à Matthew, à son corps, sa peau, ses lèvres, ses mains. Elle n'avait pu oublier la délicieuse sensation de ce baiser. Pourtant, elle le devait. Ce n'était pas prudent. Ils ne pouvaient pas faire ça. Matthew finit par briser ce silence. Il trouvait Ilana charmante dans sa robe alors qu'elle se sentait tellement cruche. La jeune femme avait bien sûr penser à leur prochaine rencontre. Elle avait décidé de ne pas se laisser aller, d'avoir de la contenance... C'est bien raté Ilana. Le démon lui donna une rose...rouge. Le rouge, couleur du sang, couleur des lèvres, couleur de la passion. Ilana prit la rose et ne sut réellement quoi penser. Était-ce encore un message de la part du démon ou n'était-ce qu'un cadeau sans sous-entendus ? Voir le démon devant ses yeux emplissait la jeune femme d'une joie qu'elle ne saurait exprimer. Elle avait lutté pour ne pas aller le voir une dernière fois. Chaque minute, elle n'avait pas cessé de penser à lui mais avait résisté. Mais...pour combien de temps Ilana résisteras-tu à cette attirance si forte et si puissante ?//

- Matthew, elle est magnifique... Je te remercie.

//Les mots manquèrent à Ilana pour exprimer ce qu'elle ressentait à ce moment. Elle se dirigea vers la cuisine pour mettre la rose rouge dans un petit verre rempli d'eau. Ilana n'avait plus de vases à portée de main. Pendant ce temps-là, elle entendit Matthew faire les cent pas dans le salon. Une immense angoisse monta en elle. Que dirait-il lorsqu'il verrait tous les cartons ? Comment prendrait-il le départ de la jeune femme ? Surtout, quelle serait sa réaction face à la lâcheté d'Ilana ? Elle qui n'avait pas eu le courage de lui dire en face, de le voir une dernière fois, elle qui avait préféré laisser une simple lettre. Toutes ces questions affluaient dans l'esprit de la jeune femme tandis qu'elle revenait dans le salon. Elle croisa le regard de Matthew à l'instant même où il se retourna la lettre en main. Sa réaction ne se fut pas attendre. Il lui reprocha de lui avoir laissé un simple mot au lieu d'être venue le voir. Puis, Matthew ne s'arrêta plus. Il lui disait que si elle partait à cause de leur baiser, il refuserait ce départ. Il ne semblait pas vouloir qu'Ilana s'en aille à cause de lui. Ilana ne partait pas à cause de ce baiser. Elle devait apprendre son passé, connaitre le secret que sa grand-mère avait toujours caché. Elle serait partie aussi vite même s'il ne s'était rien passé. Ilana, le mensonge c'est moche ! Bien sûr qu'elle partait aussi à cause de ce baiser, mais certainement pas pour les raisons auxquelles Matthew pensait. Mais comment expliquer à Matthew sans le blesser ? Comment ? Ilana aurait préféré qu'il ne repose pas la lettre. Matthew aurait du l'ouvrir, la lire. Mais il serait parti aussitôt elle le savait. Le démon s'avança vers elle et posa sa main sur l'épaule nue de la jeune femme. Ce nouveau contact physique ne laissa pas Ilana indifférente. Elle sentit son cœur s'accélérer, un frisson la parcourir. Une odeur vint aux narines de la jeune femme. Une odeur d'alcool fort émanait de Matthew. Ilana n'avait jamais vu le démon sous l'emprise de l'alcool. Était-il
aussi perdu qu'elle ? Mais ce qu'il disait, n'était-ce pas plutôt l'alcool qui parlait à sa place ? Ilana fronça légèrement les sourcils. Le démon continua de parler. Matthew dit que sa parole n'avait aucune importance. Grosse erreur. Ilana savait qu'il serait capable de la dissuader de s'en aller. C'est pour ça qu'elle avait joué la carte de la lâcheté plutôt que celle de l'honnêteté. Matthew proposait de ne plus l'approcher pour qu'elle ne se sacrifie pas encore fois, pas à cause de lui. Ilana sentait à chaque mot de Matthew un pincement au cœur de plus en plus fort. Ilana ne pouvait s'empêcher de penser que sans l'alcool, il ne dirait peut-être pas toutes ses choses. Ilana regarda Matthew et prit la main de Matthew afin de la dégager de son épaule.//

- Décidément, je manque à tous mes devoirs de maitresse de maison, j'ai oublié de te proposer quelque chose à boire. Mais d'après ce que je constate, tu as déjà pu te désaltérer... Matthew, je ne pars pas à cause de toi, ni à cause de notre baiser. J'ai déjà oublié ce malheureux accident de parcours. Tâche d'en faire de même.

//Ilana réprouvait chaque mot qu'elle venait de dire. Si elle avait écouté son cœur, elle n'aurait jamais dit cela, elle n'aurait jamais affirmé qu'elle avait oublié. Elle ne faisait qu'y penser mais le pire était...qu'elle voulait recommencer. Ilana voulait de nouveau sentir la peau du démon sur la sienne, elle aurait voulu lui faire comprendre qu'à présent, il représentait tout pour elle. Mais Matthew n'entendrait jamais ce qu'Ilana pensait. Elle devait se montrer forte, elle devait s'en aller. Si elle avouait alors ce qu'elle ressentait pour Matthew, elle serait incapable de lui tourner le dos et de s'en aller. Non, elle l'aurait encore embrassé, lui aurait enlevé sa chemise...C'était déjà tellement douloureux de partir, Ilana ne pouvait envisager une seconde le quitter en lui avouant ses sentiments qu'elle tentait de refouler. La jeune femme le regardait toujours dans les yeux mais elle semblait distante, ailleurs, comme si elle ne ressentait rien.//

- Ne perd pas ton temps à essayer de me convaincre... J'avais laissé cette lettre pour que tu la lises après mon départ et que tu saches que toi et moi, nous formons seulement une alliance...rien autre.

//Ces mots devaient être familiers au démon puisque c'étaient les mêmes que ceux qu'elle avait utilisés à la cascade. Ilana détourna son regard de celui de Matthew. La jeune femme avait un certain talent pour le mensonge mais serait-elle crédible cette fois ? Comment Matthew pourrait croire qu’Ilana avait oublié leur étreinte ? Ilana attendait que Matthew s’en aille, qu’il fuit tout comme elle. Elle aimerait qu’il lui tourne le dos, puisque s’il commençait à essayer de la convaincre, Ilana lui cèderait...encore une fois. La jeune femme décidait par ses paroles de lui tourner le dos en premier, peut-être lui serait-il plus facile d’en faire autant. Elle regarda la magnifique rose qui trônait sur sa table basse, ne pouvant plus faire face au pesant regard du démon.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Ven 19 Aoû - 20:43

//Elle l’évitait, elle ne voulait pas de lui ici. Matthew avait gâché leur relation à cause d’un baiser, d’une envie, d’une mauvaise impulsion. Il le savait pourtant, l’amour ce n’était pas pour lui, il aurait du faire plus attention à ce qu’il faisait. Ilana lui affirmait qu’elle ne partait pas à cause de leur baiser, mais surtout, qu’elle avait oublié ce "malheureux accident de parcours". Elle mentait, elle n’aurait pas employé ces mots sinon. Ou peut-être pas après tout, qu’est-ce qu’il en savait... Matthew aurait aimé pouvoir lire dans l’esprit de la jeune femme à cet instant, il voulait seulement savoir si elle ressentait quelque chose pour lui ou si comme elle le disait, elle considérait leur baiser comme un accident. Matthew ne lâchait pas la jeune femme du regard tandis que celle-ci repoussait sa main et s’éloignait de lui. Pourquoi l’évitait-elle ? Peut-être parce qu’elle mentait.//

- Tu mens. Tu n’as rien oublié. Si tu veux que j’arrive à te croire, reviens en face de moi et redis moi ces mots en me regardant droit dans les yeux.

//Quel idiot. Pourquoi disait-il une telle chose ? Surement à cause de l’alcool… En tant normal, Matthew n’aurait pas insisté, et il n’aurait d’ailleurs peut-être même pas cherché à comprendre, si Ilana ne voulait pas de lui, il aurait fait selon ses désirs, mais là, il insistait trop. L’alcool pouvait avoir sur une personne deux effets totalement opposés. Le premier effet est sans doute le meilleur, la personne se sent mieux et évacue son trop plein d’émotions à travers le rire. Le deuxième effet est assez négatif, étant donné que la personne passe dans une sorte de dépression, elle ne s’amuse pas, opte pour les plus mauvaises conclusions et prend mal les choses, certains qui ne savent pas se contrôler deviennent même agressifs. Je vous laisse deviner lequel de ces deux effets agit actuellement sur Matthew. Le démon soupira un bon coup, il valait mieux qu’il se calme s’il ne voulait pas laisser paraître ses émotions, ou pire, s’il ne voulait pas dire des choses qu’il regretterait par la suite. Ce fut donc à Ilana de reprendre la parole, et celle-ci ne passa pas par quatre chemins pour lui dire comment elle considérait leur relation. Pour elle, seul une alliance les unissait, rien de plus, rien de moins. Finalement, le démon s’était peut-être fait des illusions, lorsqu’elle disait qu’elle avait oublié leur dernière rencontre, elle n’avait pas menti en fin de compte. A lui d’en faire de même. Ilana avait raison, à quoi bon perdre son temps… Matthew le savait bien pourtant, c’était Zark qu’elle aimait, et ce serait Zark qu’elle aimerait toujours. De la haine, voilà l’émotion qu’il ressentait en ce moment. Il détestait son père, non seulement pour avoir tué son ancienne petite amie, mais également pour être sortit avec le sosie de Vicky, surement dans le seul but de l’atteindre lui. Et Ilana ? Peut-être n’était-elle pas si différente que ça de Vicky après tout, peut-être l’avait-elle manipulé elle aussi. La confiance et l’amour, deux choses que Matthew n’accorderait plus en personne. Ce soir plus que jamais, Matthew se sentait trahit.//

- Je me suis bien trompé en fin de compte... Ne t’en fais pas, j’ai également oublié cette erreur que nous avons commise ensemble, je voulais seulement savoir s’il en était de même pour toi et je suis heureux de constater que c’est le cas.

//Partir, c’était tous ce qu’il désirait, mais faire une telle chose prouverait immédiatement à Ilana qu’il ne pensait pas un seul de ses mots, alors il restait là, sûr de lui, presque impassible, lui montrant bien qu’il n’avait aucune difficulté à se trouver dans la même pièce que celle-ci. Pourtant il devait vraiment partir, aller quelque part et évacuer toute cette haine qu’il cachait au plus profond de lui, mais non, il ne le faisait pas car sa fierté comptait plus que le reste. Il devait prouver à Ilana qu’il considérait réellement leur baiser comme une erreur, et se prouver à lui-même qu’il ne ressentait pas ce qu’était l’amour. Alors qu’Ilana lui tournait le dos, le démon se rapprocha d’un pas silencieux vers la jeune femme et une fois arrivé juste derrière elle, Matthew plaça ses mains sur la taille de celle-ci et rapprocha sa bouche de son oreille afin de lui susurrer quelques mots.//

- Une simple et belle alliance, au moins nous sommes tous les deux d’accords sur ce point.

//Le démon esquissa un sourire que la jeune femme ne put percevoir puis il la relâcha et s’écarta finalement d’elle. Matthew regarda à nouveau autour de lui, quelques jours plus tôt cette maison était conviviale, meublée et accueillante. Aujourd’hui, elle était vide, pleine de cartons et morose, et dont la seule beauté résidait en la maitresse de cette maison. Dommage que cette dernière beauté quitte à son tour la demeure pour la rendre totalement maussade. Le démon jeta alors un coup d’œil vers la rose qui trônait dans un verre d’eau, hélas, même elle ne donnerait pas un peu de gaieté à cette maison en l’absence d’Ilana étant donné qu’elle allait vite faner. Les choses étaient pourtant simples à comprendre Matthew, lorsque la lumière faiblit et devient totalement obscur, tourne la page et passe à autre chose. Après un long silence, le démon porta à nouveau son regard vers Ilana qui lui tournait toujours le dos, et décida finalement de prendre la parole.//

- Je ne voudrais pas te déranger plus longtemps, je tiens quand même à te souhaiter bonne chance pour la suite, et à te prévenir... Que j’attendrais ton retour... mon alliée.

//Cette fois-ci c’était au tour de Matthew d’être dur dans ses propos. Certes le démon n’aimait pas blesser la jeune femme à travers ses paroles, mais cette fois, il en avait marre de faire attention à chacun de ses faits et gestes ou de ses mots, cette fois, il ne voulait pas la protéger elle mais plutôt se protéger lui-même. Difficile d’aimer lorsqu’on est un démon, seulement pour Matthew ça ne doit pas être difficile mais plutôt impossible. Ce fut au tour du démon de lui tourner le dos, si elle n’avait plus rien à ajouter, alors il était temps pour lui de s’en aller.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2591
Age : 24

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Sam 20 Aoû - 0:47

//Ciel, que se passait-il ici ? Pourquoi la tension était-elle si lourde entre les deux jeunes gens alors qu’il y a quelques jours, ils étaient en train de s’embrasser ? Pourquoi les choses ne pouvaient pas pour une fois être simples et limpides ? L’amour n’est ni simple ni limpide ma chère Ilana, bien au contraire. Quand on aime l’autre, chaque certitude devient un doute, chaque principe devient source d’interrogations, de modifications, de changements. Quand on aime l’autre, on accepte de souffrir mais on ne veut pas faire souffrir. A cet instant, Ilana avait une unique et seule certitude : Matthew tout comme elle était en train de souffrir. Pourquoi avait-elle agi ainsi alors que son coeur lui dictait le contraire ? L’amour est une source inépuisable de contrariétés, de contraintes et de contraires. Ilana continuait de tourner le dos au démon, afin d’éviter tout contact visuel. Elle ne pourrait supporter le regard déçu, énervé, dur que Matthew lui adressait. Pourtant, elle le sentait peser sur elle. «Tu mens» lui rétorqua le démon en lui demandant de prouver cela en le regardant fixement, droit dans les yeux. Ilana en serait incapable, c’était certain. Matthew semblait lire en elle, mais ne commençait-il pas également à être gagné par le doute, l’incertitude ? Ilana perçut ce doute dans le long soupir de Matthew qui brisa l’horrible silence qui s’était de nouveau installé. Autrefois, la jeune femme avait l’habitude de parler avant d’éviter les longs et pesants silences, mais pas ce soir. Elle en aurait sûrement trop dit sur lui, sur elle, sur eux. A quoi bon le dire de toute façon ? Ilana voulut amorcer une phrase mais le démon alla nettement plus vite qu’elle. Dans ses nouvelles phrases, Ilana semblait revoir le Matthew qu’elle ne connaissait plus, le Matthew qui l’avait de nombreuses fois menacée. Matthew était «heureux» de constater qu’Ilana considère, tout comme lui ce baiser comme une erreur. Le mot «heureux» écorcha le coeur de la jeune femme. Il mentait à son tour, il ne pouvait être heureux. Pourquoi le mensonge est-il plus facile à utiliser en amour que l’honnêteté ? Il fallait faire un choix entre mentir ou tout dire, et les deux jeunes gens avaient sans aucun doute fait le mauvais. Ilana s’entêtait à prendre les mauvaises décisions, pourquoi changer une tactique si bien rodée...L’humour noire et le cynisme, ce ne sont pas tes points forts, n’est-ce pas Ilana ? A ce moment-là, Ilana aurait juré que le démon s’était éclipsé, mais elle sentit ses mains sur sa taille. Un frisson tout entier parcourut à l’instant la jeune femme. Ce contact physique éveilla en Ilana un sentiment si fort qu’il lui coupait la parole, la voix. C’était indescriptible, c’était viscérale. Comment décrire le contact avec l’être aimé ? Toute femme vous dira que chaque caresse de l’homme aimé vaut tous les orgasmes du monde. Ilana sentit les mains de Matthew se détacher de son corps. Elle mordit sa lèvre pour éviter de s’oublier dans ce geste. Souviens toi Ilana : maîtrise de soi, cohérence. «Une simple et belle alliance», ce ne pouvait être l’unique chose qui unissait les deux jeunes gens. Ce n’était rien par rapport à ce qu’ils ressentaient, du moins par rapport à ce qu’Ilana ressentait. Cette dernière aurait employé ses mots il y a de longs mois pour caractériser leur relation, elles les aurait utilisés le jour où Gloria & Matthew étaient venus dans cette même pièce lui proposer cette alliance. Mais à présent, ces mots sonnaient faux dans la bouche du jeune homme, tout comme ils avaient sonné faux dans sa bouche. Ilana regarda sa robe qui trainait sur le sol, elle sentit le tissu l’étouffer de plus en plus, comme si elle en était prisonnière. Elle commençait à avoir le souffle court, sentir son coeur s’accélerer. Etait-ce le début de la folie ? Non, bien au contraire. Le démon enfonça encore le couteau dans la plaie lorsqu’il lui souhaita de trouver ce qu’Ilana cherchait et qu’il serait présent à son retour. Mais reviendrait-elle, du moins, reviendrait-elle à temps pour Matthew ? Ilana sentit le démon s’éloigner d’elle, sur le point de s’en aller. Ilana sentait de plus en plus le tissu de la robe l’étouffer, comme si elle devenait trop petite, que la ceinture se resserrait autour de sa taille. Toujours de côté, elle prononça distinctement.//

- D’accord.

//D’un pas décidé, elle se retourna et ne vit que le dos du démon. Elle regarda sur la table basse. Elle y vit d’abord le verre d’alcool à moitié plein, puis la rose rouge. Ilana esquissa un franc sourire que le démon ne put remarquer. Elle releva sa robe pour éviter de trébucher et courut vers le verre d’alcool. Ilana but juste une gorgée et le reposa sur la table basse. L’alcool, c’était le piège dans ce genre de situations. Il fait tourner les têtes, il délie les langues et les sentiments sont exacerbés. Cependant, Ilana n’avait que très peu bu, alors ce verre de whisky ne servait qu’à lui donner du courage. Du courage alors que depuis le début elle avait été aussi lâche ? Voilà qui semble problématique. Relevant toujours le bas de sa robe, Ilana se dirigea avec un pas plus lent vers le démon.//

- Matthew, je crois avoir fait le mauvais choix ce soir. J’ai fait celui du mensonge pour me protéger, pour être raisonnable, mais à vrai dire...j’en ai marre d’être raisonnable. Toi qui disais apprécier ma folie... Ce baiser était sans doute la seule fois où j’ai fait quelque chose de bien et de vrai depuis très longtemps. C’était la seule fois depuis si longtemps que je laissais enfin parler mon coeur. Alors j’ai eu peur. Peur de ne pas être à la hauteur. Peur de me rendre compte de mes sentiments à ton égard. Peur de tout.

//Ilana se retrouvait maintenant face au démon, et là, comme il lui avait demandé il y a quelques minutes, elle le regardait droit dans les yeux. Son coeur battait de plus en plus fort, frappait sa poitrine de plein fouet. Elle s’approcha à un mètre du démon. Ilana ne pouvait s’empêcher de penser à ce qu’elle avait dit auparavant, mais également à ce que Matthew avait dit. Peut-être était-elle en train de se fourvoyer, mais peu lui importait. Si on ne prend pas de risques, la vie ne vaut pas d’être vécue. Matthew put voir le visage d’Ilana s’éclairer, et sur ses lèvres se dessiner un large et franc sourire. Ilana se rapprocha encore un peu, juste avant de toucher le démon.//

- Je t’aime, Matthew.

//Ces trois mots avaient été si difficiles à prononcer. A présent, elle se sentait soulagée, libre. Ilana savait qu’elle allait tout de même devoir partir, mais si elle ne revenait pas, si elle faisait de mauvaises rencontres, Matthew saurait au moins ce qu’elle ressentait. Elle regarda toujours le démon droit dans les yeux, mais Ilana ne s’attendait pas à ce que Matthew lui dise la même chose. Elle préfèrait ne pas penser à ce que Matthew lui répondrait d’ailleurs. Ilana avait dit ce qu’elle ressentait et à ce moment-là, et ce depuis fort longtemps, elle était heureuse.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Lun 22 Aoû - 22:45

//Douter. Le pire sentiment qu’un être puisse subir. Ne pas savoir, être dans une constante interrogation, Matthew détestait ça. Pourtant aujourd’hui il doutait bien plus qu’autre chose. Ilana se jouait-elle de lui ? Devait-il aller la voir, et lui dire qu’en fait, ce qu’il souhaitait par-dessus tout en ce moment même était de l’embrasser à nouveau ? Devait-il la laisser partir ? A quoi bon se torturer à se poser tant de questions alors qu’ils pourraient très bien passer un dernier bon moment. Le "d’accord" qu’Ilana prononça résonna dans la tête du démon. Alors quoi, c’est tout ? Ils allaient finir sur ce simple mot ? D’accord ? Non, il en était hors de question. Pourtant Matthew lui tournait le dos et était prêt à partir dans la seconde qui allait suivre. Finalement, ce fut Ilana qui se décida à agir et à laisser de côté ce stupide et énorme mensonge qui les séparait. Elle disait avoir fait le mauvais choix, puis continuait en disant qu’elle ne voulait plus être raisonnable, qu’elle ne regrettait pas leur baiser et qu’elle l’avait même apprécié. Elle lui avait dévoilé à cœur ouvert ce qu’elle ressentait pour lui. A cet instant, Matthew sentit son cœur se compresser. Il n’aurait jamais du se retrouver ici, jamais du entendre ces mots, jamais du embrasser Ilana, car à présent il n’arriverait plus à revenir en arrière, mais envisager un futur en couple l’effrayait bien plus qu’il ne l’aurait cru. Matthew voulait lui parler, lui dire à son tour ce qu’il ressentait, mais aucun mot ne parvenait à sortir de sa bouche. Qu’est-ce qu’il aurait pu dire... Les déclarations ce n’était vraiment pas son fort. Alors que Matthew restait immobile à l’écouter, celle-ci se plaça face à lui et le regarda droit dans les yeux, lui souriant tout en se rapprochant de lui. Elle s’apprêtait à lui dire quelque chose, mais le démon ne ce serait surement jamais attendu à ça.//

- Je t’aime, Matthew.

//Je t’aime. Elle lui avait dit je t’aime suivit de son nom. Comment Ilana avait-elle eu le courage de lui dire ces mots avec ce que le démon lui avait dit quelques instants avant ? Matthew ne la quittait pas du regard un seul instant et était en train de laisser malgré lui un long silence peser. Ilana était sincère, il n’y avait aucun doute la dessus. Quoi que concernant Vicky, il n’avait jamais douté d’elle et pourtant, il était possible qu’elle l’ait manipulé... Encore ce stupide doute. Arrête donc de te poser des questions Matthew Storm et réagis avant qu’elle ne s’en aille et que le regret de n’avoir rien fait te ronge. Lentement et délicatement, le démon posa sa main sur la joue de la jeune femme avant de déposer sur ses lèvres un long et tendre baiser. Il aimerait la garder contre lui pendant des jours, la convaincre de ne pas partir, de rester à ses côtés, mais il savait qu’elle avait fait son choix et qu’il était à présent inutile de lui dire de tout abandonner pour lui. Matthew rompit alors le baiser, il avait peut-être agit après cette déclaration mais il n’avait encore rien prononcé. Mais le démon savait qu’il ne parviendrait pas à dire je t’aime même s’il le désirait au plus profond de lui, même s’il ne pensait qu’à ça. Dis le Matthew, et peut-être qu’elle restera à tes côtés, dis le et range de côté cette fierté, laisse parler ton cœur une bonne fois pour toute. Cœur ? Ce mot ne devrait jamais être associé au nom du démon... Matthew déposa un second baiser sur les lèvres de la jeune femme, plus court cette fois, avant de prendre enfin la parole.//

- Reviens-moi vite... Je ne prononcerais ces mots qu’à ton retour.

//Matthew prononçait ces mots dans l’espoir que l’absence de la jeune femme soit des plus courte, car il la voulait à nouveau à ses côtés. Le démon avait du mal à s’imaginer ce que lui réserverait demain sans Ilana. Il se sentirait... vide. Son absence allait lui peser, mais il parviendrait bien à tenir le coup sans elle. Le démon fit alors apparaître dans sa main un bracelet de perles qu’il tendit à la jeune femme.//

- J’aimerais te demander un service... garde ce bracelet sur toi quoi que tu fasses.

//Oui, comme devait s’en douter la jeune femme, ce bracelet avait un petit effet magique, si jamais Ilana était en danger de mort, Matthew en serait immédiatement informé. Il espérait sincèrement que ce bracelet lui servirait uniquement de bijoux et que le jour ou sa magie fonctionnerait n’arrivera jamais. Le démon plongea alors à nouveau son regard dans celui de la jeune femme, la laissant voir à travers ses yeux tous ce qu’il ressentait envers elle. Cette fois-ci il ne se retint pas pour faire ce qu’il avait envie, Matthew se rapprocha d’Ilana et la serra dans ses bras, lui déposant en même temps quelques baisers dans le cou.//

- Fais attention toi s’il te plait, ne prends aucune décision risquée. Et n’oublie pas de revenir, parce que je compte bien t’attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2591
Age : 24

MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    Lun 22 Aoû - 23:25

//Le long silence qui s’installa après cette déclaration ne fut en rien comparable aux précédents. Ilana n’avait plus peur d’entendre les mots qu’allait prononcer Matthew, elle n’était plus inquiète de ce qu’elle ressentait. Son amour pour le démon était clair à ses yeux, amour partagé ou non. Elle regarda le démon droit dans les yeux. Ilana voulait son corps pour le toucher, ses lèvres pour les embrasser, son coeur pour l’éternité. L’éternité, n’était-ce pas ça qui allait séparer les deux jeunes gens dès à présent ? Savoir qu’elle allait devoir faire sans lui ces prochains jours, ces prochaines semaines était douloureux mais elle devait le faire. Son amour y survivrait, mais Matthew ne finirait-il pas par l’oublier ? Après tout, si ça se trouve, elle n’était qu’une fille parmi tant d’autres. Ilana ne connaissait rien à la vie personnelle du démon, à part cette fameuse Vicky qu’elle essayait d’oublier. Le démon se lasserait peut-être de cette attente. Si un jour, elle revenait et qu’elle le croisait aux bras d’une magnifique blonde, le supporterait-elle ? Accepterait-elle d’avoir quitté l’homme qu’elle aime et d’avoir laissé échaper son bonheur ? Ilana n’avait plus le droit de se poser toutes les questions tant par respect pour elle que pour Matthew. Elle avait pris une décision, elle devait s’y tenir. Le démon n’avait toujours rien dit. Puis, il posa sa main sur sa joue et lui offra un baiser. Ilana connaissait Matthew, ce baiser disait que ce que l’absence de mots signifiait. Matthew était incapable de prononcer ces deux mots à la jeune femme. Elle le savait depuis le début. Mais s’il les disait, Ilana aurait-elle réellement le courage de s’en aller, de laisser derrière elle son amour ? Peut-être pas après tout. Peut-être resterait-elle et oublierait-elle que son passé ne vaut pas le présent et le futur à ses côtés. Le second baiser fut plus doux, plus tendre et Ilana en profitait chacun que les minutes partagées avec lui étaient comptées. «Reviens-moi vite», aussi vite que possible Matthew, je te le promet. Ilana sentit son coeur se serrer, elle ne devrait pas partir. «Je ne prononcerai ces mots qu’à ton retour», c’était encore plus douloureux pour Ilana. La jeune femme savait pourtant qu’il ne les dirait pas, mais là, elle ne les entendrait pas aujourd’hui, ce soir, cette nuit, ni peut-être jamais. Etait-elle sûre de revenir ? Elle devait revenir, même si c’était dans des années. Mais pendant des années, Matthew l’aura peut-être oubliée. L’oubli, n’était-ce pas le pire qu’une femme aimante puisse endurer ? Le démon fit apparaître un magnifique bracelet de perles et demanda à Ilana de ne le quitter sous aucun prétexte. Ilana l’enfila et ne put le quitter des yeux. C’était un bijoux qu’elle ne quitterait jamais à moins qu’on ne lui coupe la main. Elle sentit les larmes monter à ses yeux, mais non, elle les refoula. Ilana devait être forte pour elle et surtout pour lui. Les bras du démon l’entourèrent et elle sentit la protection, l’amour, l’envie que le démon n’avait pu formuler. Elle serra à son tour le démon encore plus fort, qui finit par lui demander de revenir et de faire attention à elle. Là où elle allait, le danger était omniprésent et Ilana devra faire attention toutes les secondes, ne faire confiance à personne. Mais ce qui fit encore plus mal à Ilana fut les derniers mots de Matthew : «je compte bien t’attendre». Aussi doux à l’oreille que ces mots étaient, ils étaient vrais ce soir mais le seraient-ils toujours ? Le doute, c’est cruel. Ilana toucha le bracelet qu’elle portait puis refixa le démon.//

- Je ne le quitterai jamais. Pourtant, même sans lui, je ne cesserai de penser à toi.

//Ilana esquissa un sourire vers le démon, il était franc, sincère, joyeux. Ilana embrassa le démon encore une fois, puis un autre, mit sur mains dans son dos pour le rapprocher encore d’elle. Elle sentait pour la dernière fois son corps contre le sien, la chaleur de son souffle contre sa peau, la douceur de ses lèvres. Ilana reviendrait, elle devait revenir. Elle s’en voudrait de ne pas revenir, du moins, si elle gardait la vie sauve. La mort, après tout, c’était peut-être ce qui l’attendait à la fin de son voyage ou même au début, qui sait. Pourtant, lorsque l’on aime, la mort ne fait pas peur. Matthew savait ce que la jeune femme ressentait, c’était le principal.//

- Matthew, ne m’oublie pas. Je sais que j’ai tort de partir maintenant, que je devrais rester à tes côtés. Je sais que l’amour se vit à deux. Mais crois-moi, s’il le faut, je vivrai notre amour pour deux. Je n’ai aucunement le droit de te demander ça, je sais mais...attends moi.

//Ilana regardait fixement le démon lorsqu’elle lui demanda de l’attendre. Ilana ne supporterait pas de revenir pour admirer Matthew dans le lit d’une autre. Pourtant, elle n’avait pas le droit de lui demander ça. Si Matthew voulait être heureux, et qu’il trouvait le bonheur durant son éloignement, Ilana ne pourrait que s’incliner puisque ce qu’elle désire le plus, c’est voir Matthew sourire, aimer. C’était sans doute paradoxale puisque le démon ne semblait pas vouloir être aimé, mais Ilana avait fini par percer la carapace qui lui cachait certes encore plein de surprises. Surprises, que dès son retour, elle s’empresserait de vouloir découvrir. Ilana respira un bon coup, sachant qu’à présent, c’était le moment. Elle retira sa robe devant le démon. Elle était presque nue devant le démon, tout comme elle avait décidé de montrer ses sentiments. Sa robe, c’était l’image de son passé, mais avec Matthew, elle voulait vivre un futur. Elle s’approcha du démon, déboutonna sa chemise et l’enfila. Le démon était à présent torse nu, comme à la cascade. Sa chemise arrivait en haut des cuisses de la jeune femme, mais elle sentirait encore l’odeur du démon. Elle la garderait le plus longtemps possible.//

- Elle te va mieux qu’à moi...Je n’ai jamais été douée pour dire aurevoir alors je...

//Ilana poussa délicatement le démon vers le canapé. Elle était allongée sur lui, en l’embrassant. Allez, Ilana, courage. Elle l’embrassa encore, caressa son torse. Le démon put sentir les larmes d’Ilana couler sur ses joues puis sur son torse. Elle déposa un dernier baiser sur son coeur puis elle s’éclipsa.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi est-ce si difficile de dire "au revoir" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est dur de dire au revoir....quand on sait qu'on les reverra un jour
» Il est difficile de dire adieu lorsqu'on veut rester, compliqué de rire lorsqu'on veut pleurer, mais le plus terrible est de devoir oublier lorsqu'on veut aimer. [feat Simba ?]
» Il est parfois difficile d'oublier une personne qui t'a donné autant de souvenirs.
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» Tu aurais au moins pu dire "au revoir"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Les quartiers

 :: Quartiers n°1 :: La Maison d'Ilana
-