AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Dim 14 Fév - 18:31

Le soleil se levait paisiblement dans le ciel bleu pâle de ce début de journée, les nuages flottaient tranquillement portés par le vent calme. Les rayons de l'astre solaire éclairaient les habitants qui étaient déjà levés et venaient embêter les autres qui auraient aimés profiter de leur couette douillette. Tandis que les fleurs ployaient sous le poids de la rosée matinale, les animaux diurnes se réveillaient en silence et les créatures nocturnes retournaient dans leurs abris histoire de se reposer. Tout était calme, tout était beau, tout était paisible. Enfin presque.
Pendant que le jour se levait, que la nature se réveillait et que la vie reprenait son cours normal, le tout avec une paix et un calme reposant, quelqu'un avait décider que tout le monde ne profiterai pas de cette douce matinée. Et en ce moment, Kanako aurait bien aimé pouvoir chopper ce quelqu'un, pas pour jouer aux cartes ou se faire un bowling avec lui, non, plutôt pour lui faire découvrir la véritable couleur de ses organes internes ou encore lui apprendre qu'une nuque ça peut être tellement fragile, on peut risquer de se la briser à tout instant, surtout quand elle était dans le coin...
Enfin bref, non, ce ne serait pas aujourd'hui que la vampire pourrait se reposer tranquillement dans son lit, qui d'ailleurs semblait l'appeler et la supplier de venir se coucher sur lui (cruel dilemme, si elle avait le choix, ce serait vite fait). "Quelqu'un" avait apparemment décider que se reposer serait trop beau pour elle, non "quelqu'un" avait préféré la faire courir dans toute sa maison, les cheveux en bataille, des mèches rebelles lui cachant les yeux, yeux soulignés des cernes à faire pâlir un insomniaque, hurlant de rage après ce foutus regretté réveil qui avait eut la malheureuse idée de ne pas sonner (il a fait son choix, c'est lui qui l'a regretté). La raison de tout ça? Aujourd'hui, en ce jour, le 14 février, un imbécile avait eut l'idée la plus grotesque qu'elle ait jamais vu (Elle aurait aussi aimé pouvoir faire "connaissance" avec cet imbécile), célébrer la fête des amoureux ! Ah, la bonne blague... (Valentin, si un jour nos routes se croises, je t'assure que la tienne ne sera plus très longue.) Sa aurait put ne pas avoir d'incidence sur sa vie de tout les jours, après tout, l'amour, les amoureux, tout ça très peu pour elle, mais "quelqu'un" (promis, elle le chopperait un jour), "quelqu'un" avait choisi qu'une fête ne se célébrait pas sans bal. Et "on" avait eut l'idée génialissime de l'inviter. Malheureusement pour elle, l'invitation ne s'était ni perdue en chemin, ni tomber malencontreusement dans un feu... (Quel dommage, un accident est si vite arrivé). Non la carte était belle et bien arrivée à destination. Et, Kanako regretterai éternellement son geste, n'avait pas lut la lettre en entier. Elle avait vaguement compris l'idée générale... Un bal, une fête, des invités, tout le toutim quoi. Tout cela ne lui posait pas de problème majeur. Mais elle avait omis cette partie qui parlait de l'amour et de ce qui va avec (la mort, la rancune, etc...). Ne sachant pas que ce serait une fête "LOVE POWER", elle avait dit qu'elle y serait (Sacrilège, vite tuez-moi). Si elle avait su...
Et donc, la vampire se retrouvait avec une fête où elle devrait se rendre et dont le thème l'exaspérait par dessus tout, un visage de mort-vivant pas très glamour pour cette fête (les cernes et tout, ...), une coiffure carrément pas "in", des vêtements pas du tout appropriés (costume de croc-mort et robe noire pour la Saint Valentin, la top classe?) et pas assez de temps pour régler tout ces problèmes.


- Dieu, Satan, Bouddha, peu importe ton nom et si tu existes ou pas, je sais pas ce que je t'ai fait mais bordel, un jour j'aurais ta peau.

C'est donc à 15 heures 02 (précis) que Kanako remarqua que son réveil avait décider de se suicider lamentablement (ce kamikaze n'a pas sonner, tant pis pour lui). Elle courut dans son manoir, échevelée et encore à moitié endormie. Elle passa sous la douche à la vitesse de l'éclair et se posta devant son dressing à la recherche d'une robe ou n'importe quoi qui n'aurait pas l'air de la faire venir d'un enterrement. Recherches vaines. La fête commencerai à 18h30, elle avait tout juste le temps de s'acheter une robe et de se préparer pour cette soirée. Bon, la vampire se téléporta devant une boutique quelconque, entra et partit dans les rayons chercher une robe de soirée. Des tas de vendeuse à l'air écervelé vinrent tenter de la conseiller mais elle les envoya bouler (si elle avait eut le temps, ces vendeuses serait en train de se vider de leur sang dans un coin). Une robe, qui aille avec le thème de la Saint Valentin... Rose? Et puis quoi encore... Elle opta pour une robe rouge assez longue mais dévoilant tout de même ses mollets, serrée sous la poitrine par un ruban blanc et des belles chaussures blanche à talons (les belles chaussures mènent vers de beaux endroits dit-on). Elle fila à nouveau chez elle, et se mit à se maquiller et se coiffer. Un simple trait de eye-liner long surmontant chacun de ses yeux et se terminant à la façon japonaise et un rouge à lèvre couleur sang comme ses cheveux coiffés en un chignon relâché laissant des mèches encadré son visage de porcelaine. Elle finit de se préparer en enfilant la robe, ce qui mit plus de temps que prévu, se chaussa pour ensuite partir à la salle des fêtes, tout juste à l'heure.
Arrivée devant la salle, elle inspira et se dirigea d'un pas décider vers l'entrée. Quand soudain un détail la frappa, son compagnon. Et mince! Elle avait complètement zappé qu'il fallait venir accompagnée ! Bon tant pis ! Si on le lui reprochait, elle trouverait bien quelqu'un sur place.
Et elle entra dans la salle. Elle ne vit personne qu'elle connaissait, juste quelque personnes inconnues, ce n'était que le début...
Revenir en haut Aller en bas
Mephisto Seraphim
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 26

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Lun 15 Fév - 16:06

Deux semaine avant cette soirée, Mephisto se trouvait dans son immense repère sous terrain. Dans une magnifique salle à manger victorienne, il attendait avec impatience son dessert. Le repas avait été un peu copieux mais rien ne pouvait tarir la faim de Mephisto, cet être n’était qu’une bouche reliée à un estomac, qui avait faim de tout. Il avalait tout, la nourriture, les livres, les connaissances, les idées ainsi que ses conquêtes. Il consommait puis passait à autre chose. Par exemple, son plat de résistance du jour, venait tout droit d’une jeune gamine de 17 ans de l’école dans laquelle il était prof, qu’il avait séduite, puis tuée afin de la “déguster”. Il l’avait vidée comme un poisson, dépecée et l’avait cuisinée comme un poulet. Au four avec une sauce faite à base de jus de tomate, d’eau et de petits oignons. Quant à sa peau, elle devait servir à faire les paupiette du lendemain. Un vrai délice, Mephisto adorait le goût de ces jeunes filles naïve qui se laissa avoir par le premier venu. Séduite et dévorée, c’était un peu le nouveau style qui devait remplacer le célèbre style du “séduite et abandonnée” du XIXème siècle dans lesquels une pathétique mais jolie héroïne se demandait littéralement si elle allait coucher avec son prétendant. Le dessert de ce soir ne manquait pas d’ironie puisqu’il était lui aussi féminin. Une tarte, une tropézienne pour être exacte. Une couche de pâte briochée, de la crème pâtissière et une autre couche de brioche. Un délice sucré bien qu’un peu lourd après un si bon repas. Quant au vin, un excellent Cabernet Sauvignon vieilli en fût de bois. Evidemment c’était un Bordeaux, ce n’était pas le vin préféré de l’ange déchu mais il faisait très bien l’affaire en l’occurrence. Il allait commencer son dessert lorsque son majordome entra dans la pièce. Un “vieil” homme qui l’accompagnait depuis sa déchéance, soit près de 2500 ans. Il lui avait vendu son âme et se satisfaisait totalement de son sort. Dans le plateau en argent se tenait une lettre. Mephisto se saisi de la légère enveloppe et du coupe papier présent avec pour ouvrir la lettre. Une invitation. Pour le bal de la St Valentin, cette fête stupide ou les mondanités les plus frivoles disputaient à la bêtise de couples mièvres sans importance ayant besoin d’un jour particulier pour célébrer leur amour et oublier leur médiocrité affligeante. Ces crétins sans panache, tels des misérables moutons se ruaient pour s’acheter leur petits cadeaux et leurs petits “trucs” pour leur “compagnon”. Décidément, Mephisto n’avait même plus besoin de corrompre ce monde pour qu’il sombre dans la fosse sceptique à ciel ouvert de la bêtise. Et avec le sourire en plus. Il allait pouvoir pointer au chômage si cela continuait ainsi, et Dieu n’aurait plus qu’a se moquer de lui pour avoir si bien réussi son coup qu’il en était devenu inutile. Il fallait venir accompagner. Quelle farce! Qui accepterait de venir avec Mephisto à ce bal? Certainement pas Kalia, d’abord parce qu’il avait trop d’amour propre pour s’abaisser à sortir avec la Princesse des anges. La vengeance ne justifiait pas de perdre son âme. Quant à la chasseresse Kaley, c’était hors de question, d’abord parce qu’elle n’était pas son style, mais surtout parce qu’un de ses amis la prétendait pour lui. Qui restait-il? Personne qu’il n’eut rencontré en tout cas...
Mephisto passa trois jours à se demander si y aller seul était vraiment la chose à faire? Raymon et Max trouverait quelqu’un, et il ne fallait pas perdre la face contre ces deux abrutis. En d’autre terme, soit venir avec une charmante cavalière, soit s’abstenir et prétendre de mauvaise foi que ces mondanités n’étaient pas son genre. Une idée germa alors dans son cerveau de fou. Il y avait bien une femme susceptible d’inviter son invitation. Celle qui l’avait fait espionner par ses informateurs, et que lui aussi avait espionner par ces mêmes informateurs. Elle savait qu’il était un ange déchu, son nom et son intention de rallier Zark. Il connaissait son imprévisibilité, son goût pour l’audace et sa détestation de Felicia. Et pire, elle se nommait Fost. Un clin d’oeil évident du destin. Ils savaient tout l’un de l’autre sans même se connaître. La femme en question chacun l’aura deviné était Gloria Fost. Magicienne émérite, redoutable et redoutée. L’Archange déchu était fort intéressé par elle dans tous les sens du terme. Et ce bal pouvait parfaitement tourner a son avantage. Il fini son dessert, pris une douche et avant faire sa méditation nocturne, il demanda à son majordome de quoi écrire. L’ex chef des armées du paradi n’écrivait que sur du parchemin jaune, avec une plume d’oie trempée dans l’encre. Comme autrefois. Son écriture fine et soignée demandait à Gloria si elle souhaitait ce rendre a ce bal avec lui afin de faire “plus ample connaissance” selon la formule consacrée. Jouant un maximum sur son audace, il indiqua qu’il n’attendait pas de réponse de sa part, mais qu’elle lui fasse la bonne ou mauvaise surprise le soir même de la soirée en se présentant à lui. Il trempa sa bague dans de la cire chaude et posa son sceau sur la lettre, un "M" entouré de flamme. Quitte ou double, comme a son habitude.
Le soir même, il venait de finir de se préparer. Il avait revêtu son smoking noir, avec sa chemise blanche et un noeud papillon. Taillé sur mesure, il détestait les choses de médiocre qualité et avait un sens du détail assez poussé. Devant son miroir, cet émule de narcisse se mit à penser tout haut avec une pointe d’humour.


-Bien, il est tant d’aller voir si je vais être la risée de cette école ou non.

Ses cheveux longs tombant jusque dans le bas de son dos et sur le devant de sa poitrine, il se demandait si cela ne tranchait pas avec le Smoking avant d’en déduire que cela n’avait aucune espèce d’importance. Bien, restait le moyen de locomotion. La voiture? Non, trop voyant, trop commun. Un taxi? Cela faisait trop peuple. Restait alors son mode de transport préféré: ses ailes. Sortant de chez lui, il fit apparaître ses ailes et les déploya. Son aura lumineuse augmenta un peu, comme à chaque fois qu’il sortait ses immenses organes permettant le vol. Un battement, il s’éleva rapidement dans les airs. L’école n’était pas loin. En dix minute, il serait là ou il devait être: dans la salle des fêtes. Re décorée comme il se devait pour l’occasion, d’une manière affreuse mais cela n’avait aucune importance, l’Archange n’était pas là pour ça. Cette soirée n’était pour tous qu’une excuse pour rencontrer ceux que l’on voulait séduire ou tuer, ou les deux. Un simple prétexte pour récupérer des informations sur les nouveaux arrivants, et cerner quelles alliances se dessinaient à l’horizon. Et peut être aussi pour y mettre le bazar avec une petite dose de magie. Tout était possible et malgré l’ambiance feutrée, le professeur de philosophie s’attendait à tout. Y compris à l’inattendu.
Visiblement, Gloria n’était pas encore arrivée. L’archange se demanda si il aurait du passer la chercher en passant avant de se rappeler la véritable forteresse totalement imprenable bourrée de pièges qu’elle avait aménagée pour se protéger. En l’occurrence si elle avait décidé de ne pas donner suite à l’invitation de l’ange aux longs cheveux, il ne souhaitait pas mourir misérablement tué bêtement sur un piège.
Une personne attira cependant son attention dans l’assemblée. Il croyait reconnaître Kanako, l’infirmière de l’école. Son agacement était visible à des kilomètres et rien ni personne n’aurait pu la rendre heureuse d’être ici. Elle était visiblement venue seule de surcroît. La pauvre en faisait presque pitié, peut être eut elle mieux valu qu’elle s’abstint de venir a cette soirée stupide. Après tout, il ne fallait jamais se forcer à faire ce genre de choses désobligeante que participer à un bal même dans un robe fort sympathique si on y trouvait aucun intérêt ou aucune envie. La folie le prenant, ou peut être simplement l’envie donner un peu d’intérêt en attendant sa “cavalière”, il se glissa furtivement vers Kanako et, avec ce petit sourire mi sadique mi sympathique qui caractérisait sa totale perversion et le vice le plus abject.


-Et bien? Melle l’infirmière serait-elle malade de l’ennui? Pour jurer ainsi il faut vraiment vouloir maudire le pauvre bougre qui un jour inventa cette fête et jeter aux gémonies le très “astucieux” personnage qui lui à n’en pas douter encore vivant qui eut l’idée de ce bal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Lun 15 Fév - 19:17

Kanako sirotait un verre de cocktail, qui n'avait au passage aucun gout pour elle, d'un air morose en observant la société qui se pavanait autour d'elle. Une envie de vomir ses tripes la prit violemment quand ses doux yeux se posèrent sur la vision fugace d'un couple "heureux". Qu'on ne la fasse pas rire, comment un couple peut-il être "heureux". Entre deux personnes il ne peut y avoir que haines, cachoteries et trahisons. Peut-être au début d'une relation il y a la possibilité d'une amitié ou encore de la sympathie mais cela ne dure jamais longtemps. La nature humaine pousse à la trahison et au mensonge, on porte tous un masque. Un masque jovial, joyeux, heureux, parfait en somme. Mais qu'y-a-t-il réellement sous ce masque? Juste un visage humain, une chose répugnante, vil, cruel, nuisible, perfide, déloyal, avare et égoïste. Un masque qui ne sert qu'a cacher toute son hypocrisie et sa capacité à être capable de tout dans son propre intérêt. Alors comment peut-on éprouver un quelconque sentiments envers cette chose que la haine ou le dégout? C'est une question à laquelle la vampire n'avait pas encore de réponse. Peut-être parce que l'amour ne s'était jamais présentée à elle, ou peut-être cet amour l'avait auparavant déçu? En tout cas, pour elle, l'amour n'est qu'un mot, un mot utilisé pour décrire un rêve trop improbable, trop utopique. Tout le monde en rêve, mais tous le monde le craint et le redoute, il peut vous tomber dessus à tout instant, quoi de plus logique que de le voir comme un danger? Après tout, l'amour change les gens, l'amour fait faire des choses folles, l'amour déçoit, l'amour rend tristes, l'amour est injuste et infâme. Beaucoup positiverons, et affirmerons que chaque déception, chaque tristesse les renforcent. Ce ne sont que des conneries pour apaiser leurs âmes. Les humains sont comme ça, ils doivent trouver des convictions, des buts, pour survivre. Leur vie est tellement misérable, improbable et insensée. Alors pour donner un soupçon de sens à leur vie ils s'inventent des choses en quoi croire et des but à atteindre. Un but majeure de leur vie minable, être heureux. Si elle n'avait pas envie qu'on la prenne pour une folle, elle rirait bien. Le bonheur, être heureux? Qu'est-ce que ça change? Cela donne-t-il un peu d'attrait à la vie? Le monde n'a aucun sens. En a-t-il d'avantage quand on est heureux ? En êtes-vous bien sûr ? Bah, après tout, qu'ils se noient dans leur joie et leur bonheur ou qu'ils s'étouffent avec, qu'importe.
Comme ses gens superficiels et illusoires, qui, en participant à des soirée comme celle-ci, font tout pour montrer leur "richesse", leur "talent" et leur "bonheur". Quoi de mieux que de parader dans les plus beaux vêtements, avec les parures les plus précieuse et au bras des hommes et des femmes les plus séduisants ? Au fond, ce beau monde n'est qu'un tas de gens qui essayent de faire croire qu'ils sont mieux que les autres alors qu'en réalité, ils sont tout aussi insignifiants. Les êtres sans intérêt feront tout pour en avoir, c'est la logique des choses. Mais la logique est cruelle, infâme. Pourquoi s'y tenir ?
Alors, Kanako, septique, s'amusait à critiquer les gens autour d'elle, dans un sérieux complexe de supériorité, histoire de passer le temps comme elle le pouvait. Enfin, elle ne critiquait pas vraiment, ni ne se moquait, elle faisait juste un constat de l'affligeante vérité. Et, alors qu'elle constatait tranquillement dans son coin, lançant des sourires hypocrites à qui le lui demandait, un homme vint se glisser subrepticement près d'elle et l'accosta. La vampire s'apprêtait à lui faire partager toute la joie qu'elle éprouvait quand elle reconnut l'homme. Enfin crut reconnaitre, plutôt, car elle ne connaissait l'homme que de vue. Elle l'avait entre-aperçut à l'école, il semblait être le nouveau professeur de Philosophie, un certain Lucius Fox. Et elle avait entendu certaines rumeurs parlant, de professeur tyrannique, exigent et implacable, les rumeurs étant ce qu'elles sont, elle n'avait pas vraiment fait attention. Mais tant mieux pour elle, elle n'avait pas envie de se taper la compagnie d'un imbécile trop arriéré pour son propre bien. Lui, semblait plutôt sur de lui, un sourire qu'elle ne saurait qualifié sur les lèvres et un côté sarcastique qu'elle ne manqua pas de remarquer.


- Ai-je vraiment l'air de m'ennuyer, Monsieur le Professeur de Philosophie?
Je ne vous le ferai pas dire. Peut-être encore vivant, mais il n'aura sans doute pas assez de temps pour en témoigner, le temps que je découvre son nom...

Elle retint un rire sadique, voulant tout de même garder contenance, surtout en face de Lucius. Pas très glorieux pour une première rencontre et elle doutait que cela soit des meilleurs impressions. Et puis elle avait une réputation à tenir tout de même.

- Enfin bon, ce n'est qu'un bal, ce n'est pas ça qui va me tuer, même si j'ai l'air de mourir d'ennui. Et ce n'est que le début de la soirée, j'espère et j'attends un ou deux événements un peu plus passionnant pour égayé un peu cette fête ...
Généralement ce genre de bal provoque toujours quelque chose d'amusant et rien que pour le plaisir de voir cela et de me moquer de l'oisiveté du genre humain je me doit d'être ici.
Et vous? On ne fait jamais rien sans avoir quelque chose derrière la tête. Pourquoi êtes-vous ici? Qu'attendez-vous de particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Alena

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 4966

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 17 Fév - 1:07

//Il y a quelques jours de ça, Kalia avait reçue une lettre un peu spéciale, pas seulement parce qu’elle était très jolie et bien décorée (love you Kanako ^^), mais parce qu’il s’agissait d’une invitation, à une fête de la saint valentin pour être plus précis. Sur le moment, Kalia s’était assise sur un fauteuil et avait retournée la lettre entre ses mains, pensive. Elle qui était toujours partante pour répondre présente à toutes les fêtes organisées, cette fois elle n’en avait pas le cœur. En fait, c’était surtout à cause du thème de la fête... la fête des amoureux... on ne pouvait pas dire qu’elle ait vraiment le cœur à l’amour ces temps-ci. La jeune femme avait finalement décidé d’ignorer l’invitation et avait déposé la lettre avec toutes les autres sur lesquelles elle n’avait pas l’intention de s’attarder davantage.//

//Mais peu de temps après, Max était passé la voir et, la trouvant un peu trop isolée et un peu pâlichonne ces derniers temps, lui avait alors proposé de l’accompagner à cette soirée de la saint valentin, afin qu’ils puissent tous les deux prendre un peu de bon temps et penser un peu à autre chose. Ne pouvant refuser cela à son meilleur ami, Kalia avait finalement cédé.//

//Deux jours avant la soirée, la jeune femme partit s’adonner à l’une de ses activités préférées : le shopping (XD). Bien que des pièces entières de son château fussent déjà remplies de vêtements à n’en plus finir, la jeune femme se faisait toujours un plaisir d’innover coté tenue vestimentaire. D’ailleurs, Raymon avait pu le sentir au moment où elle avait emménagé chez lui par le passé et qu’elle partait faire les magasins alors qu’il n’y avait déjà plus de place dans les tiroirs XD. Ce jour là, elle partit donc à la recherche d’une robe de soirée pour cette fameuse fête de la saint valentin. Les premières boutiques, ce ne fut pas tout à fait ça, mais une jolie robe couleur pourpre finit alors par attirer son attention. Une robe à la découpe parfaite qui mettrait sûrement sa silhouette en valeur, et puis, qui allait tout à fait dans les tons de la saint valentin, alors pourquoi pas. Elle l’acheta directement sans l’essayer, préférant voir ce que ça donnerait le jour-même où elle la porterait. Après avoir trouvé la tenue qu’elle recherchait, direction les boutiques de chaussures, où elle opta pour une paire d’escarpins assortis à la couleur de la robe. Ces derniers temps, seul le shopping arrivait encore à la distraire un peu, alors autant en profiter lorsqu’elle en faisait. Une fois qu’elle trouva tout ce dont elle avait besoin, elle retourna tranquillement chez elle.//

//La veille de la soirée, elle fit à nouveau un cauchemar concernant Raymon, toujours le même où elle se trouvait face à un être maléfique. Et une fois de plus, elle se réveillait en sursaut, les larmes aux yeux. Depuis qu’elle l’avait revu en salle des professeurs, elle pensait pourtant que ses cauchemars n’avaient plus lieus d’être étant donné que tout paraissait normal... alors pourquoi est-ce qu’ils continuaient de la hanter ? Elle préféra ne plus y penser le lendemain matin, ce fameux jour de la saint valentin, et s’occupa à se préparer avant le fameux soir. Une fois habillée, coiffée et maquillée, elle finit enfin par oser regarder le résultat final. Elle en parut elle-même étonnée, tant ça faisait longtemps qu'elle ne s'était pas observée avec une si jolie mine. Si on ignorait qu’elle était princesse, on serait vraiment tenté de le croire en la voyant ainsi parée pour la soirée. Pourtant, excepté la robe de soirée, elle était restée dans la simplicité et n’avait pas chargé en accessoires décoratifs mis à part une jolie petite paire de boucles d’oreilles argentées. C'était son charme qui jouerait sur le reste.//

//Les coups de 18h30 approchaient, heure à laquelle elle sortit tout juste de chez elle. Elle arriva à la salle des fêtes un bon quart d’heure plus tard. Elle était dans les temps, alors tout allait bien. La jeune femme observa un instant tous les gens qui se trouvaient là, les couples qui dansaient amoureusement, et ceux qui attendaient encore d’être rejoints. Max n’était pas encore là, pour une fois que ce n’était pas lui qui l’attendrait, elle préférait. C’est alors qu’elle aperçut Kanako un peu plus loin, en train de discuter... avec Mephisto. Max avait fini par lui révéler le véritable prénom du professeur de philosophie, un prénom qui avait tout de suite frappé la jeune femme, car bien entendu, elle connaissait ce nom, il avait été cité plus d’une fois dans son apprentissage de l’histoire des anges lorsqu’elle était plus jeune. Mais celui-ci était sensé n’être plus qu’une simple légende, et non pas une réalité. Mais plus elle avait repensé à lui, et plus elle s’était dit que ça pouvait être probable. Etonnant... mais surtout pas rassurant : Mephisto était le diable... La jeune femme préféra rester à distance tandis que ses yeux bleu saphir croisaient le regard du premier Archange déchu, se rappelant alors leur rencontre. Si Max ne lui avait rien dit, elle n’aurait sans doute pas soupçonné la véritable nature de ce cher Lucius Fox. Sa naïveté lui avait fait défaut une fois de plus. A l’avenir, il lui faudra se montrer plus prudente. La jeune femme saisit un verre de cocktail au passage, et commença à le boire. C’est sans doute le seul verre qu’elle toucherait de la soirée, car si Max se mettait à penser qu’elle buvait à nouveau, il se mettrait sûrement à lui faire la morale toute la soirée et risquerait même de l’espionner pour être sûr qu’elle n’ait pas replongé dans ce vice contre lequel elle avait si longtemps lutté. Elle aperçut alors les nouveaux arrivants de la soirée...//

_________________
A princess, a kingdom, a destiny

❀ On ne naît pas maître de son destin, on le devient. Plus le pouvoir lié à notre rang est élevé, plus les personnes qui tenteront de nous nuire seront nombreuses. Mais chaque obstacle renforce ma détermination. Plus je les haïrais, plus mon courage se manifestera. Je me suis fixé un but et je n'en démordrai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pass-magic.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 17 Fév - 14:46

[Je peux répondre ?]
Revenir en haut Aller en bas
Raymon Shiragi
Champion
Champion


Nombre de messages : 1588
Age : 106

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 17 Fév - 15:01

Voilà maintenant plus d’un mois que Raymon avait élu domicile chez Félicia. Le démon venait de rentrer d’une mission que la démone lui avait confiée, lorsque la boite aux lettres l’intrigua. Il s’approcha de cette boîte, l’ouvrit et vit qu’il y avait une sorte de carte, une invitation à une soirée spéciale saint-valentin ce soir même. Saint-Valentin hein ? Tout le monde avait eut cette carte, donc Kalia irait surement à cette soirée. Raymon devait y aller mais avant, il allait devoir trouver une cavalière. Son regard se détourna de la carte d’invitation pour se poser sur le repère de Félicia, un sourire orna ses lèvres. Il allait y aller avec la démone. Le brun enfoui l’invitation dans la poche de son pantalon et pénétra à l’intérieur de la maison.

Félicia était présente dans le repère, il le sentait et comme à chaque retour de mission, il devait lui faire un rapport. Le brun frappa à la porte du bureau de Félicia, il attendit une réponse puis entra. Il s’avança vers le bureau où la démone était assise. Raymon sortit ensuite l’invitation de la poche de son jean pour la poser sur le bureau et ainsi la montrer à Félicia. Alors qu’il fit son rapport, il s’arrêta.

- Viendrais-tu à cette soirée avec moi ?

Il avait prononcé cette phrase non sans un petit sourire. S’il voulait aller à cette soirée c’était pour de bonnes raisons et puis il savait que si Félicia venait elle allait pouvoir rencontrer le prof de philosophie dont il lui avait parlé. Raymon avait appris par la suite que le professeur avait caché son nom et prénom et qu’en fait il s’appelait Mephisto, un ancien ange qui avait à présent été déchu. Ne pas sous estimer les services d’informations de Félicia Twisted Evil

- Je suis sûr que ce Mephisto y sera aussi, ce serait une bonne occasion pour toi de le rencontrer non ?

Le brun avait parlé avec un petit sourire taquin sur les lèvres. N’attendant pas la réponse de Félicia, il se congédia et sortit du bureau de la jeune femme afin d’aller en quelques sortes se préparer. Le démon avançait dans les couloirs sans fin du repère de la démone, il croisa au passage le majordome ainsi que quelques servantes, ne leur adressant aucun regard, il continua son chemin pour arriver dans la chambre qu’il occupait depuis qu’il vivait ici. Dès qu’il fut à l’intérieur de la chambre, il se déshabilla pour aller directement prendre une douche. Sa mission fut une réussite complète mais il avait été plutôt sali et avait quand même été couvert de sang. Le brun se lava puis sortit de la salle de bain, adjacente à sa chambre et se dirigea vers son armoire, encore ruisselant d’eau. A cette soirée, il allait surement y avoir plein de monde et si Kalia y allait, Max serait avec. Tout ça allait être intéressant, son plan allait pouvoir commencer. Raymon venait de trouver une tenue qu’il voulait mettre au moment où il demanderait Kalia en mariage, mais ce temps là était révolu. Il fit apparaître ses vêtements sur lui et refit un passage par la salle de bain afin de s’occuper de ses cheveux. Raymon était vêtu d’une chemise blanche par-dessus cette chemise un gilet beige et à nouveau par-dessus ce gilet beige un gilet noir dit gilet de serveur dans un bar, il avait aussi un jean noir assez moulant qui mettait en valeur ses cuisses fermes et musclés. Par-dessus tout ça un gilet long et ample beige. Comme chaussure, il avait choisit des chaussures classes mais à la fois simple. Après avoir arrangé sa coiffure, il sortit de la chambre et se dirigea vers celle de Félicia et attendit devant la porte que la démone sorte. Une fois celle-ci sortie, il lui tendit son bras avec un sourire sur les lèvres.

- Tu es très en beauté ce soir, Félicia.

Les deux démons disparurent aussitôt afin d’arriver devant la salle des fêtes. La démone accrochée à son bras, Raymon fini par ouvrir la porte et entrainer sa cavalière avec lui dans la salle. Tous s’était retourné pour voir qui venait d’arriver, des «Oh» ou des «Wouah» fusaient à travers la salle. Le démon lança un regard vers les personnes dans la salle avec son célèbre sourire sur les lèvres. Il était vrai que ce soir le brun était très bien accompagné. Raymon regardant un peu toutes les personnes qui étaient déjà la, posa son regard spécialement sur Kalia qui était dans un coin de la salle, un verre à la main. Il lui adressa un sourire taquin avant d’avancer dans la salle avec Félicia afin de récupérer quelque chose à boire. Le brun avait déjà repéré Mephisto ainsi que Kanako qui discutaient en semble, cette soirée allait s’avérer intéressante. Maintenant tous allaient être au courant, officiellement, que Raymon s’était allié avec Félicia, qu’il était à présent son assistant. Au passage, le brun attrapa une coupe de champagne qu’un serveur portait sur un plateau, il tendit la coupe à Félicia et fit une courbette en avant.

- Excuse-moi, Félicia. Je voudrais aller dire bonsoir à quelqu’un.

Raymon se redressa et partit en direction de Kalia. Celle-ci était vêtue d’une robe pourpre qui mettait bien en valeur sa silhouette, robe que Raymon appréciait particulièrement, surtout sur son ex-fiancée. Depuis qu’il était « revenu », il n’avait vu Kalia qu’une seule fois et c’était en cours, dans la salle des profs alors que Max et Mephisto étaient aussi présents. D’une démarche assuré, le démon arriva au niveau de Kalia, elle ne semblait pas accompagné pour le moment, alors il en profiterait pour lui dire bonjour. D’un sourire, il attrapa la main de Kalia et y déposa un baiser dessus.

- Bonsoir Kalia. Cette robe te va à ravir.



La tenue de Raymon (J'ai eu du mal à l'expliquer =_=) :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Legrand
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 4936

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 17 Fév - 18:20

//Quatre ans. Ça faisait environs quatre ans que Max habitait à Pass-Magic. Bah, qui aurait cru qu’il vivrait autant de choses dans cette ville, même lui ne comptait pas rester plus d’un an en arrivant ici. Des choses fortes, il avait eu l’occasion d’en vivre beaucoup, mais c’était dans ces quartiers, ces bâtiments, dans chaque recoin de cette ville qu’il avait connu des moments inoubliables, c’est donc ici que Max avait vécu les meilleures mais aussi les pires jours de sa vie. Kalia, Ilana, Kaley, Jude, Raymon, Ito, toutes ces rencontres et encore bien d’autres resteraient gravés à jamais dans son esprit, qu’il s’agisse de ses amis comme de ses pires ennemis, Max n’en oublierait aucun. Quatre années s’étaient écoulées et il espérait réellement avoir l’occasion d’en vivre encore beaucoup, après tout Max avait déjà failli perdre la vie plusieurs fois, que ce soit en voulant protéger quelqu’un ou en défendant son honneur, et chaque fois ou il était passé entre le vie et la mort, Max s’était isolé, et ceci pouvait bien durer une journée comme plusieurs semaines. Il utilisait ces quelques jours pour réfléchir et s’entrainer, devenir plus fort, voilà quel était son but. Gagner, un simple mot qui exprime pourtant tellement de choses, Max voulait... non Max devait gagner, que se passerait-il sinon ? Il donnerait son dernier souffle ? Il laisserait toutes ces personnes derrière lui dans un monde aussi pitoyable ? A quoi bon vivre pour perdre, c’était une cause qui n’en valait pas la peine. Voilà pourquoi Max devait gagner, voilà pourquoi il vivait encore aujourd’hui, exterminer tous ses ennemis jusqu’au dernier, tuer toutes les personnes qui attenteraient à la vie de quelqu’un. Créer un monde parfait sans criminel et sans démons n’existe pas, alors il faut lutter et se fixer un but afin de ne jamais échouer.//

//Cependant, la vie était courte, se battre est une chose mais il faut aussi savoir profiter. Voilà pourquoi Max invita Kalia à la fête de la saint-valentin. Ce n’était pas tellement la fête qu’il appréciait le plus, après tout chaque couple se défiaient, certains voulait paraître les plus riches, d’autres les plus beaux mais à quoi bon tous ça ? Les plus discrets n’équivalent peut-être pas aux autres mais c’est surement eux qui sont les plus heureux. Le bonheur, Kalia se préoccupait de bien trop de chose pour se soucier de ça, c’est pourquoi ce soir, c’était à Max de la faire sourire, de lui faire oublier tous les problèmes de la vie et de la faire profitait de cet instant, après tout, chaque jour est unique. Max était donc dans la salle de bain en train de se préparer, les tenues de soirée n’était pas tellement son truc, à vrai dire Max ne se sentait pas très à l’aise, mais avec une cavalière comme Kalia, il devait tout de même se montrer à la hauteur. Il était donc vêtu d’un pantalon à smoking noir ainsi que d’une chemise blanche soyeuse, Max évita tout de même le haut du smoking et le nœud papillon, il ne voulait pas non plus ressembler à un pingouin… Dernier passage dans la salle de bain pour arranger ses cheveux et le voilà prêt pour le bal. Max jeta un regard à sa montre, 19h, rah manquait plus qu’il arrive en retard >.< Il se téléporta devant la salle des fêtes et y entra afin de découvrir qui était présent. Après le premier coup d’œil il crut bien arriver avant Kalia ce qui le soulagea. Max s’avança dans la salle pour apercevoir Kanako avec... notre adorable Mephisto. Puis en regardant mieux il aperçut Félicia accompagnée de Raymon Shiragi, puis Kalia un peu plus loin, en fin de compte elle était arrivée avant lui. Même un idiot comprendrait en voyant cette scène que Raymon cherchait à prouver qu’il s’était rallié avec l’une des plus fortes des membres du chaos, comme-ci qu’on ne le savait pas déjà, sale raté de vantard. Mais ce soir, Max consacrait cette soirée pour Kalia, alors inutile de chercher les embrouilles avec un démon, bien que l’envie y était. Max s’avança dans la salle et se mit entre Kalia et Raymon.//

- Alors Raymon, à peine arrivé que tu lâches ta compagne pour venir embêter les jolies femmes ?

//Le regarder droit dans les yeux d’un air défiant... était une chose qui avait pour habitude d’énerver le démon. Max lui jeta alors un regard noir qui signifiait bien qu’il avait l’intention de garder un œil sur lui, un regard que bien sur Kalia ne put pas voir. Max se retourna alors vers elle et put enfin admirer la jolie princesse qui l’accompagnait.//

- Je crois bien que tu as le don pour choisir les jolies tenues. Tu es très belle dans cette robe Kalia.

//Kalia le surprendrait surement toujours, elle savait comment se mettre en valeur tout en étant réservée, de quelle manière placer ses cheveux pour ne cacher pas son regard et même jusqu’à la couleur du gloss pour que ses fines lèvres brillent et ne passe pas inaperçue. A présent Max comprenait pourquoi les femmes passaient autant de temps dans la salle de bain et parfois arrivait en retard, et puis, quel homme pourrait en vouloir à sa partenaire lorsqu’il découvrait le résultat final ? Même Max se sentait un peu bête d’être arrivé après elle alors qu’il n’avait pas fait autant d’efforts que ça. Max sortit de derrière son dos une rose blanche qu’il tendit à Kalia, un bouquet aurait été trop encombrant.//

- Je ne savais pas quelle couleur de robe tu choisirais alors j’ai pris blanc parce que cette couleur va avec n’importe quel vêtement... Et puis, tu es une ange donc impossible que ça ne t’aille pas Wink

//Si la fête avait eu lieu deux ans plus tôt, Max aurait probablement été gêné de cette situation, mais aujourd’hui il ne ressentait plus ce sentiment à ses côtés, il la connaissait tellement bien qu’il ne pouvait plus éprouver ce genre de choses avec elle, Kalia était bien la seule personne qui pouvait le rendre ainsi, c’était peut-être l’une de ses nombreuses raisons qui faisait qu’elle comptait beaucoup pour lui.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 17 Fév - 20:16

//Les démons étaient connus pour être des êtres "malveillants", voilà quelles étaient les légendes que racontaient les humains à propos de cette espèce, on disait d’eux qu’ils n’éprouvaient pas de pitié et qu’ils aimaient le sang. Si seulement ce n’était que ça, les humains n’auraient pas à s’en faire autant, ce genre de rumeur ne concernait uniquement que les démons de bas niveau, ceux qui ne se battaient que pour vivre leur vie misérable. Les véritables démons étaient bien différents, ils avaient certes le point commun d’aimer le sang et de n’avoir aucune pitié mais les membres du chaos le faisaient d’une toute autre manière. Premièrement la souffrance n’est qu’un amusement pour eux, ils ne vivent pas uniquement pour le malheur des autres, ils ont un objectif. Là où les démons se contentaient de leur grade, les membres du chaos visaient toujours plus haut, voilà pourquoi ils étaient si différents. C’est peut être parce que les histoires des humains sont si fausses et si ridicules que Matthew les détestait tant, même plus jeune... Il y avait encore une différence entre les démons et les membres du chaos, eux ne ressentaient pas le moindre sentiment alors qu’un démon pouvait très bien se laisser tenter et s’adoucir. Voilà pourquoi Matthew détestait son père, parce que celui-ci était tombé dans cette race de démons dès l’instant où il était tombé amoureux d’Ilana Alom, et il avait alors décidé de tout abandonner pour elle... il l’avait même abandonné lui. C’est peut être bien après avoir vécu cette expérience que Matthew ne ressentit plus rien et qu’il devint un véritable membres du chaos.//

//Ce matin il pleuvait dans les rues, une journée comme il les aimait car la pluie représente bien plus que de simples gouttes, elle représente les pleurs et l’obscurité, voilà pourquoi Matthew la préférait au soleil. Aujourd’hui il se trouvait dans son repère et non dans celui de sa mère, disons qu’il avait une réunion importante dont Félicia ne devait pas être au courant. Les plans de Matthew allaient peut-être se manifester plus tôt que prévu et tout ça grâce à ce cher Mephisto, comme si que Matthew n’avait pas enquêté sur lui, comme si qu’il ne savait pas que son nouveau professeur serait le diable Twisted Evil Son deuxième plan concernant Yuki allait devoir patienter encore un peu, car il ne s’était pas encore suffisamment rapproché de la jeune femme. La réunion terminée, les membres du conseil quittèrent la pièce sauf un qui déposa une lettre sur son bureau et lui souriait comme un pauvre innocent. Bien sur il s’agissait de ce petit vieux, plutôt discret mais à ne surtout pas sous-estimer, ce vieillard était toujours au courant de tout et c’était peut-être l’un de ses meilleurs espions. Matthew ouvrit la lettre, c’était une invitation pour la fête de la saint-valentin, celui-ci reposa la lettre et regarda cet homme qui lui souriait toujours aussi bêtement.//

- Vous devriez vous rendre à cette fête. Votre mère a l’intention de s’y rendre également, et j’ai mené une petite enquête personnelle que vous serez sûrement intéressé d’apprendre : il semblerait que votre amie Gloria ait également été invitée à cette fête par quelqu’un de très particulier.

//Sa mère qui allait à la saint-valentin et avec Shiragi en plus ? Quelle était donc cette mauvaise blague. Il fallait croire que Matthew ne serait jamais au bout de ses surprises avec elle… Mais un autre détail avait encore plus attiré son attention.//

- Gloria aurait accepté une invitation ? Ça ne lui ressemble pourtant pas... Mh, tu fais tout pour te débarrasser de moi le temps d’une soirée le vieux, avoue-le... Twisted Evil

- Allons jeune Storm pas de ça avec moi, vous ne gagnerez rien en restant ici, et qui sait, vous pourriez très bien faire des rencontres intéressantes. J’ai justement entendu parler de quelqu’un de très mystérieux qui est arrivé récemment en ville. A première vue on ne croirait à rien d’anormal, mais c’est un leurre. Cette personne a quelque chose de démoniaque en elle, mes vieux os l’ont senti. Twisted Evil

//Matthew se retint de rire à cette dernière remarque. Il releva la tête pour répondre au vieillard qui se trouvait maintenant près de la porte mais ce fut lui qui coupa le silence.//

- Elina Kaulitz... je suis certain que cette personne vous plaira.

- Qu’est-ce qui te fait croire que je n’avais pas déjà prévu d’y aller avec quelqu’un d’autre ?

- Hein ? Oh je disais juste ça pour vérifier que vous aviez bien l’intention de vous rendre à ce bal en fait.

//Tss ce vieillard, toujours à l’avoir sur ses propres mots. Matthew afficha tout de même un sourire en le regardant quitter la pièce, il ne changerait donc jamais celui-là. Il resta assit quelques minutes devant ses dossiers, en fait il avait justement sous les yeux une fiche concernant cette Elina avec en prime une photo d’elle, au moins il la reconnaitrait s’il croisait son chemin.//

- Elina Kaulitz hein... je te fais confiance le vieux.

//Aller à cette fête avec Yuki n’était même pas envisageable, l’ange refuserait et de toute façon, elle devait surement y aller avec son frère. Y aller seul ? Pourtant il était inscrit sur la lettre qu’il fallait venir accompagné... Oh et puis les règles sont faites pour être transgresser non ? Voilà un domaine dans lequel Matthew excédait Twisted Evil Le jeune démon regarda dehors, il commençait déjà à faire nuit, heureusement il aurait tout juste le temps de se préparer. Matthew se vêtit d’un pantalon et d’une chemise noire, sans oublier la cravate blanche pour ressortir parmi cette obscurité et qui s’associait avec sa couleur de cheveux. Matthew arriva plutôt détendu à la soirée, pas vraiment pressé, de toute façon personne ne l’attendait. Une fois la porte poussée, il observa les quelques visages, les premiers qu’il croisa furent tous des humains, puis il aperçut Kanako Hime bavardant avec Mephisto Twisted Evil De l’autre côté il y avait Kalia Alena entourée de Max Legrand et de Raymon Shiragi, et pour finir il aperçut sa mère un peu plus loin, qui était donc réellement venue à cette soirée avec Shiragi. Cette soirée s’annonçait... pimentée Twisted Evil Matthew s’avança vers sa mère et jeta un bref coup d’œil au démon qui se trouvait un peu plus loin.//

- Qui aurait cru que tu te montrerais à ce genre de fête en compagnie de ce démon. Je dois avouer que même moi je suis surpris.

//Pour l’instant, le démon se contentait simplement d’observer les visages intéressants présents à cette fête. La moitié des personnes qu’il prévoyait de rencontrer ce soir n’étaient pas encore arrivées, mais le démon se montrerait patient. Matthew lâcha un léger rire en s’adressant de nouveau à sa mère.//

- Espérons que vous ne les fassiez pas tous fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 18 Fév - 0:49

//L’aube pointait à peine lorsque le démon se réveilla. Il sortit de sa chambre et ouvrit la porte d’entrée, torse nu, pour ramasser le courrier. C’est ainsi vêtu d’un simple pantalon que le démon se mit à jeter une à une les lettres qu’il regardait d’un simple coup d’œil. Mais l’une d’entre elle, un peu plus fine que les autres, s’échappa du lot et glissa sur le sol. Le démon la ramassa, s’apprêtant à la jeter avec le reste, mais les motifs qui en émanaient lui firent observer la lettre d’un peu plus près, ou du moins son contenu, car le démon n’avait que faire des décorations et des ornements tels que les ballons de baudruches rouges ou les cœurs de couleur vive un peu partout. Il était simplement curieux de savoir de qui elle provenait. Mais il découvrit finalement qu’il ne s’agissait de rien de plus qu’une invitation. Le genre de fêtes parsemées de joie, de gaité, et d’une ambiance à lui en donner la nausée, très peu pour lui... Les meilleures fêtes auxquelles il lui avait été donné d’assister étaient sans commune mesure les fêtes organisées par les démons. Les plus cruels étaient parfois ceux qui savaient le mieux s’amuser, le démon considérait ce fait comme un postulat, car aucune forme de débauche ni aucun vice n’étaient capables d’arrêter ceux qui étaient déjà complètement corrompu... Evidemment, le tout était de savoir user de ces vices avec classe et élégance, c’était ainsi que l’on distinguait les démons les plus élémentaires des plus raffinés. Et s’il y avait bien une chose que le démon mettait un point d’honneur à respecter, c’était l’élégance et la distinction. Peu importe les endroits où il se rendait, les gens qu’il tuait ou les femmes qu’il fréquentait, il le faisait toujours avec une certaine classe qui lui était propre, bien que ces derniers mois on aurait pu penser complètement le contraire. La seule chose que l’on pouvait lui reprocher était son ton méprisant et cette attitude arrogante dont il faisait preuve avec presque tout le monde. Mais tout démon a ses défauts. Twisted Evil //

//C’est sur ces anciens souvenirs de fêtes démoniaques que le démon jeta la lettre et partit prendre une bonne douche glacée. Après un bon quart d’heure passé à avoir laissé couler l’eau froide sur sa peau brûlante et à penser à ses futurs projets, il ressortit de la salle de bain en serviette, complètement détendu, lorsqu’un détail se manifesta soudain à son esprit. Cette fête... elle était donnée spécialement en l’honneur du 14 février : la fête de la Saint Valentin, dite fête des amoureux. Le démon se mit à penser à Kaley. Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas revue, et la jeune femme lui manquait bien plus qu’il n’osait l’admettre. Cette fête ne serait-elle pas une bonne occasion de pouvoir la retrouver ? Une nouvelle pensée vint s’immiscer dans son esprit : la chasseuse avait peut-être prévue de se rendre à cette fête avec quelqu’un d’autre... Cette simple pensée suffit à faire naître en lui une certaine jalousie. Il ne lui restait plus qu’à espérer que ce ne soit pas le cas. En attendant, le démon ferait les choses dans les règles. Il enfila rapidement un pantalon et une veste, avant de se téléporter devant le manoir de la jeune femme. Il fit retentir la sonnette du manoir, et déposa un bouquet de roses rouges sur le pallier de la porte, accompagnées d’une petite lettre sur laquelle il conviait la jeune femme à venir passer cette soirée de la saint valentin à ses cotés. Le démon se retéléporta chez lui avant que ne s’ouvre la porte du manoir. Maintenant, il n’aurait plus qu’à espérer que Kaley accepterait son invitation.//

//Zark avait maintenant tout l’après-midi devant lui avant que ne débute la soirée. Cela lui laisserait amplement le temps de faire tout ce qu’il avait prévu. Le démon commença tout d’abord par se rendre en ville, afin de faire un achat un peu particulier. Après être ressorti avec un air satisfait de la petite boutique dans laquelle il venait de se rendre, le démon s’apprêta à repartir tranquillement, lorsqu’une aura particulière se dégagea tout près de l’endroit où il se trouvait. Un ange était dans les parages, et d’un certain niveau d’après l’énergie qui en émanait. Cela faisait tellement longtemps que Zark n’en avait pas croisé que le démon fut tenté. Oui, pour la première fois depuis des mois, le démon eut à nouveau l’envie de reprendre goût à la tuerie et au massacre. Sa rencontre avec Mephisto y était sans doute pour beaucoup, car c’était lui qui l’avait fait en quelque sorte sortir de son état de somnolence, en ayant soulevé cet état de stagnation provisoire qui l’habitait - et qui aurait pu sans doute l’habiter encore longtemps - et en lui ayant rappelé qui il était, ou plutôt qui il "est". Zark était un démon, et il le resterait toujours, c’était là sa nature. Le démon se dirigea vers l’endroit d’où émanait la présence angélique, et bloqua l’individu au coin d’une ruelle à sens unique. La chance lui souriait, il venait de tomber sur l’un des gardiens du royaume des anges. Twisted Evil Celui-ci était sans doute descendu sur terre afin de transmettre un message des plus importants à leur princesse, quel dommage que l’ange n’ait pas une connaissance de la ville suffisante pour être parvenu à la retrouver à temps. Twisted Evil Celui-ci sentit tout de suite qu’il avait un démon face à lui, et se prépara à l’affronter. Malheureusement pour lui, Zark n’avait pas pris plaisir à tuer depuis longtemps, et il avait l’intention d’en profiter un maximum à cet instant afin d’essayer de rattraper un peu le temps perdu. Les deux êtres s’affrontèrent durant un bon moment. L’ange était puissant, ce qui n’apportait que davantage de satisfaction au démon à l’idée de le vaincre. Mais alors qu’il s’amusait jusque là, son coté sadique finit réellement par se manifester à nouveau en lui. Enfin, il était temps. Twisted Evil Le démon allait mettre un terme à ce combat, d’une façon bien cruelle pour l’ange. D’un geste très rapide il apparut juste derrière l’ange qui allait prendre son envol pour tenter une nouvelle attaque, et attrapa ses ailes avant de faire ce qu’il y avait sans doute de plus horrible pour un ange : les lui arracher à mains nues. L’ange poussa un hurlement à en fendre l’air, tandis que son sang commençait à s’étaler le long de la ruelle. Zark fit apparaître une longue épée, et l’attrapa par le col de son t-shirt avant qu’il ne s’écroule sur le sol.//

- J’aimerai beaucoup connaître ton nom avant que tu ne quittes ce monde, gardien... tu t’es bien battu...

- Tu m’as vaincu démon... mais si je n’ai pas été assez fort pour te détruire, il ne s’agit que d’un moment de répits supplémentaire qui t’es accordé avant qu’un autre des miens ne te renvoie là de là d’où tu viens... On me nomme Camaël...

- Ton nom ne sera pas oublié, sois-en sûr. Twisted Evil

//Le démon transperça l’ange de son épée, laissant ainsi échapper son dernier souffle de vie, puis il regarda sa montre. 18h50... Voilà que le démon était déjà en retard. Il réapparut directement dans son repère, afin de se préparer. Fini le coté débraillé de ces derniers mois. Ce soir, le démon se montrerait tel qu’on l’avait toujours connu à chacune des fêtes où il s’était rendu. Après s’être rasé et parfumé de Axe (ça faisait longtemps mdr), le démon enfila sa plus belle chemise noire avec un pantalon de smoking assorti, arrangea ses cheveux, et releva le col de sa chemise en même temps qu’il regardait rapidement de quoi il avait l’air. 19h00, il était fin prêt. Le démon se téléporta devant la salle des fêtes, et fit son entrée, le regard fier. Il paraissait totalement sûr de lui. Il se mit à observer un peu toutes les personnes présentes, et aperçut Mephisto en pleine conversation avec Kanako, ainsi que Kalia et Max un peu plus loin. Mais son regard se posa sur Félicia, dont la présence le surprit, accompagnée de... Raymon ? Shocked Zark détourna un instant son regard pour le poser sur le buffet. Il n’avait même pas encore touché à un verre d’alcool, donc pas de doutes, il ne rêvait pas. Il vit Raymon s’éloigner de Félicia pour aller rejoindre Kalia. Zark avait également quelques mots à adresser à la jeune princesse, mais il le ferait sans doute un peu plus tard. En attendant, Matthew s’était approché de Félicia, et Zark eut l’immense envie de les rejoindre quelques instants, ce qu’il fit. Il s’arrêta juste à coté de Matthew et ébouriffa les cheveux de son fils au passage dans l’intention de le taquiner. Les deux devaient sans doute être très surpris de le voir non seulement ici, mais juste à coté d’eux, arborant un magnifique sourire plein de sous-entendus. La dernière fois qu’il s’était retrouvé face à Félicia, un affrontement terrible en avait découlé, et les avait tous deux projeté dans un univers différent de celui qu’ils connaissaient, un univers où seul le néant régnait. Et pourtant aujourd’hui, il souriait. Pire encore, car d’une façon complètement inattendue, le démon se mit à rire, et à rire à n’en plus s’arrêter. De loin, en les voyant comme ça tous les trois, on croirait presque à un charmant tableau familial. Le démon reprit néanmoins son sérieux après quelques secondes, bien que toujours amusé, et adressa une légère révérence à Félicia, dans un sens purement ironique, mais sincère dans ce qu’il exprimait cependant.//

- Moi qui croyais avoir tout découvert avec toi, tu continues à me surprendre à chacune de nos rencontres. Cette seule raison me suffit pour continuer à t’admirer et à n’éprouver que davantage de plaisir en imaginant le choc général que provoquera ta chute. Sur ce, je vous souhaite une agréable soirée à tous les deux. Twisted Evil

//Zark venait là d’introduire volontairement une nouvelle déclaration de guerre à Félicia afin d’annoncer son grand retour au sein du monde des démons. Une nouvelle guerre commencerait, mais pas ce soir cependant, car le démon avait prévu une toute autre issue à cette soirée. Il s’écarta de Félicia et Matthew, et attendit patiemment l’arrivée de sa cavalière.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 18 Fév - 18:13

    //Le réveille venait de sonner il y a peine quelques heures. Le soleil brillait encore et Oriana regardait dans sa garde-robe pour savoir si elle n'avait pas quelque chose de joli à mettre. Une robe, un ensemble, elle cherchait tout ce qui pouvait lui tomber sur la main et mettait des ensembles après ensembles. Elle était assez stressée et excitée à la fois. Ce matin, elle avait reçu une lettre disant qu'elle était invité à une fête de la Saint-Valentin. Elle avait mit plus d'une heure à se demander si finalement elle y allait, ou pas. Pour elle, il y a avait deux chose : une positive et négative. Le positif : c'est une fête ! L'occasion de s'amuser et de rencontrer des gens ! Négatif : c'est une fête... de la Saint-Valentin ! La fête des amoureux ! Malheureusement, elle n'avait pas de cavalier avec qui y aller. Elle s'était dit qu'elle allait sans doute être ridicule si elle y allait toute seule... Elle se secoua la tête, elle avait prit une décision : elle irait, seule ou non. Point final. Le problème d'y aller ou pas était réglé. Maintenant, s'imposer un deuxième problème : qu'est-ce qu'elle mettrait ? Elle n'avait pas de robe à mettre, car elle ne savait pas ce qui irait le mieux avec son physique. Voyant que son armoire ne lui serait pas d'une grande aide, elle fouilla les moindres recoins de sa chambre, de fond en comble. Soudain, la jeune fille blonde trouva sous son lit une boîte recouverte de poussière. Elle la nettoya et vit qu'elle était assez joli. La boîte était blanche, ornée de petits motifs dorés et d'un bijoux au milieu. Elle se demandait bien ce qu'il y avait dedans et l'ouvrit. Elle n'en crut pas ses yeux. Elle cligna plusieurs fois des paupières pour s'habituer à l'éclat et elle vu une magnifique robe blanche. Elle la sortit et découvrit au fond de la boîte un collier de pierres précieuses, assortit à la robe. Elle déplia la robe blanche en question et fut émerveillé par sa beauté. Très belle, ornée de quelques paillettes, elle était parfaitement bien dessiné et semblait être à la taille d'Oriana. N'y tenant plus, elle l'essaya. Cette robe était parfaite, bien à sa taille. Elle fit disparaitre ses ailes grâce à sa magie mais quelque chose la gênait dans son cou. Elle vit que c'était une étiquette mais quelque chose y était gravé : "Cette robe appartient à Solana". Elle se frotta les yeux une nouvelle fois. Solana... c'était le nom de sa mère... Elle ne l'avait portée qu'une fois et pendant tout ce temps, cette robe était resté sous le lit de la jolie jeune fille blonde pour que sa mère la lui donne. Étant morte avant cela, elle l'avait soigneusement rangé sous son lit au cas où. Et pendant toute ces années, elle était rester intacte. Un sourire illumina le visage d'Oriana. Non seulement elle était à sa taille et elle avait appartenu à sa mère, mais en plus, elle avait quelque chose à se mettre pour le bal de la fête ! Elle ne perdit pas une seconde de plus et s'y rendit. Elle mit un peu de temps car elle s'était rhabillé et avait remit la robe à sa place. Mais elle l'avait emporter avec elle et maintenant, elle filait pour aller à la fête. Lorsqu'elle fut enfin arrivé, elle se dirigea illico presto vers les toilettes pour se changer. Elle eut tout juste le temps de l'enfiler et de ressortir. Puis elle ouvrit la porte où devait se faire la soirée et fut ravis de la grande salle qui servirait pour le bal. Quelques garçons étaient éparpillés un peu partout et discutaient tandis que certaines filles parlaient avec les autres. Oriana espérait qu'un garçon l'inviterait mais mit immédiatement cette idée de côté. Elle s'était bien coiffé, la robe n'était pas froissé et semblait briller de mille feux. Tout de suite, elle fut contente de reconnaitre la jeune femme, Kalia Alena, une ange comme elle, qui s'étaient rencontrées dans la forêt. Elles avaient parler un moment et avaient sympathiser. Mais elle ne savait pas si elle la reconnaitrait.//


[Désolé du petit RP je ne suis pas à votre niveau]
Revenir en haut Aller en bas
Ilana Alom
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 2591
Age : 24

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 18 Fév - 20:00

//Les mois étaient passés, la douleur s’était estompée. La sensation d’un manque, d’un trou dans son cœur avait fini par disparaître. Ce n’était plus que le passé, un passé dont Ilana ne se souvenait que par certaines bribes. Le retour à la lumière avait pendant des semaines abîmé les yeux de la jeune femme. Au fond de ses yeux, une trace indélébile montrait son passage dans les bas fonds. Toute personne ayant cette trace se distinguait, elle avait survécu à ce passage dans les profondeurs de la terre. Ilana avait eu de nombreuses fois envie de retourner sous la terre, pour ne plus avoir à affronter cet astre haut et majestueux. Ilana aurait voulu le détruire, pour enfin reposer ses yeux. Les semaines étaient passées, ses yeux avaient guéri bien que plus jamais, ils ne reflèteraient ce bleu innocent, ce bleu des eaux comme auparavant. Le regard d’Ilana s’était noirci, la trace n’avait qu’aidé à refermer son regard. Ce regard auparavant si enthousiaste et si clair avait laissé place à une dureté et froideur qui trahissait la jeune femme. Elle ne pouvait passer dans le monde humain sans n’être regardé en coin par tous les humains. De toute façon, Ilana n’allait que très rarement du côté des humains. Elle n’y trouvait aucune satisfaction, aucune paix intérieure. D’ailleurs, comment pourrait-elle trouver une paix intérieure sans savoir qui lui courait après et pourquoi elle avait oublié…pourquoi avait-elle oublie, ce qui, durant un temps, avait tant compté pour elle ?//

//Le sommeil s’en était allé en même temps que ses souvenirs. Plus aucune nuit n’avait été calme. Plus aucun sommeil n’avait laissé à la jeune une seule, une seule et unique seconde de répits. Le moindre sommeil lui infligeait des cauchemars tous pires les uns que les autres. Des lueurs étranges brûlaient ses yeux. Des gestes incongrus griffaient sa peau. Des armes déchiquetaient son cœur. Ilana ne voulait plus fermer les yeux, elle ne pouvait plus survivre à ça. Ses yeux cernés ne l’empêchaient pas de perdurer dans cette insomnie. Elle avait décidé de ne dormir que lorsque son corps n’avançait plus. Ilana n’écoutait aujourd’hui plus son cœur, elle était son esprit. Elle aurait sans aucun doute le faire auparavant, cela lui aurait évité tellement de déceptions, tellement de douleurs insoutenables qu’aujourd’hui encore, elle se blâme. Les mois avaient passé depuis qu’elle avait vu la couleur du soleil, néanmoins Ilana n’avait trouvé aucune bribe d’indice. Aucune idée de ce qui avait bien pu se passer dans les bas fonds et pourquoi elle y fut pendant un temps qui lui parût aussi long. Son retour à PassMagic ne datait que depuis quelques jours. Des rencontres bien étranges l’avaient indiqué de rester ici, au moins le temps d’éclaircir les propos de Kalia. Cette jeune femme se prétendait avoir été son amie. Ilana en doutait, elle n’avait pas de cœur pour avoir un ami. L’amitié repose sur prendre soin de l’autre, être là pour l’autre. Comment Ilana pourrait s’atteler à ses tâches alors qu’elle n’arrivait même pas à prendre soin d’elle ? Ce n’était sans aucun doute que pure divagation. La jeune femme devait avoir confondu Ilana avec son ancienne meilleure amie. Comment est-ce qu’Ilana aurait pu aimer auparavant, alors qu’aujourd’hui, le mot amour lui écorche le coin des lèvres ?//

//Depuis quelques jours, une ambiance bon enfant, de bonheur et d’amour régnait sur PassMagic. La Saint Valentin approchait. Ilana avait compris que cette fête était celle de l’Amour. Celle où l’on célèbre haut et fort son amour pour la personne qui partage sa vie. Cette idée était saugrenue pour la jeune femme. Comment aimer quelqu’un lorsque l’on n’accorde aucune confiance ? Cette nuit-là, la nuit précédant la Saint Valentin, Ilana errait dans PassMagic à la recherche d’un démon ayant tenté de l’attaquer il y a quelques heures. Les commerçants attachaient à leurs écriteaux des messages d’amour, des grandes guirlandes en forme de cœur. Ilana passait à côté sans même y faire attention. Le rose, les paillettes et la lumière donnaient à la jeune femme des hauts de cœur. Dans un coin d’une ruelle sale et où l’odeur pestilentielle d’un cadavre en décomposition, elle apparut devant le démon qui mangeait avec appétit le corps en putréfaction. Le démon prit peur et stoppa son festin net en voyant Ilana arriver vers lui. Ilana l’envoya violemment contre un mur en brique. Elle s’approcha de l’oreille du démon et articula d’une voix étrangement douce//

- Il te manque déjà un bras, ce serait dommage que j’explose le droit ? Twisted Evil Pourquoi as-tu essayé de m’attaquer cet après-midi ?

- Tu penses réellement que tes menaces me font peur démon ? Twisted Evil Tu peux me tuer, je ne dirais rien

- Mais je peux faire bien mieux que de te tuer ? Que penses-tu d’un peu de torture ? Twisted Evil

//D’un geste hardi de la main, Ilana explosa le pied du démon, qui poussa un cri à fendre les fenêtres. Ilana esquissa un sourire. Elle attendait une réponse, claire et précise si le démon ne voulait pas la lui donner, tant pis pour lui.//

- J’attends. Je te préviens que ma patience a des limites. Sinon je continue et la prochaine fois, ce sera nettement plus douloureux.

- Je ne dirais jamais qui m’envoie. Cependant, il se peut qu’en contre partie, je t’offre une réponse à une de tes autres questions.

- Ne joue pas à ça avec moi démon. Tu y risques ton deuxième pied.

- Rends toi à l’endroit où cette carte te mènera et tu y trouveras des réponses.

//Le démon fit apparaître à côté de la jeune femme un carton rose avec des ballons de baudruche, des strass et des cœurs. Ilana vit graver une adresse en lettres d’or. Elle se mit à rire avec un rire machiavélique. Le démon se fichait d’Ilana et elle ne le supportait pas. Elle explosa le second pied du démon qui poussa un autre cri.//

- Je déteste que l’on se moque de moi. Va pourrir en Enfer Twisted Evil

//Ilana fit exploser le démon. Elle ramassa la carte rose et s’éclipsa. Que pouvait-être cette carte ? Ilana hésitait entre un traquenard ou une plaisanterie de mauvais goût. Néanmoins, ce soir, elle avait mieux à faire que de penser à cette carte rose. Elle continua son chemin, prête à se mettre quelques démons sous la dent.//

//La nuit et la journée étaient passés. L’horloge géante de PassMagic annonça 19h50. Ilana se tourna vers l’horloge. A ce moment-là, elle se souvint de la carte rose qu’elle ressortit de sa poche. Du sang avait coulé sur la carte à la suite d’un combat. Ilana regarda l’horaire : elle devait se présenter à 20h dans une salle fête où la Saint Valentin serait célébrée. Ilana esquissa un sourire. Elle allait jeter la carte, lorsqu’elle se souvint de ce que le démon lui avait dit. Quelle était l’intention de ce démon avant de mourir ? Ilana ne trouvât aucune réponse et c’est pour cela qu’elle décida de se rendre à cette petite soirée. Après tout, un peu de détente n’a jamais tué personne ? Twisted Evil La seconde d’après, Ilana s’était déjà éclipsée.//

//Elle se trouvait à présent dans un placard. Elle avait décidé de s’y éclipser pour ne pas tomber dans un traquenard. La salle était à quelques pas. Ilana entendait déjà une musique bien peu commune pour être maléfique. Elle entendait des rires, des bruits de talons claquer le sol propre comme un sou neuf. Ilana fut bien étonnée d’entendre ses bruits. Le bruit d’un éclat de rire lui écorcha les oreilles. Elle n’en avait pas entendu un depuis des mois. Ilana mit une cape dont elle releva la capuche sur ses cheveux. Elle sortit du placard. Des nombreuses personnes toutes bien habillées se dirigeaient vers une grande salle. Sans se faire remarquer, Ilana les suivit. En passant une porte, elle se retrouva dans une pièce où la lumière était tamisée et où certaines couples se tenaient déjà sur la piste de danse. Ilana appuya la capuche sur sa tête. Ne sachant pas où elle se trouvait, elle doubla son attention. Ne pas se faire prendre en traître, ne regarder personne dans les yeux. Ilana se répétait cela sans cesse. Elle avait presque parcouru toute la salle lorsqu’elle sa cogna contre quelqu’un. Le choc fit tombée sa capuche. Le visage d’Ilana était visible pour tous. Ses cheveux marrons coulaient sur ses épaules recouvertes par la cape. Avec un air sombre, elle dit.//

- Pour la discrétion c’est raté.

//Tout d’un coup, elle sentit un courant d’air peu habituel. Tout semblait s’arrêter. Ilana sentit de nombreux regards sur elles sans qu’elle puisse distinguer qui étaient tous ces gens.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalia Alena

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 4966

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 18 Fév - 22:50

//Kalia était en train d’observer les nouveaux arrivants en même temps qu’elle entamait son cocktail, lorsque la vision de deux nouveaux arrivants la figea sur place. Raymon venait de faire son entrée dans la salle des fêtes. Qu’il fut seul ou avec n’importe quelle démone aurait été tout à fait normal, mais là, c’était avec Félicia qu’il était... S’il y avait bien une vision que Kalia n’aurait jamais pu imaginer même dans ses pires cauchemars, c’était bien celle de Raymon complice avec Félicia. La jeune femme regarda le verre de cocktail qu’elle était en train de boire, et l’éloigna de ses lèvres, se demandant pour la première fois quel genre d’alcool on avait bien pu mettre dedans.//

*Dites moi que ce n’est qu’une hallucination... ou le plus horrible de mes cauchemars...*

//Malheureusement, elle savait que le jour où l’alcool lui provoquerait des hallucinations n’était pas encore arrivé, et n’arriverait probablement jamais, encore moins avec un seul verre... Ses yeux ne quittèrent pas le démon, qui continuait de s’avancer dans la salle avec Félicia, et qui lui lança un regard taquin au moment où il l’aperçut. Si jusque là Kalia avait toujours compris la signification de ses regards taquins, celui-ci lui échappa complètement. Elle était totalement perdue et ne savait plus quoi penser du démon. Elle aurait pu croire à un évènement qui n’aurait pas tourné en la faveur de Raymon et dont les circonstances l’auraient obligé à accompagner Félicia ce soir, mais non, car le démon paraissait au contraire très satisfait de se retrouver aux cotés de la plus sadique des membres du chaos. Elle le vit alors lui offrir un verre de champagne de la façon la plus aimable possible avant de se retirer et d’approcher dans sa direction. Il n’y avait plus de doutes possibles... Raymon s’était allié avec Félicia, ce qui expliquait sa disparitions de plusieurs semaines, ainsi que les cauchemars qu’elle avait fait...//

//N’ayant plus le cœur à finir son verre de cocktail, Kalia le reposa en même temps que Raymon arrivait juste à coté d’elle et qu’il attrapa sa main avant d’y déposer un baiser. Le compliment qu’il lui fit ne la laissa pas indifférente, c’est justement pour cela qu’elle dut se forcer à adopter une attitude un peu plus distante. Le fait de l’avoir vu avec Félicia ce soir signifiait bien qu’aux yeux du démon leur histoire faisait belle et bien partie du passé, il s’était allié au mal en personne... Malgré cela, Kalia s’arrêta un instant sur la tenue de son ex-fiancé, et dut bien reconnaître qu’il était lui aussi très séduisant ce soir. Elle finit enfin par lever les yeux vers lui, et lui adressa un regard triste en même temps qu’elle murmura une question.//

- Qu’est-ce que tu as fait ?...

//Cette question n’attendait pas de réponse, elle exprimait juste sa surprise et sa déception. Si Raymon avait rejoint Félicia de son plein grès, elle n’aurait d’autre choix que de garder ses distances avec lui… Mais elle n’eut pas le temps de penser davantage aux conséquences que tout cela allait impliquer car Max fit soudain son apparition entre elle et Raymon. Lorsqu’il se tourna vers elle et qu’il la complimenta également sur sa tenue, un sourire naquit sur ses lèvres.//

- Merci Max, tu es très élégant toi aussi. Wink Vous l’êtes tous les deux...

//Mais à sa plus grande surprise Max retira la main qu’il dissimulait derrière son dos pour y faire apparaître une rose qu’il lui tendit alors. Kalia la prit toute émerveillée.//

- Ooh, elle est magnifique, merci beaucoup Max.

//Elle déposa un baiser sur sa joue et lui adressa un magnifique sourire. Bien que ce qu’elle venait de découvrir l’avait complètement bouleversée, elle n’avait pas le droit de le montrer à Max ce soir ni même de lui en donner l’impression alors qu’il faisait tout pour lui faire passer une excellente soirée, ce qui d’ailleurs avait l’air de très bien fonctionner, car il avait réussi à lui faire retrouver le sourire.//

//La jeune femme aperçut alors d’autres arrivants qu’elle connaissait un peu plus loin. Elle vit tout d’abord arriver Matthew, suivit de Zark quelques minutes plus tard. Etrangement, une sensation de malaise la prit en apercevant le démon qui pourtant la laissait complètement indifférente d’habitude. Elle ne put expliquer pourquoi. Puis elle aperçut Oriana, une jeune ange qu’elle avait croisé quelques jours plus tôt. Elle était vraiment très belle dans cette robe. Kalia lui fit un signe de la main pour la saluer, contente de la retrouver ici.//

//Mais un évènement complètement inattendu se produisit alors. En plein milieu de la salle des fêtes, une personne venait d’être bousculée et se trouvait à présent être le centre de tous les regards : c’était Ilana. Kalia fut encore plus étonnée de la voir dans un endroit pareil après ce qu’il s’était passé la dernière fois qu’elles s’étaient vues. Avait-elle retrouvé la mémoire ? Apparemment non, car à première vue, elle ne reconnaissait personne de tous les gens qui la regardaient, alors que eux la connaissaient. Instinctivement, son regard se posa d’abord sur Zark, afin de voir la réaction du démon. Mais elle détourna aussitôt le regard lorsque lui croisa le sien, car il devinerait qu’elle avait déjà revue Ilana et qu’elle savait donc qu’elle était revenue, contrairement à lui qui l’ignorait encore. Puis son regard se posa discrètement sur Félicia, car Kalia était persuadée que la démone était en partie responsable de ce qui était arrivé à Ilana, et elle voulait en être sûre. Elle voulut s’approcher d’Ilana, mais n’osa pas au moment où quelqu’un d’autre s’en chargea. Elle tourna alors son regard vers Max, qui lui aussi avait du être surpris, et lui chuchota tout bas.//

- Attends... elle n’est plus la même...

//Kalia détourna son regard après avoir vu quelqu’un d’autre s’approcher d’Ilana. Elle tenterait à nouveau de lui parler plus tard, et se mit à espérer que la jeune femme ne tentera pas d’attaquer tous ceux qui allaient s’approcher d’elle... quoi que si c’était Zark ça ne la dérangerait pas XD (*sort*). Elle regarda à nouveau Raymon et Max...//

_________________
A princess, a kingdom, a destiny

❀ On ne naît pas maître de son destin, on le devient. Plus le pouvoir lié à notre rang est élevé, plus les personnes qui tenteront de nous nuire seront nombreuses. Mais chaque obstacle renforce ma détermination. Plus je les haïrais, plus mon courage se manifestera. Je me suis fixé un but et je n'en démordrai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pass-magic.forumactif.com
Gloria Fost
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1085

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Sam 20 Fév - 23:40

(Félicia, moi aussi je t’admire tellement XD maintenant tu n’as même plus besoin de poster pour qu’on parle naturellement de toi si ce n’est pas beau tout ça mdrr tu vas pouvoir faire des économies dans les messages XD *sort*)

//Voilà déjà un peu plus de deux semaines que Gloria était revenue à Pass Magic et en pleine forme. La démone avait pu aborder un certain nombre de choses avec Matthew qui était passé la voir, et elle l’avait finalement convaincu d’accepter l’alliance de Félicia avec Raymon Shiragi pour le moment, car agir sur un simple coup d’énervement n’apporterait rien d’autre au démon que lui attirer les foudres de sa mère comparé à ce qu’il pourrait ensuite tirer de cette alliance. Il lui fallait se projeter plus loin que ce genre de détails futiles. En ce qui concernait Raymon Shiragi, la démone avait déjà confié à quelqu’un d’autre la tâche de s’occuper de lui. Max Legrand était venu la voir dans un but quelque peu similaire à celui qu’avait Matthew au départ, car il souhaitait lui aussi la mort de Raymon Shiragi. Afin d’arriver à cela, il lui avait demandé de le former de la même manière que Félicia formerait Raymon. Si la jeune princesse à laquelle ils s’intéressaient tous les deux en venait à être au courant de ces deux alliances qui se tramaient derrière son dos par les deux personnes à qui elle portait le plus d’affection, Gloria n’aimerait pour rien au monde manquer sa réaction. Twisted Evil //

//Dans le même temps que son retour à Pass Magic, la démone avait reçue une lettre toute colorée, la conviant à une soirée pour la Saint-Valentin. Voilà bien le genre de fête saugrenue à laquelle il faudrait se méfier si jamais on l’y trouvait, car elle ne s’y rendrait certainement pas pour y admirer les couples béats en train d’étaler leur amour, mais pour donner un peu plus de mordant à cette fête en allant jouer un tour ou deux, ce qui n’aurait d’intérêt que si les personnes à qui elle s’intéressait un tant soit peu seraient présentes. Ceci dit, la fête des amoureux ne l’attirait pas autant qu’un bal donné pour halloween où l’ambiance serait déjà un peu plus dans les tons qu’elle appréciait. Elle finit par décider de reporter sa décision à plus tard, afin de voir qui se rendrait à cette fête et si cela valait vraiment la peine de s’y rendre. Environ trois jours plus tard, la démone reçut une autre lettre, dont le sceau l’intéressa déjà beaucoup plus. Ce "M" entouré de flammes ne pouvait provenir que d’une seule personne. Elle lut la lettre, pour y découvrir une invitation spécialement rédigée par Mephisto pour lui demander de l’accompagner à cette soirée. La démone referma la porte de sa chambre et s’assit sur son lit afin de réfléchir à cette invitation très tentante, qui en plus n’attendait même pas de réponse de sa part, simplement la surprise de venir le retrouver ou non à cette soirée. Ce cher Mephisto avait déjà dû s’attendre à ce qu’elle le fasse patienter jusqu’au moment venu pour lui faire savoir si elle se montrerait ou pas. Voilà qui ne manquait pas d’audace, il lui fallut bien le reconnaître. Peut-être bien qu’au final la démone se rendrait à cette fête après-tout.//

//Le jour de la Saint Valentin était finalement arrivé. La démone avait décidé d’y faire un tour, sans en avoir dit mot à personne. Mais il lui restait encore à trouver la tenue qu’elle allait porter, et ce n’était pas demain la veille que vous la verrez faire les boutiques pour se trouver une tenue de soirée. Elle visualisa simplement dans sa tête une robe qu’elle aimerait bien porter, et murmura une petite formule qui la fit directement apparaître sur son lit. Elle regarda le résultat : une robe de soirée d’un noir tendre avec une jupe qui lui plaisait bien. (flemme de décrire la robe tous les petits curieux n’auront qu’à aller voir le spoiler en-dessous xD). Cela faisait bien un petit moment qu’elle n’avait pas porté ce genre de robes, mais surtout bien longtemps qu’elle n’avait pas accepté d’accompagner quelqu’un, pas depuis la seule et unique relation qu’elle avait eue avec Itachi, alias Lestat, qui était devenu le leader des vampires au royaume de Maras-Dianta. Mais l’envie de faire davantage connaissance avec le fameux premier archange déchu était à son comble, alors pourquoi s’en priver ? Surtout quand on savait que la démone ne faisait toujours que ce qui lui plaisait. Allez, un minimum de préparation, et direct à la fête.//

//La démone était un peu en retard, pas de beaucoup cela dit, juste ce qu’il fallait pour laisser à son cavalier le temps de se demander si elle viendrait ce soir. Elle fit son entrée dans la salle des fêtes au moment où tous les regards se tournèrent vers une personne. La jeune et charmante Ilana Alom. Twisted Evil //

*Ça alors, il se pourrait bien que cette soirée soit encore plus accrochante que ce à quoi je m’attendais.*

//Gloria jeta un regard rapide à Félicia, dont elle avait aussitôt sentie la présence à peine arrivée. Elle savait que Raymon Shiragi était devenu son assistant depuis peu, mais de là à les voir se rendre tous les deux à un bal... D’ailleurs elle ne manqua pas d’assister au fou rire de Zark face à cette situation. Le démon la fit sourire. Des réactions aussi inattendues, c’était tout lui ça. Malheureusement ce fou rire avait été vite abrégé, et ne se reproduirait sans doute pas maintenant qu’il venait d’apercevoir la jeune Alom. Allez savoir de quelle manière est-ce qu’il allait prendre ce retour, surtout que le démon semblait attendre l’arrivée de quelqu’un d’autre, probablement de Kaley Legrand. Et qui apercevait-elle alors dans un autre coin de la salle : Kalia Alena entre Max Legrand et Raymon Shiragi. Si ça continuait comme ça, Gloria n’aurait sans doute même pas besoin d’avoir à transformer l’ambiance de cette fête de l’amour qui avait l’air de très bien se transformer d’elle-même. Une petite moue légère se dessina sur ses lèvres à cette pensée. Il ne manquerait plus qu’elle ne fasse rien, surtout avec un partenaire tel que Mephisto non mais vous plaisantez ? Twisted Evil La soirée ne faisait que débuter.//

//Gloria finit par apercevoir Mephisto et le reconnut aussitôt, pas seulement en raison d’un physique parfait propre à tous les anges, mais également avec l’énergie qu’il dégageait. Une aura lumineuse mélangée à une extrême noirceur, voilà qui avait tout pour satisfaire la démone. Elle s’avança dans la salle des fêtes d’une démarche assurée comme à son habitude, le bruit de ses hauts talons noirs résonnant dans la salle, ses longs cheveux raides qu’elle avait lâchés et qui retombaient derrière son dos, et s’approcha de l’ange en pleine conversation avec Kanako. Au passage elle passa devant Matthew à qui elle adressa un petit sourire pour le saluer. Le démon attendait quelqu’un, elle n’en doutait pas, ça se voyait à son attitude. Elle se demanda bien qui serait l’heureuse élue d’ailleurs. Puis elle passa également à coté de Zark, devant qui elle s’arrêta un instant pour lui murmurer avec un petit sourire en coin.//

- J'espère que tu ne m'en voudras pas de sympathiser avec ton nouvel allié. Je suis heureuse de te revoir parmi nous Zark, ne te laisses pas trop distraire par les évènements imprévus de cette soirée.

//Elle s’écarta de lui et arriva à coté de Mephisto et de Kanako, leur adressant un léger sourire teinté d’une pointe de mystère.//

- Je ne vous interromps pas à un moment trop important de votre conversation j'espère. Mais il me tardait de faire un peu "plus ample connaissance" avec le cavalier très charmant qui m’accompagne ce soir.

//Un petit morceau de phrase qu’elle citait de la lettre-même de Mephisto afin de ne pas lui faire de la douter de la personne qui se trouvait bien devant lui, car après tout, c’était la première fois qu’ils se voyaient. Elle adressa sourire du coin des lèvres à Mephisto après avoir insisté sur les quelques mots qu’il reconnaitrait bien sûr, et s’arrêta quelques instants sur la tenue de l’ange. Un smoking noir taillé sur mesure avec une chemise blanche et un nœud papillon, elle ne pouvait douter de son sens de la qualité, sans oublier que ses longs cheveux argentés venaient ajouter un petit coté supplémentaire à son charme. La démone avait hâte de voir la façon avec laquelle allaient évoluer les choses. Savoir qu’elle était la cavalière de Mephisto allait sans aucun doute en surprendre plus d’un à cette soirée.//

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephisto Seraphim
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 26

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Dim 21 Fév - 10:39

L’ennui et l’agacement demeurait peut être la seule chose réellement universelle, qui dépassait la frontière des races et des espèces de toutes sortes. De loin le pire des maux qui exista sur terre et que Dieu donna à ses créatures pour leur faire ressentir leur souffrance, il pouvait se répandre comme une traînée de poudre dans une soirée en faisant autant de ravage qu’une épidémie de peste. Les civilisations combattaient ce démon implacable par l’arme la plus redoutable qui soit: le jeu. Pas une seule peuplade n’avait à un moment ou un autre inventé un jeu pour se défaire de ce tyran mortel dont la gangue menaçait chaque instant les êtres chétifs de la Création. Les Perse par exemple, inventèrent le jeu des Roi, le “Sha” que l’on connut plus tard en occident sous le nom de “jeu d’échec”. A la cour de l’Empereur de Chine, parmi tous les arts, si la musique en était le premier comme c’était le cas dans toutes les cours du monde, le second demeurait être le fameux jeu de go. Un jeu aux règles simples mais à la complexité infernale digne des pires casses têtes...Chinois! Un plateau de bois, quadrillé. De petites pierres noires ou blanches que l’on plaçait entre les intersection, et le combat pouvait commencer. Pour augmenter la part de risque et l’adrénaline provoquée par les jeux, on inventa au XVIIIème siècles les premiers jeu de hasard, tel que la roulette. Jeu encore plus méphitique car jeu de hasard par excellence. Seule la chance permettait de vaincre ce cercle gravés de numéro dans laquelle une boule, adversaire mortel se déplaçait et décidait presque comme Dieu du destin des deniers placés par de pauvres bougres soit trop riches pour vivre avec cette petite part de combat quotidien en chacun de nous, soit trop pauvre pour se permettre de perdre et ainsi se conduire soit même dans une banqueroute, sombre abysse de l’univers matérialiste des hommes corrompus. Loin de Dieu loin du coeur pensait en cet instant Mephisto au fil de cette intense réflexion que l’attitude de Kanako lui avait suggéré.
En tout cas, en observant son attitude, qui consistait à plus ou moins épier tous les participants et visiblement à trouver leurs petits défauts, il repensa à cet auteur. Une certaine Nathalie Sarraute. Tranchante, cette dernière passait son temps à crucifier les petites mesquineries de ses contemporains. Tel trompait sa femme et vantait la piété dans l’espace public, tel autre se goinfrait et se faisait élire sur la santé publique. On pouvait ainsi multiplier les exemples de tartuferie dénoncée par cette femme au style implacable. Bien que ridiculiser avec talent les gens était un loisir de Mephisto, l n’oubliait pas non plus que ce n’était jamais les grandes idées qui faisaient bouger le monde. L’amour ne faisait rien bouger, pas plus que l’amitié. Ces valeurs surannées d’une époque fort heureusement révolue ou le Bien avait l’avantage sur le mal avait été rongée méthodiquement par l’individualisme, que Mephisto s’était acharné à répandre sur le monde. L’amour n’avait jamais crée la bombe nucléaire, l’amitié n’avait jamais permis de bâtir Versailles. Non, c’était bien des petits sentiments mesquins qui étaient responsables de toutes les grandes avancés de ce monde. L’envie de dominer, l’orgueil et l’égoïsme mêlé à un soupçon d’arrivisme. Ces choses là provoquaient la guerre, et seule la guerre révélait l’Homme dans ce qu’il avait de meilleur, seul cette salutaire explosion de pouvoir et de puissance à l’état brut donnait à l’Homme une raison de se battre. N’était-il pas magnifique de voir des petites gens manipulés par les Grands, pour le seul pouvoir, mais feignant de croire que de grandes idées telles que la Religion, ou même l’aura charismatique d’un chef les dirigeaient? Voire ses 70 000 hommes chrétient venu du fond du monde au XIIème siècle pour récupérer une Terre qu’ils estimaient Sainte re-faisait penser à Mephisto que le mal en ce bas monde l’avait réellement emporté. Qui aujourd’hui arriverait à mobiliser des hommes prêt à mourir pour leur patrie? Leur Dieu? Aucun. Tout ces abrutis gobergeaient dans leur bouffe sur-abondante, la pornographie et la fierté. Chacun se tournait entièrement vers lui même pour le plus grand bonheur de Mephisto.
Ce bal, était l’expression la plus parfaite de la victoire du Diable. Ils étaient venus, ils étaient tous là. Zark, toujours superbe de majesté et d’élégance. Depuis son “retour” il avait prit un petit coté aristocrate que Mephisto aimait beaucoup. Cet espèce de mépris poli dont le fou rire qu’il eut était l’une des principales caractéristiques. Raymon Shiragi, comme à son habitude, totalement débraillé. On ne changeait pas une équipe qui gagnait après tout bien que sa tenue absolument hilarante et ridicule ne manqua pas de faire sourire Mephisto. Félicia, plus noire que la nuit. Tous les deux formaient le couple le plus bancal que Mephisto eut jamais vu. Enfin, il y avait une certaine logique. Ils étaient unis en pigeon, et chez cet animal, la femelle était toujours plus belle que le mâle. Max Legrand et Kalia... Finalement, les volatiles se multipliaient à vu d’oeil. Elle s’était tenu à bonne distance de l’ange déchu. Max lui avait parlé sans aucun doute possible. Storm était venu lui aussi. Le fils de Zark, voilà qui devenait très intéressant. Les autres pour l’instant ne l’intéressaient pas.


-Ne vous inquiétez pas ma chère Kanako, je suis sur que quelques petites distractions surviendront au cour de la soirée. On ne rassemble pas les pires égo et lesp lus grosses puissances de cette ville en espérant que rien ne se passa. Si il n’y a pas une bagarre généralisée d’ici dix minute, se sera déjà un vrai miracle.

Kanako demanda ensuite ce que l’Archange déchu attendait. Il était à peu près sur qu’elle ne le croirait pas si en l’occurrence il ne prononçait que deux mots: Gloria Fost. Aussi fou que cela puisse paraître, il savait en son fort intérieur qu’elle allait venir. Il avait crée chez elle un sentiment de curiosité. Une personne telle que l’aîné Fost était toujours partagé entre le choix intéressant et le choix surprenant. En l’occurrence Mephisto eut été surpris si elle ne se présentait pas ce soir. Sans parler du camouflet redoutable que cela constituerait pour lui. Et de surcroît il devrait s’amuser définitivement seul à cette soirée. Répondant au “tac au tac” à Kanako une simple phrase qu’il ne termina pas.

-J’attend ma caval...

Mephisto resta un instant figé. Comme si il avait vu un fantôme. En réalité il avait vu beaucoup mieux qu’un fantôme. Elle apparu au milieu des gens comme ces magnifiques biches dans les clairières. Légère et pleine d’assurance, elle semblait se déplacer vers eux comme si elle volait. Mephisto avait pourtant vu nombre de très belles femmes dans sa vie, mais rarement ces dernières étaient parvenue à l’éblouir comme celle qui arrivait le faisait avec tant de naturel, l’aisance des femmes les plus belles de l’univers l’étonnerait toujours. Il y avait toujours ce je-ne-sais-quoi de rageant dans cette habileté à être ai meilleur de leur forme et de leur beauté en toute circonstance. Mais surtout, ce qui ne manqua pas de frapper Mephisto, c’était que son corps venait de réagir en lui envoyant une brutale décharge d’adrénaline dans le corps. Comment était-ce possible? Lui qui avait un calme inébranlable, une assurance et une confiance en lui à toute épreuve, il venait bel et bien de stresser pendant un demi centième de seconde. Chose qui n’arriva dans son passée que la veille des batailles importantes ou toutes ses capacités de général devaient être mobilisé. Essayant de garder le maximum de tenue, il regarda de haut en bas la splendide Nymphe qui jusqu’à lui s’avançait. Sa tenue était suggestive sans être vulgaire. Une robe fendue au niveau des cuisses et dévoilant légèrement ses longues jambes divines. Taille parfaite c’est à dire égale au reste du corps. De longs cheveux tombant en cascade dans son dos ne faisait qu’ajouter à l’aura envoûtante de cette naïade. Un visage avec un air mutin, et une lueur légère mais présente de malice dans les yeux. Aucun doute sur l’identité de la personne qui s’approchait de lui, attirant avec insolence les regards sur elle. Gloria Fost venait d’arriver. Mephisto même sans la connaître, rien qu’a son physique l’aurait tout de suite rangé dans la catégorie de femme qu’il appréciait le plus. Celle dont on ne sait pas si elle son innocente ou si l’enfer est un paradis en comparaison d’elle. Ce genre de femme totalement lunatique pouvait jouer sur tous les registres. Elle pouvait vous sourire et la seconde d’après vous égorger sauvagement pour finir par embrasser votre cadavre en guise d’adieu. On ne savait jamais rien de ces garces absolues totalement manipulatrices et c’était ce qui plaisait à Mephisto. Le danger, l’imprévu, être surpris encore une fois dans sa longue vie.
Elle arriva rapidement au niveau de Mephisto et Kanako et demanda si elle ne dérangeait pas la conversation. L’archange venait de reprendre un peu forme. Sa main droite bougea lentement pour prendre celle de Gloria. Les mains de Mephisto, un peu rugueuse à cause du maniement des armes pouvaient cependant faire un compromis entre puissance et douceur, et devenir un véritable habit de velour pour la main d’une femme. Mephisto se voûta un peu tout en levant légèrement le main de Gloria qu’il effleura de ses lèvres... Avant de descendra la main de sa cavalière et de laisser sa propre main revenir s’envoler là ou elle était. Mephisto venait d’encaisser le choc, le moment d’apathie était passée. Il redevenait lui même pour son plus grand plaisir.


-Miss Fost vous êtes resplendissante. Si Dieu n’avait pas inventé la Lumière soyez certain que c’est vous qu’il aurait choisi pour éclairer l’univers. vous eûtes rempli ce rôle à merveille J’en suis convaincu. Vraiment c’est un couple très inégal que nous formons ce soir. J’ai beau briller, vous avez placé la barre trop haut.

Mephisto reporta très légèrement son attention vers Kanako qu’il avait un peu ( beaucoup) mis entre parenthèse avec l’arrivée de sa cavalière.


-Peut être vous connaissez vous? Voici celle que j’attendais ce soir Melle Kanako. J’ai le plaisir si ce n’est déjà fait de vous présenter Gloria Fost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaley Legrand
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 3082
Age : 23
Localisation : Tu me cherches ? Comme c'est touchant..

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Dim 21 Fév - 22:51



    [...]

    « Une délicieuse petite garce qui a oublié notre marché. Est-ce si dégradant pour toi, misérable humaine, d’épargner les membres de ma race ? »

    « -‘Délicieuse petite garce’ ? Quel magnifique compliment. Serais-tu en train d’essayer de me flatter, Samaël ? »

    « Ne t’engages pas sur cette voie là avec moi, Kaley, tu n‘as pas besoin de rhétorique pour me charmer. J’étais de passage, et me souvenant cette ville était ta ville natale, j’ai bien penser que tu retournerais auprès dès tiens. D’ailleurs, je suis ravi de voir que ce petit parasite te fait tant d’effet. Ton frère sait-il quel mal te ronge ? Sait-il qu’un jour tu deviendras ce qu’il chasse avec tant d’ardeur ? Oh…Dis moi, entre nous… »

    « - Arrête ça… Arrête de te servir de lui pour m’atteindre. Tu m’entends ? Tu n’as pas le droit ! »

    « Que fera-t-il le jour où tu seras un ‘monstre’? Il te tuera ? Ou bien prendra-t-il le risque de te laisser gambader en toute liberté dans les rues ? Alors… Sommes nous si différent maintenant ? Tu seras le méfait de notre folie, Kaley, la créature de la nuit qui se nourrit de sang et qui tue sans vergogne. Non Kaley, tu peux nier autant que tu le souhaites, mais nous sommes pareil.  »

    Il semblait heureux de constater que ses paroles agissaient comme du venin sur elle, comme celles qu’elle lui avait craché au visage quelques minutes plus tôt. Jouissant de la voir brûler entre peine et haine. Elle songea alors douloureusement qu’aucun répit ne lui serait accordé de sa part, et que ce Prince des Enfers ne connaissait ni la pitié, ni la compassion. D’un côté, c’était tant mieux, car elle ne voulait pas qu’on la traite avec de tels sentiments. Il profitait de ses moindres faiblesses pour la torturer plus encore, pour lui faire regretter ses refus successifs de consumer leur pacte. Samaël pensait-il vraiment pouvoir l’avoir par la force, à l’usure ? Elle savait pourtant que ce n’était pas tant le pacte qui l’intéressait. Il avait tué son époux, il aurait son âme à elle. C’était devenu une question d’orgueil, et c’était cette position de trophée qui renforçait plus encore la volonté de Kaley de résister.

    « - Je serai peut-être le méfait de votre folie, Samaël, mais je ne serai jamais le méfait de la tienne en particulier. Je ne serai jamais une de tes marionnettes avec lesquelles tu aimes tant jouer. Jamais. Que nous ayons quelque chose en commun ou non. Tu n’as donc aucune autre humaine à martyriser ce matin ? Cela distrait tant ta pauvre petite existence de damné de venir te délecter du spectacle de ton parasite ? Pourquoi t’accroches tu, n’as-tu donc aucun amour propre ? Sincèrement, Samaël, je pensais que tu valais mieux que ça. Tu comptes tuer tous ceux qui ont finit ou finiront dans mon lit, ou mon mari était un privilégié ? Tu risques d’avoir du travail… »

    Joignant ses gestes à la parole, elle remonta sa main, enfonçant ses ongles dans la chair de son cou, jusqu’à distinguer d’infimes gouttes de sang perler. Elle n’était plus que haine, incendiant ces yeux céruléens d’une rage dévastatrice, ardente. Le tuer, c’est tout ce qu’elle désirait en cet instant. Le voir disparaître, même si elle n’y survivrait certainement pas. Même s’il était jusqu’à maintenant le seul qui lui permettait de se sentir vivante, même si les seules choses qu’elle ressentait étaient des émotions entières telle que la rage, ou la haine. Pourtant, une voix traîtresse lui souffla qu’elle n’en aurait pas la force, bien trop égoïste pour débarrasser l’humanité d’un de ses tortionnaires, ce bourreau qui paradoxalement lui donnait l’impression de vivre. Elle observa sa peau rougir sous la marque de ses griffes, puis relâcha la pression, reposa sa main sur son verre, hésitant à avaler d’un trait l’affreuse mixture qui s’y trouvait déjà. Un sourire caustique étira les lèvres du démon, alors qu’il détaillait le mauvais état de la bouteille de whisky qui se trouvait devant-elle.

    « Voilà un breuvage qu’il n’est pas sage de boire quand on est souffrant, surtout qu‘il est à peine dix heure. Pour ton époux, c’était différent, tu le sais bien. En tout cas, je suis ravi de savoir que tu ais renoncé à te venger un jour, Kaley… »

    « Depuis quand tu soucis tu de ce qui est bien pour moi Samaël ? Je bois si cela me plait. Va donc retrouver tes amantes, elle seront plus conciliantes que moi, j’en suis certaine. Quoique non, c‘est moi qui m‘en vais, et n‘essais pas de me suivre, je te préviens. »

    Sur ces mots, elle déposa quelques pièces sur le comptoir, et sorti du bar sans même jeté un œil à son bourreau. Le chemin pour rentrer au manoir lui parut indéfiniment long. La fièvre pourtant semblait s’être calmé, comme si le parasite lui laissait quelques heures de répit avant de reprendre plus puissamment encore son travail de destruction. Elle eut au moins la surprise de reconnaître une fragrance dans l’air, alors qu’elle grimpait les marches menant au pallier de sa porte d’entrée. Ses prunelles se posèrent sur un bouquet de roses rouges qui lui rappelèrent les prémices du printemps. C’est en se saisissant des fleurs qu’elle remarqua la carte, qu’elle parcourut rapidement des yeux. Ainsi, elle n’eut plus de doute sur l’identité du destinataire qui l’invitait à l’accompagner lors de cette soirée organisée en l’honneur de la saint valentin. Ses doigts s’emparèrent de la bague d’or offerte par son époux qu’elle n’avait souhaité porter qu’autour de son cou depuis sa mort. Un frère, c’était ce que Zark était sensé représenter pour elle. Rien de plus, rien de moins, même si elle trouvait que pour une personne qui s’était jurée de ne plus jamais s’attacher à quelqu’un au point de mourir pour lui, c’était déjà trop. Elle ne s’expliquait pourtant pas ce feu dévorant qui prenait naissance dans ses entrailles pour s’étendre dans chaque parcelle de son enveloppe charnelle, chaque fois qu’elle osait poser un peu trop son regard sur lui, ou qu’elle faisait l’erreur de ne pas censurer tout contact physique. Pas plus qu’elle ne comprenait pourquoi son cœur battait à une telle vigueur. Se blessant contre les parois qui peinaient pourtant à le contenir, saignant à chaque collision, sans pour autant mettre fin à ce dangereux manège. Elle refusait cependant de le voir autrement que comme son protecteur. Protecteur qu’elle n’avait pas revu depuis son départ de la ville il y a de ça quelques mois. Assise sur son lit, ses prunelles ne cessaient de se poser sur le reflet fiévreux que lui renvoyait son miroir, songeant sans arrêt à son bourreau. Et s’il avait eut vent de cette invitation ? Et si Zark était le prochain sur la liste ? Non, c’était ridicule. Pourquoi Samaël ferait-il une telle chose ? Un sourire étira ses lèvres, tant ses petites questions semblaient absurdes. De toute façon, il fallait qu’elle aille à cette soirée, montrer à son frère que le virus n’avait pas encore eut raison d’elle. Le premier problème qui s’imposa alors fut celui du choix de sa tenue. Voilà si longtemps qu’elle n’était pas allé faire les boutiques. Par souci de temps et d’intérêt, aussi. Elle trouva cependant ce qu’il lui fallait dans la garde robe qu‘elle possédait déjà. Sur le cintre, la robe ne ressemblait qu’à un vulgaire bout de tissu bleu nuit, mais sur elle, c’était comme une seconde peau. Elle était ceinte d’une lourde chaîne argentée à la taille, et ajourée d’une découpe sexy et inattendue sur la hanche. Se regardant dans le miroir murale, la robe contrastait avec le teint laiteux de ses épaules, et l’air quelque peu maladif de ses traits. S’apercevant qu’elle était en retard, la chasseuse releva ses cheveux en chignon dont les mèches les plus courtes s’échappèrent naturellement, donnant à sa coiffure un effet coiffé décoiffé. Avant de quitter la pièce, elle s‘assura de glisser une dague fidèlement accrochée à cette lanière de cuir qui ne quittait jamais sa cuisse, assurément cachée sous le tissu de la robe.
    Le chemin pour se rendre à la salle des fêtes fut un véritable chemin de croix. Peinant pour lutter contre toutes les hallucinations que lui envoyait son imagination démente, elle avait dut louer les service d’un humain, qui pour son plus grand malheur voulait l’amener d’urgence à l’hôpital, persuadé qu’elle faisait une overdose. Harpie ne supportant pas qu’on puisse la rabaisser, qu’on puisse douter de son potentiel de séduction pourtant plus qu’évident, ou de son mal être apparent, ses ongles rageurs étaient venus griffer les joues d’ivoire de ce pauvre innocent, s’insinuant presque jusqu’au sang dans la chair tendre de sa peau. Perdant visiblement un peu de son flegme, de la placidité qu’elle entendait faire régner par des menaces et de futiles supplications uniquement. Étrangement, voir un mortel simplement effrayé par sa présence ne suffisait plus. Fureur, agressivité. Ferveur assassine. Elle ne savait au fond faire que ça, provoquant sans cesse l’adversaire. Le poussant dans ses retranchements, faisant émerger sa colère avec délice. Comment y résister ? La lame de sa dague vibrait presque contre sa peau, et elle apercevait déjà la chair moelleuse fondre sous le tranchant de son arme. Alléchante illusion qui disparut en même temps qu’elle se rendait compte que le mortel était déjà bien loin, et que le balayeur public l’a fixait avec une attention nouvelle. Depuis combien de temps déjà se trouvait-elle à regarder ce grand bâtiment décoré pour l’occasion de cette fête ? Pauvre petite âme en perdition, elle ne savait rien de ce qui l’attendait ce soir. Créature ambiguë et non comprise, elle pénétra dans le bâtiment, et arriva jusqu’à la salle des fêtes, émergeant sans réellement savoir ce qui se déroulait autour d’elle, comme si elle sortait du long rêves que lui avaient prodigué ses hallucinations démentes, signe que la fièvre était remonté. Relevant les pans de sa robe, elle alla saluer les invités présents, cherchant son frère dans la foule qu’elle trouva en compagnie de Kalia. Elle lui envoya un regard significatif.

    « - Quelle élégance, mon frère. Tu auras toujours le don de m‘épater… »

    La légèreté de sa voix l’étonna presque tant elle s’opposait à ce qu’elle pouvait ressentir. La foule l’exaspérait déjà. Tout l’importunait vite, n’est ce pas ? Tout mis à part les choses, les personnes précisément, dont elle aurait tant voulu se lasser une bonne fois pour toutes. Elle avait voulu venir dans le seul but d‘honorer l‘invitation de son cavalier, rien que pour le délectable plaisir de le revoir après tout ce temps, non pour partager quelques discutions légères avec les hôtes présents. Se détachant du groupe d’inviter, elle le repéra enfin, alors que son douloureux palpitant recommençait son manège dangereux. Elle allait l’interpeller lorsqu’une silhouette lointaine dans son esprit brumeux se fit bousculer. Elle reconnu tout de suite, ces cheveux brun et ce visage bien que plus sombre qu’à l’ordinaire. En un millième de seconde, elle eut le temps de se demander un million de fois si elle ne rêvait pas, puis si finalement, elle était bien à sa place parmi ces gens. Une brusque envie de rentrer chez elle avec pour seule compagnie son esprit tortueux et dément l’a submergea, au même moment qu’une série de tremblements incontrôlables. Non. Elle allait lutter contre l’assaillant. Une rage incendiaire inonda alors ses veines, lui donnant le courage de relever la tête et de rejoindre le démon qui semblait l’attendre, munie d‘un grand sourire.

    « - Ça alors, on m’avait dit que les démons étaient dérangés, je ne pensais pas que tu le serais au point de m’envoyer des fleurs, qui sont magnifiques au passage. Razz »





_________________

    HEAR ME FATHER
    © ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaurel Conor
Destructeur
Destructeur
avatar

Nombre de messages : 282

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 24 Fév - 12:29

//Les cris de torture, le sang coulant comme de l’eau sur le sol, des corps morts sur les côtés sans que personne n’y prenne guère attention. Une odeur reconnaissable parmi des millions, un souffle nauséabond que tout démon digne de ce nom avait connu au moins une fois dans sa vie. C’était le cœur des Enfers et c’était le seul endroit où Vaurel finirait par trouver sa réponse. Une réponse qu’il cherchait depuis des semaines, mais pas une réponse toute bête Twisted Evil Vaurel voulait des détails, de préférence des détails croustillants et insurmontables à entendre pour un démon de deuxième classe Twisted Evil Vaurel avait cherche ce lieu depuis quelques heures. En effet, le cœur des Enfers n’était pas indiqué par des panneaux, bien au contraire. Il fallait passer de nombreux obstacles dont Vaurel était sorti sans aucune égratignure. Le voilà maintenant en marche vers le fond de la Terre. Il se trouvait à présent devant une fourche. Vaurel savait qu’il ne fallait pas se tromper ; l’un menait bien au cœur, l’autre par contre menait dans un trou où le fond n’existait et où les démons qui s’étaient trompés tombaient sans s’arrêter et ce pour l’éternité Twisted Evil Le sang abondait toujours au sol, il coulait entre les pieds du démon qui se pencha pour tremper son doigt dedans. Il regarda attentivement la goutte de sang qui perlait sur son index et la réflexion ne dura qu’une seule seconde. Le sang était chaud, en pleine coagulation et il venait du chemin droit. C’était donc le chemin gauche qu’il devait emprunter pour empêcher d’être dans le même état que le démon qui, il y a quatre ou cinq ans, avait laissé cette goutte de sang Twisted Evil Vaurel continua son chemin parmi les corps en décomposition. La chaleur aurait pu le gêner, mais le démon ne sentait aucun changement de température : qu’il neige, qu’il vente ou qu’il y ait une canicule, l’air avait toujours la même sensation sur la peau du démon (ma magnifique peau XD). Le chemin était de plus en plus étroit et Vaurel dut baisser sa tête. Vaurel passa une porte, l’ultime porte composée de chairs démoniaques et il fut enfin au cœur des Enfers. Le souffle que Vaurel avait senti depuis des kilomètres se trouvait juste devant ses yeux. C’était ça le cœur des Enfers. Un souffle nauséabond et dont les reflux n’étaient pas anodins. En effet, une inspiration de ce souffle vous donne la réponse à la question pour laquelle vous avez fait tout ce chemin. Vaurel savait qu’il y a des siècles, un des princes des Enfers avait utilisé ce souffle pour avoir une réponse, une réponse d’ailleurs qui avait changé l’avenir du monde Twisted Evil Vaurel s’approcha du souffle et en inspira une bouffée. Il sentait l’air pénétrer dans son sang. Il sentit l’odeur fétide se frayer un chemin à travers ses organes. Vaurel n’eut pas besoin d’exprimer sa question. Le souffle la trouvait lui-même. Vaurel dut se décaler sur le côté pour que la réponse soit le plus audible possible.//

- Arachiente, arasache. Irentiem, irensachem. Arentatem.

//Vaurel fut étonné de la réponse du souffle. Le souffle redevint plus calme, continuant à relâcher des reflux étranges. Vaurel fit le chemin inverse avec aucun mal, comme à l’allée. La réponse du souffle hantait l’esprit du démon. Il cherchait une signification à cette réponse Twisted Evil Réponse forte intéressante certes, mais qui n’allait pas arranger les affaires de certaines personnes Twisted Evil Vaurel esquissa un sourire machiavélique lorsque toutes les solutions qu’il existait vinrent à son esprit. Il continua son chemin et finit par ressortir du cœur des Enfers. Ce fut très instructif cette petite séance de soufflothérapie (jeu de mots pourris mais je reviens XD). Allait-il devoir refaire un petit tour à PassMagic ? Sans aucun doute. Les semaines étaient passées, et le démon s’était montré très absent depuis certains faits. Il avait eu mieux à faire, et ces semaines furent fort instructives. Il allait en toucher quelques mots à Félicia, surtout sur ce qu’il venait d’apprendre par le souffle. Il retourna à son repère qu’il avait laissé depuis quelques temps. La poussière s’était empilée et Vaurel découvrit un corps sur son palier.//

*Décidemment, la poste magique n’a toujours pas compris que leurs facteurs meurent tous sur mon palier ?*

//Sur le palier, gisait le corps d’un pauvre facteur avec une lettre dans le bout de ses doigts. Vaurel vit que c’était un sorcier de seconde classe et d’un claquement de doigts, il l’envoya reposer en paix…dans les limbes Twisted Evil. Vaurel avait pris la peine de prendre la lettre et l’ouvrit. Une invitation à une soirée, comme cela était touchant Twisted Evil Vaurel brûla la carte et se dirigea vers le fond de son repère. Il tira de son esprit le souvenir de son souffle et le plaça dans une fiole qu’il fit disparaitre, personne ne sait où Twisted Evil En touchant la lettre, Vaurel vit un bout de ce qui allait s’y passer et décida de s’y rendre Twisted Evil//

//En deux temps, trois mouvements, il changea de tenue. L’odeur du souffle n’imprégnait plus ses vêtements. Il tenta d’avoir une tenue commune, pour ne pas attirer l’attention durant la fête Twisted Evil Vaurel s’en alla aussi vite qu’il était arrivé de son repère. Il arriva dans la salle des fêtes. Une salle que Vaurel connaissait assez bien à vrai dire, pour y avoir passé des moments mémorables Twisted Evil Il vit des hommes et des femmes bien habillés se précipiter vers le lieu de la fête. Vaurel prit un regard normal et se tapit dans le noir de la salle. Il parcourut la salle du regard et vit Félicia…en compagnie de Raymon. Voilà qui était intéressant Twisted Evil En plus d’être son associé, il l’accompagne à des soirées ; quel gentil chien de garde. Vaurel esquissa un sourire malin et se dirigea vers le magnifique couple Twisted Evil Il fit une révérence à Félicia (on ne rigole pas !) et regarda Raymon avec un regard qui en disait long sur ce qu’il pensait.//

- Alors Raymon, je pars quelques semaines et tu fais ton chemin Twisted Evil Voilà qui est très intéressant. Si tu le permets, je t’emprunte ta cavalière, le temps de la soirée Twisted Evil J’ai à lui…parler. Twisted Evil

//A peine eut-il le temps de finir sa phrase que Raymon se retrouva à l’autre bout de la pièce. Un petit tour que Vaurel n’avait pas utilisé depuis longtemps bien qu’il fasse toujours son effet. Vaurel était à présent aux côtés de Félicia et lui glissa discrètement à l’oreille.//

- Ce que j’ai appris ces dernières semaines, va t’intéresser et je reviens d’un endroit que tu connais si je ne me trompe pas Twisted Evil Mais tâchons de faire profil bas au moins jusqu’au début de la fête.

//Vaurel esquissa un sourire sadique à Félicia. Il regarda qui était présent : Gloria avec un démon qu’elle ne connaissait pas encore, Kalia en compagnie de Max Twisted Evil et d’autres personnes comme Zark et Kaley. Ces deux jeunes gens faisaient un couple intéressant à vrai bien que le mot « couple » ne soit pas ce qui les définissait le mieux. Puis, il vit une silhouette fine et cachée d’une cape se glisser entre les invités. Elle attira son attention, et ce n’était pas pour rien :twisted : La silhouette fut découverte et c’était….Ilana, sa fille Twisted Evil Vaurel ne s’attendait pas à la voir ici, mais voilà qui était intéressant. Ses yeux avaient changé, tout comme son corps. Vaurel était content, qui ne le serait pas de revoir son enfant ? Twisted Evil Il ne lui fit aucun signe, voyant son regard perdu.//

- Intéressant Félicia Twisted Evil

//Vaurel et Félicia restèrent en retrait encore quelques instants. Il vaut mieux attendre, c’ets la clé Twisted Evil//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina Sawyer
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 25 Fév - 13:43

Elina n’avait fait son apparition dans la fameuse et réputée ville de Pass Magic que depuis peu de temps. Habituellement, elle ne résidait que quelques semaines, tout au plus quelques mois dans les villes où elle passait. Mais elle sentait que depuis qu’elle était arrivée ici, son temps de passage serait beaucoup plus long avant qu’elle ne reparte. Peut-être était-ce ici que se trouvait la clé qui lui permettrait de retrouver ce qu’elle avait perdue... ou peut-être pas. La jeune femme loua une petite maison sur un étage qui possédait un jardin, pour un temps encore indéterminé. Elle avait choisi un endroit assez reculé de la ville, car elle privilégiait le calme et la tranquillité, plutôt que la foule et les bruits incessants de la ville. Son nouvel habitat lui convenait tout à fait, même si elle savait qu’elle passerait la plupart de son temps dehors et non ici. Elina eut seulement besoin de faire un tour rapide des lieux afin de se sentir chez elle, car la jeune femme n’avait rien apporté avec elle si ce n’est un simple sac, alors elle n’avait rien à déballer ou à installer, tout était déjà fait, ce qui paraissait normal puisqu’elle passait la plupart de son temps à voyager, il ne lui servait donc à rien de se charger inutilement. Les autres détails comme les décorations intérieures, les accessoires ou autres viendraient au fur et à mesure avec le temps qu’elle passerait ici. Deux jours seulement après s’être installée, la jeune femme eut la surprise de trouver un matin du courrier dans sa boîte aux lettres. Il n’y avait qu’une lettre, enveloppée dans une fragile enveloppe sur laquelle étaient écrits en grosses lettres majuscules les mots "Saint Valentin". Elina retourna chez elle, s’assit sur un transat posé sur l’herbe de son jardin, et se mit à lire le contenu de la lettre. Elle était conviée à une soirée pour la Saint Valentin qui se déroulerait le soir-même. Elle déposa la lettre sur une table et prit dans ses mains l’une des roses rouges qui embellissaient son jardin. La jeune femme adorait les fleurs, qu’ils s’agissent de roses, d’orchidées dont il existait plus de 6000 espèces différentes, de lys, et autres. Son jardin en était recouvert, ce qui en faisait l’endroit qu’elle préférait dans sa maison. Elina passa ses doigts sur les pétales si fragiles de la rose rouge qu’elle tenait, afin d’y sentir leur douceur veloutée, quand une voix se mit à murmurer dans sa tête.

*Rends toi à cette soirée, quelqu’un désire t’y rencontrer. L’élégance sera de mise.*

La jeune femme huma le doux parfum de la rose qu’elle avait dans les mains. C’est à cette fleur exquise et majestueuse qu’elle souhaiterait être comparée ce soir. Elle avait pu voir lors de son premier passage en ville que le centre commercial regorgeait des tenues de tous types, simples ou extravagantes, harmonieuses ou débraillées, et tant d’autres styles différents. Une fois de plus, elle se rendit en ville pour faire un achat vestimentaire, et prit soin de rester à l’écart des miroirs pour éviter d’attirer l’attention. Son choix se porta sur une petite robe beige à bretelles décorée de fins traits noirs de ça et là, la robe s’arrêtant à peu près au niveau de ses genoux, et une ceinture taille haute de couleur noire. De retour chez elle, la nuit avait déjà commencée à tomber. La jeune femme allait sans doute être en retard, mais les fêtes étaient bien connues pour ne jamais débuter à l’heure, alors son retard ne serait sans doute pas remarqué. Elle boucla un peu ses cheveux, et releva une partie des mèches qui retombaient devant son visage pour les attacher derrière avec une petite pince. Et elle termina avec une touche de maquillage, un peu de rose sur ses joues, des paupières d’une couleur un peu plus foncée pour faire ressortir la couleur de ses yeux noisette, et la petite touche finale, des lèvres d’un rouge flamboyant et intense. Le même rouge qu’elle retrouvait dans ses yeux chaque fois qu’elle observait son reflet. La jeune femme en vint à murmurer quelques mots devant son miroir.

- Tu es bien le seul à pouvoir me révéler telle que je suis vraiment...

Elle finit par se détourner de son miroir et sortit de chez elle, pour se rendre à la soirée à laquelle tout Pass Magic était convié. Au moment où la jeune femme fit son entrée dans la salle des fêtes, elle découvrit pour la première fois tous les visages qu’elle continuerait de croiser durant les prochains mois à venir. Un sentiment très étrange la parcourut. Elle ressentait tellement de présences venant de mondes différentes dans cette salle qu’il lui fallut quelques minutes pour s’y habituer. Des humains, des anges, des démons, certains dégageant une énergie beaucoup plus sombre que d’autres, et même des vampires. Son regard se posa un peu sur tous ces gens, d’abord sur deux couples démoniaques où elle perçut une énergie extrêmement sombre, puis sur une jeune ange avec laquelle cette énergie noire contrastait totalement. Elle commença à faire quelques pas dans la salle des fêtes, au moment où son regard se posa sur une jeune femme à la chevelure marron aussi assombrie que ne l’était devenue la couleur de ses yeux avec le temps et les épreuves qu’elle avait dû traverser. Le regard d’Elina se posa quelques instants sur cette jeune femme chez qui elle sembla retrouver quelque chose de... commun. Mais son regard changea de direction au moment où un jeune homme aux cheveux argentés vint l'aborder.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Storm

Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Sam 27 Fév - 1:45

//La saint-valentin était la fête des amoureux, qui aurait cru qu’à ce bal on y trouverait les démons les plus sadiques et méprisables de la ville ? Mais une question était bien plus importante, qui aurait cru que cette fête réunirait les anges et les démons et les meilleurs amis comme les pires ennemis ? C’est dans ce genre de fête qu’il faut le plus se méfier, croyez-moi jeunes gens, ce n’est pas un démon de pacotille qui vous prévient mais un démon qui a de l’expérience. Ne vous attendez pas à passer la soirée de vos rêves lorsque Félicia, Mephisto, Gloria, Vaurel, et lui-même étaient invités à participer à cette petite fête. Finalement le démon ne serait peut-être pas déçu d’être venu ici, bien au contraire, il pourrait même en profiter Twisted Evil Des fêtes comme celle-ci, il n’y en avait pas souvent, alors autant ne pas les manquer. C’est donc ce genre de pensées qui l’avaient aidé à faire ses premiers pas dans la salle. Le voici donc aux côtés de Félicia, observant chaque personne qui seraient susceptible de l’intéresser, la salle qui au premier coup d’œil ne semblait pas très pleine ne faisait que commencer à se remplir. Ce fut Zark qui osa s’approcher d’eux... On pouvait à présent voir une famille à nouveau réunis, mais cette vision était totalement opposée à la situation réelle.//

//Zark fit un geste qui déplut beaucoup au démon... Il avait osé lui ébouriffer ses cheveux, sa magnifique chevelure avec laquelle il avait passé tant de temps à mettre du gel afin de les faire tenir comme il le désirait. Pourquoi ce geste aussi puéril ? Dans le seul but de le taquiner... Son père ne savait vraiment pas comment s’y prendre pour le "taquiner" à moins que ce ne soit l’âge qui le rende ainsi... Allez savoir, de toute façon Matthew ne s’était jamais vraiment intéressé à ce genre de choses qu’il considérait sans importance. A l’aide de ses mains le démon arrangea ses cheveux que son père avait eu le malheur de décoiffer. La vengeance est un plat qui se mange froid Zark, tu devrais pourtant le savoir mieux que quiconque, mais à quoi bon précipiter les choses, Zark serait punit en temps voulut Twisted Evil N’empêche, le comportement de son père l’étonnait tout de même un peu, lui qui était quelques jours avant dans une déprime totale, le voilà aujourd’hui en plein... fou rire ? Que pouvait donc signifier ce rire... Matthew ne l’expliquait pas, de toute façon aujourd’hui il trouvait son père vraiment étrange, alors se casser la tête à trouver une raison à son comportement ne servirait à rien, surtout qu’il n’y en avait peut-être pas, ou alors Matthew découvrait une toute autre facette de Zark. Son père lança quelques phrases à sa mère avant de se fondre parmi les autres invités, il recherchait surement Kaley Legrand, mais il paraissait tout de même sûr de lui vu la manière dont il s’adressait à Félicia, enfin il était surtout assuré de gagner lors de son prochain duel avec elle.//

- Il a beau dévoiler une nouvelle facette de lui, au fond il ne changera jamais...

//Et dire que Matthew avait réussi à faire en sorte que ses parents reforment un couple quelques mois plus tôt, en les voyants aujourd’hui, même le démon s’étonnait d’y être parvenu. Puis ce fut une nouvelle présence qui attira son regard. Alors comme ça Ilana Alom avait décidé de se présenter à cette fête ? Twisted Evil Alors que la jeune femme tentait de se faire discrète, une simple bousculade suffit à faire baisser sa capuche et ainsi tourner tout les regards vers elle, décidemment Ilana ne manquerait jamais d’attirer l’attention par sa maladresse. Twisted Evil En effet, cette soirée s’annonçait vraiment très alléchante Twisted Evil L’arrivée d’une démone changea son regard de direction cependant, de qui pouvait-il s’agir à part Gloria Fost ? Twisted Evil Vraiment, Matthew ne regrettait pas d’être présent ce soir là. Le démon la contemplait, aussi bien elle que sa tenue qui lui allait à merveille, Gloria avait du goût, ça il n’en avait jamais douté mais ce serait son cavalier qui en profiterait le plus et serait surement ravi de l’avoir à ses côtés. Il rendit le sourire que la démon lui avait adressé et la regarda se diriger vers Mephisto. Voilà qui était encore plus intéressant Twisted Evil C’était donc avec ce démon que Gloria passerait sa soirée, qui aurait cru qu’elle aurait accepté... Ce fut alors autour de Kaley de faire son entrée, les invités s’enchainaient vraiment à la suite. Et ainsi le tour de Vaurel arriva. Voilà bien longtemps que Matthew n’avait pas revu le démon Twisted Evil Il ne cacha pas un certain sourire à sa venue.//

- Vaurel qui se faisait si absent se montre à la saint-valentin, qui l’aurait cru Twisted Evil Je vais vous laisser entre vous...

//Matthew s’écarta du "couple" mais ne manqua pas pour autant une seule seconde la scène à laquelle Vaurel se permit d’éjecter Shiragi et de lui emprunter plus ou moins sa cavalière. C’était ses façons de faire que Matthew appréciait chez ce démon, il savait ce qu’il voulait et n’hésitait pas à tout se permettre pour l’obtenir Twisted Evil Matthew se retourna pour aller prendre une coupe de champagne (théoriquement je ne suis pas mineur xD) mais à la place il découvrit Elina Sawyer un peu plus loin qui regardait autour d’elle. La jeune femme portait une élégante robe beige décorée de noir, avait des cheveux bouclés dont quelques-uns étaient attachés ainsi qu’une mèche rebelle et un rouge à lèvre rouge... comme il les aimait Twisted Evil Matthew profita que le serveur passa devant lui pour prendre deux coupes de champagne qui étaient disposés sur le plateau et s’approcha de cette femme sans la quitter un instant des yeux.//

- Vous devez être Elina Sawyer je me trompe ? Matthew Storm, enchanté Wink

//Le démon lui tendit l’un des verres de champagne, il faut toujours accueillir une charmante femme comme il se doit. Elina était encore plus ravissante en vrai que sur la photo qu’on lui avait apporté. Cette soirée lui plaisait de plus en plus, et dire qu’il avait failli de pas y assister... Qui sait, peut-être accepterait-elle de l’accompagner lors de cette soirée.//

- Si une femme aussi charmante que vous n’a pas encore de cavalier, accepteriez vous ma compagnie lors de cette soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Félicia Rays
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 540

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Lun 1 Mar - 18:27

(J'ai un peu de retard alors dites vous que c'est deux postes en un pour ne pas vous décourager de le lire XD)

//Les semaines semblaient s’écouler lentement dans la petite ville de Pass Magic depuis que le calme s’était réinstallé d’une façon si inhabituelle. On pourrait presque croire que chaque personne qui traversait les rues avait retrouvé un semblant d’assurance ainsi qu’un sentiment de sécurité à l’égard de la ville et de ses habitants. Néanmoins, oser simplement imaginer que cette petite tranquillité était le fruit du hasard et qu’elle ne dissimulait rien de bien machiavélique relèverait de l’utopie. N’oublions pas que Pass Magic est tout sauf une ville paisible quand on s’intéresse d’un peu plus près aux personnes qui y vivent. Depuis les dernières attaques qu’elle avait menées de manière à en faire trembler tous les peuples existants, depuis cet équilibre qu’elle avait faillit rompre entre les anges et les démons, Félicia avait passé les semaines qui avaient suivies au cœur de son repère, à préparer quelque chose d’encore plus fou que tout ce qu’elle avait réalisé jusqu’à aujourd’hui. Sa petite intrusion au royaume des anges n’avait été qu’une étape parmi un vaste projet, elle s’y été rendue dans un but bien précis qui dépassait complètement une simple invasion du royaume. Si elle avait réellement désirée l’obtenir maintenant, elle aurait définitivement éliminé toute résistance susceptible de lui nuire et aurait ainsi satisfait les Princes de l’Enfer en faisant en sorte que les démons prennent possession du paradis. Pourquoi presser les choses cependant alors que celles-ci se déroulent exactement comme elle l’a prévu. Ce qu’elle était partie chercher au royaume des anges ne pouvait être obtenu que là-bas, c’est pourquoi elle s’y était rendue en personne. A présent qu’elle avait pu s’accaparer ce qu’elle voulait sans même que quelqu’un ne s’en aperçoive ni même ne se doute de ce que ça pouvait être, elle n’avait pas eu besoin de s’attarder davantage au royaume et fit croire à un battement en retraite des démons.//

//Félicia était ensuite retournée à son repère afin de peaufiner son projet dont la seule personne qui en connaissait l’existence excepté elle était Vaurel. Twisted Evil Elle avait tenu à ce que tout se mette en place dans le plus grand secret et la plus grande discrétion possible, car un seul petit détail malencontreux avant que tout ne soit parfaitement mis au point aurait pu être capable de faire pencher la balance du mauvais coté, c’est pourquoi elle n’avait informé personne de ce qu’elle préparait, pas même son fils. La mise en place de ce projet demandait un certain temps cependant, et Vaurel l’avait prévenue d’un prochain départ en Enfer de quelques semaines, afin d’obtenir la réponse à une question particulière. Laisser planer le calme plat sur Pass Magic durant cette absence aurait cependant été susceptible de faire naître des soupçons, aussi bien chez ses ennemis les plus naïfs que les plus redoutables. La démone allait donc devoir brouiller les pistes et faire en sorte que l’attention se porte ailleurs ou sur un autre de ses projets. Et quoi de mieux pour cela que la séparation soudaine de Raymon et Kalia qui lui permit ainsi de faire du démon son assistant personnel afin d’en étonner aussi bien les anges que les démons. Twisted Evil Voulait-il une certaine puissance en retour qu’elle pouvait la lui fournir sans problèmes. Le démon avait donc plié bagage pour venir s’installer à son repère. Elle l’avait chargé d’un certain nombre de missions qu’il avait accompli avec succès et sans jamais se plaindre, c’est pourquoi elle finit par lui confier la tâche d’enquêter sur les intentions d’un nouveau membre du chaos, plus particulièrement un ange déchu, car elle avait entendu dire sur lui certaines choses pour le moins intéressantes mais également très amusantes, notamment sur le fait de vouloir s’élever contre elle. Comme quoi la folie chez les membres du chaos pouvait s’avérer être sans limites. Raymon finit par lui apprendre que cet ange déchu n’était autre que Mephisto, et que celui-ci avait entrepris de s’allier avec Zark. Le démon était donc enfin sorti de sa léthargie. Twisted Evil Un choix plutôt stratégique, ce qui ne l’étonna pas de la part de l’ange. Twisted Evil car qui d’autre ne fut capable de la connaître mieux que Zark. Twisted Evil Cette alliance tombait on ne peut mieux, car elle lui permettrait de faire d’une pierre de coup et de se débarrasser enfin de Zark une bonne fois pour toutes. Le démon avait peut-être l’avantage de connaître ses points forts comme les points qui pourraient bien être susceptibles de l’atteindre d’une manière ou d’une autre au bout d’un moment, mais Félicia connaissait également toute les forces et faiblesses du démon, et exploiter tous les points faibles de Zark était devenu une spécialité dans laquelle elle avait fini par exceller, il suffisait de constater son état après la disparition d’Ilana Alom Twisted Evil Et comme si elle n’en faisait jamais assez, elle avait également prévu le retour de la jeune femme, d’une manière que Zark apprécierait encore plus. Twisted Evil Qui aurait pu croire que les choses pouvaient être si simples une fois qu’on connaissait à quel endroit frapper. Mephisto voulait donc également se risquer à ce jeu là avec elle ? Faites donc entrer le prochain fruit de ses divertissements. Twisted Evil //

//Après être rentré de la dernière mission qu’elle lui avait confié, Raymon vint la trouver pour lui faire part d’une soirée donnée pour la Saint-Valentin... cette fameuse fête qui caractérisait le sentiment qu’elle méprisait et qu’elle admirait à la fois le plus en raison de tous les dégâts qu’il était capable de provoquer : l’amour. Savoir pourquoi est-ce qu’elle méprisait ce sentiment n’était plus une surprise pour personne aujourd’hui. Pour elle l’amour n’était rien d’autre que le moyen le plus évident de conduire une personne à sa perte. Et en même temps elle l’admirait, oh ça oui elle l’admirait Twisted Evil car ce sentiment ne s’évite pas, il existe à travers chaque personne et ne se maitrise pas, à tel point qu’il peut s’avérer tellement destructeur sur les personnes qui l’éprouvent qu’il en devient une arme redoutable contre ces mêmes personnes. Twisted Evil On n’appelle pas cela les ravages de l’amour pour rien. Twisted Evil Raymon lui proposa de l’accompagner à cette fête, et souligna également le fait que Mephisto serait présent. L’occasion de rencontrer celui qui ferait l’objet de ses futures réjouissances et ça sans commencer dans les banalités en ouvrant tout de suite les hostilités, voilà qui tombait bien. De plus, la démone aurait ainsi l’occasion de montrer à tous son alliance avec Raymon, ce qui serait parfait pour capter l’attention et faire naître quelques doutes quant à ses futurs projets. Plus que deux étapes à accomplir avant que son véritable projet ne soit révélé au grand jour.//

//Félicia reparut dans une longue robe du soir en taffetas de couleur noire, sans bretelles et joliment découpée, le tout cintrant parfaitement sa taille de sirène de la nuit (voir le spoiler). Le démon la complimenta, et se mit à lui parler d’un projet personnel qu’il tenait à accomplir au cours de cette soirée, qui nécessiterait une intervention de sa part. Elle lui donna son accord. Aider le démon ne la dérangeait pas dans la mesure où l’aide qu’il lui apportait en retour s’avérait encore plus utile pour ce qu’elle prévoyait. Ils arrivèrent tous deux dans la salle des fêtes, et comme elle s’y était attendue, les regards se portèrent aussitôt sur eux. Beaucoup de monde était présent ce soir, c’était parfait. Twisted Evil Raymon lui apporta une coupe de champagne et s’excusa avant de partir saluer la personne pour qui il était venu ce soir et qui fut d’ailleurs bien assez vite rejointe par son cavalier de la soirée. Elle et Max Legrand, quel couple charmant. Twisted Evil Mais pas le plus surprenant de cette soirée. Félicia avait déjà repéré la personne qu’elle était venue rencontrer ce soir, en train de converser avec Kanako. Elle n’accorda à l’ancien Archange qu’un regard rapide à cet instant car elle fut bientôt rejointe par son fils, le premier à être surpris de l’avoir vue arriver avec Raymon à cette soirée. La remarque qu’il lui glissa en lui parlant du fait qu’il ne voulait pas que cette soirée se termine comme la précédente l’amusa quelque peu.//

- Si j’avais prévu de saccager cette soirée je ne m’y serais pas montrée avant l’arrivée de tout le monde et encore moins dans une tenue de soirée. Et d’ailleurs, tu en aurais sans doute été le premier averti... Je puis t’assurer que mon passage sera pacifique ce soir, à peu de choses près. Twisted Evil

//Félicia se demanda bien pourquoi un tel intérêt de son fils à cette soirée. Il attendait sans aucun doute l’arrivée de quelqu’un, mais qui était la question. Il ne pouvait pas s’agir de Yuki Alena étant donné qu’il n’avait pas encore assez gagné sa confiance pour tenter de l’inviter à une soirée comme celle-ci. Mais connaissant son fils, il n’attendait sûrement pas n’importe qui. Cette question relèverait du mystère pour l’instant, aussi ne s’y attarda-t-elle pas plus longtemps, d’autant plus qu’un invité surprise venait de les rejoindre. Zark. Twisted Evil Le démon avait repris une certaine assurance qu’elle ne lui avait pas revue depuis longtemps. Pour qu’il vienne les voir elle et Matthew sans la moindre gène et prendre le tout avec ironie, soit il était tombé sur la tête, soit il était bien trop confiant. Twisted Evil Et d’une manière complètement inopinée, il se mit à avoir un fou rire et lui fit une révérence tout en lui expliquant la cause de son hilarité, reliée à Shiragi. Félicia porta la coupe de champagne à ses lèvres et en but une gorgée afin de dissimuler le sourire machiavélique qui se formait sur ses lèvres durant cet instant. L’effet Shiragi avait-il à ce point fait l’effet d’une bombe ? En même temps, cela avait été l’effet recherché. Twisted Evil Elle fut satisfaite de voir que le résultat escompté s’avérait être encore plus efficace que ce qu’elle n’avait prévu. Elle laissa le démon repartir sans un mot, à quoi bon le mettre encore plus mal à l’aise qu’il n’allait l’être d’ici quelques instants. Twisted Evil Félicia avait immédiatement reconnu la présence d’Ilana Alom dans la salle des fêtes. Ainsi la jeune femme s’était retrouvée ici par on ne sait quel hasard. Twisted Evil Un si grand retour ne pouvait pas passer inaperçu enfin ! Twisted Evil Tandis que la jeune Alom se déplaçait le plus discrètement possible dans la salle, Félicia bougea son index sans être vue en direction d’une personne qui se plaça juste devant Ilana au moment où celle-ci passa près d’elle, ce qui eut pour effet de les bousculer tous les deux et d’en faire tomber la capuche qui dissimulait le visage de la jeune femme. Tous les regards s’étaient tournés vers celle-ci, et la cerise sur le gâteau fut bien entendu l’arrivée de Kaley Legrand au même moment. Le destin faisait parfois si bien les choses. Twisted Evil Notre bourreau des cœurs aurait à présent de quoi faire pour le restant de la soirée. Twisted Evil //

//Une nouvelle arrivante vint attirer toute l’attention de Félicia. Gloria Fost en personne venait de faire son apparition à une fête dans une tenue des plus sublimes, chose qui était pourtant devenue rarissime pour la démone depuis le départ d’Itachi. Twisted Evil Félicia connaissait trop bien son ennemie pour savoir que ce genre d’apparition signifiait qu’elle avait quelque chose de précis en tête. Que pouvait bien préparer la démone cette fois ? Twisted Evil Ce fut en la voyant s’arrêter auprès de Mephisto et observer celui-ci prendre sa main avant d’y déposer un baiser que Félicia comprit la principale raison de sa présence ici ce soir. La démone avait donc décidée d’accompagner Mephisto à cette soirée, quelle surprise. Twisted Evil Son nouvel ennemi avait au moins l’air de savoir à qui il avait affaire, cela rendrait sans doute la partie un peu plus intéressante. Elle savait que Gloria avait cherché à attirer son attention en se montrant en compagnie de Mephisto, c’était chose réussie. Mais de là à ce qu’elle en vienne à envisager une véritable alliance entre sa pire ennemie et l’archange déchu, très peu pour elle. Un accord provisoire tout au plus, mais le reste irait contre les principes de la démone, c’était là un des traits de caractère particulier à Gloria. Twisted Evil Elle dut cependant bien admettre que le couple qu’ils formaient ce soir était l’un des plus remarquable qu’elle n’eut vu depuis longtemps. Twisted Evil C’était donc finalement à deux ennemis et non pas un que Félicia allait s’adresser ce soir... voilà qui devenait encore plus intéressant que ce qu’elle n’aurait cru.//

//Mais la plus agréable surprise de cette soirée, elle la devait sans aucun doute à l’apparition de Vaurel. Twisted Evil Le démon était donc revenu de ce long séjour en Enfer, et il se montrait là vêtu d’une tenue pour l’occasion, un sourire satisfait sur les lèvres. Si elle n’avait pas su d’où il revenait, il aurait été difficile de deviner qu’il ai pu si vite passer de l’endroit le plus sinistre à cette fête gai et joyeuse, comme si de rien n’était. Ces retrouvailles ravirent la démone. Twisted Evil Vaurel avait probablement beaucoup de choses à lui dire, elle en avait aussi. Mais elle oublia un détail auquel le démon se chargea de remédier. Il se mit face à Raymon avant de lui annoncer qu’il passerait le reste de la soirée à ses cotés. L’instant qui suivit, Raymon se retrouvait au bout de la pièce, ce qui sembla amuser Matthew qui finit lui aussi par les laisser. Un sourire naquit sur le coin de ses lèvres lorsque Vaurel lui parla de faire profil bas jusqu’au début de la fête.//

- Bien. Je vais juste me charger d’ouvrir les festivités. Twisted Evil

//Félicia lança un regard significatif à Raymon de l’autre bout de la salle où il se trouvait, qu’il comprit tout de suite. Elle allait lui donner le champ libre pour accomplir ce pourquoi il était venu. Eloigner Max Legrand pendant un moment, c’était le sujet dont lui avait fait part le démon juste avant qu’ils ne se rendent à cette fête. Puisqu’elle allait passer le reste de la soirée en compagnie de Vaurel et qu’ils en viendraient sans doute à faire les présentations avec Mephisto, autant donner tout de suite satisfaction Raymon avant qu’elle ne soit trop occupée pour le faire. Félicia se mit à observer plus attentivement le couple que formaient Max et Kalia, de manière à attirer le regard de Max vers elle. La démone attendit simplement que leur regard se croise l’un et l’autre, avant d’esquisser un sourire machiavélique à l’attention de Max, au moment même où ses pupilles se remplirent entièrement de noir durant une simple fraction de seconde. Félicia détourna le regard de Max, et l’illusion commença à opérer sur lui. Il n’eut qu’à se tourner à nouveau vers sa cavalière pour entendre dans sa tête une voix qu’il lui était plus que familière : celle de Jude Hina. Twisted Evil //


*Max, c’est donc de cette façon que tu as choisi de m’oublier...*

//Après la voix de Jude, ce fut le visage de celle-ci qui commença à apparaître progressivement dans la tête de Max. Que se passe-t-il Max, pourquoi transpires-tu ainsi ? Twisted Evil Peut-être as-tu besoin de sortir prendre l’air quelques instants. Twisted Evil Si le pauvre savait qu’il ne s’agissait là que du début de son illusion. Plus les secondes allaient passer, et plus les remarques déplaisantes de Jude allaient se multiplier ainsi que son image dans la tête de Max. Celui-ci en vint bientôt à la distinguer sur la tête de toutes les cavalières présentes à cette soirée. Gâcher ainsi sa première soirée avec Kalia, la démone dut bien reconnaître que ce n’était pas très charitable de sa part. Mais l’avait-elle été un jour ? Twisted Evil Cela dit elle n’était pas venue dans le but de faire de Max sa victime de la soirée, aussi l’illusion n’opèrerait qu’un moment, le temps de laisser le démon s’occuper comme il le désire de sa bien aimée. Twisted Evil //

//Félicia reporta toute son attention sur Vaurel. Elle avait hâte qu’il lui fasse part de ce qu’il avait appris. Puis elle remarqua qu’il observait avant une certaine attention Gloria et Mephisto. Il devait probablement se demander qui était cette nouvelle personne parue durant son absence qui en était venue à intéresser Gloria.//

- Je te présente notre nouvel ennemi. Il se nomme Mephisto, tu en as peut-être entendu vaguement parler, son nom est assez connu chez les anges. L’ange qui a trahi ses semblables et qui fut déchu en guise de punition. Twisted Evil J’ai appris qu’il désirait s’opposer à moi et qu’il s’était associé à Zark pour cela. Quant à Gloria, comme toujours je me demande ce qu’elle nous prépare de beau. Twisted Evil

//Elle ne manqua pas de remarquer que Vaurel avait également aperçu Ilana. Félicia esquissa un mince sourire à cette vision père/fille.//

- Finalement cette petite intervention auprès des Princes n’aura pas été vaine. Ilana n’aurait pas pu refaire surface à un meilleur moment que celui-ci. Twisted Evil Ils se sont enfin décidés à la laisser partir, mais je suppose qu’ils t’ont parlé des conséquences que ça aura eu sur elle. Je vois là une occasion parfaite pour renouer avec ta fille qu’en dis-tu ? Twisted Evil

//Mais une nouvelle présence dans la salle en vint soudain à perturber quelque peu l’attention de la démone. Une jeune femme venait de faire son entrée au beau milieu de toutes les personnes présentes. C’est notamment l’énergie qui s’échappait d’elle qui vint capter l’attention de Félicia, car elle ne parvint pas à en percer la véritable nature. Quelque chose semblait interférer à travers cette énergie... il ne pouvait s’agir là que d’une forme de magie qui brouillait les pistes. Une magie impossible à identifier ? Twisted Evil Très rares étaient les êtres capables d’une telle chose. Twisted Evil Félicia n’avait vu une telle forme de magie n’opérer qu’une seule fois, il y avait bien longtemps de cela... Se pourrait-il qu’il s’agisse donc de cette même personne à laquelle elle pensait ? Afin d’en être certaine, elle s’attarda davantage sur l’apparence de la jeune femme. Une véritable rose parmi toutes les fleurs, et une beauté envoutante qui se rapprochait trop de la perfection pour en être normale.//

*Elina... Twisted Evil *

//Le destin avait donc fini par ramener la jeune femme jusqu’à Pass Magic après tout ce temps passé à errer dans les bas fonds de ce monde ? Elina était aujourd’hui plus proche que jamais de ce qu’elle recherchait, si seulement elle pouvait en avoir conscience. Mais Félicia fut d’autant plus surprise en voyant que ce fut elle la cavalière que Matthew attendait. Félicia porta une main à son front et soupira.//

- Celui-là... il a toujours le don pour choisir ses partenaires...

//Matthew avait le chic pour se rapprocher des personnes qu’il était toujours le plus difficile d’approcher. Il avait dû percevoir quelque chose d’à la fois étonnant et de très intriguant chez Elina, mais c’est parce qu’il ignorait encore tout de la jeune femme, et connaissant son fils, celui-ci ferait probablement son maximum pour essayer d’en apprendre plus sur elle. C’est pourquoi Félicia allait devoir faire en sorte que ses recherches le mènent à une impasse... Matthew ne devait pas être celui qui ramènerait Elina à ses origines car le lot de résistance qui allait s’opposer à cela ne serait pas des moindres. En attendant cependant, elle le laisserait pleinement profiter de sa soirée... demain sera un autre jour. Twisted Evil //



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Belsefir
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 1358

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Jeu 4 Mar - 3:29

//Après avoir quitté Félicia et Matthew et s’être replacé dans un coin de la salle des fêtes, Zark se mit à réfléchir à certaines choses. La présence de Félicia ici n’était pas anodine, elle ne l’était jamais d’ailleurs... mais quel était donc le rapport ave Raymon, c’était la question qu’il se posait. Il avait beau chercher un quelconque rapprochement entre lui et les projets que préparaient habituellement la démone, mais il ne voyait rien qui pouvait concorder avec ça.//

//Le démon n’eut pas à réfléchir bien longtemps à tout cela, car une apparition soudaine en arriva à bloquer ses pensées pour les focaliser vers la personne qu’il venait d’apercevoir. Une silhouette encapuchonnée qui venait de se faire bousculer et dont le visage venait d’être mis en évidence. Zark crut d’abord à une hallucination en reconnaissant le visage d’Ilana. Peu après la disparition de celle-ci, il s’était senti si coupable et avait tellement désiré la revoir que son inconscient avait fini par lui faire avoir des hallucinations, au point qu’il avait souvent cru l’apercevoir dans les endroits où il se rendait. Avec le temps, sa culpabilité avait finie par s’estomper un peu, et il en avait retrouvé toute sa lucidité. Ce soir pourtant, il dut bien se rendre à l’évidence : il ne rêvait pas, car le visage qu’il voyait à cet instant était complètement différent du visage radieux qu’il avait gardé en tête depuis sa disparition. Ilana avait l’air tellement désemparée à cet instant. La jeune femme qu’il avait connue semblait totalement s’être refermée sur elle-même. Son visage s’était aminci, ainsi que sa silhouette, ses longs cheveux blonds avaient laissés place à une nouvelle et sombre chevelure brune, mais ce qui frappa le plus le démon, ce fut la couleur de ses yeux... De beaux yeux bleus autrefois si pleins de vie qui s’étaient aujourd’hui tellement assombris que c’est à peine si le démon reconnut ce regard à travers lequel il ne percevait plus que dureté et froideur à présent.//

//Zark n’aurait jamais cru revoir un jour Ilana, et encore moins de cette façon. Que c’était-il passé pour que cela ne se produise ? Il était impossible d’échapper aux Princes de l’Enfer, et ceux-ci n’avaient jamais fait preuve de compassion envers qui que ce soit. Zark savait que ce retour n’était malheureusement pas le fruit du hasard et qu’il dissimulait quelque chose qui ne lui plairait sûrement pas. Il entendit la phrase que Kalia murmura à Max un peu pus loin, et croisa le regard de l’ange qui parut aussitôt gênée et qui détourna son regard de lui. Zark avait parfaitement compris pourquoi est-ce qu’elle prenait ses distances avec lui. Le démon s’approcha d’elle afin de lui murmurer quelques mots d’un regard haineux qu’il lui lança.//

- Tu savais qu’elle était revenue et tu ne m’avais rien dit. Sois certaine que je ne l’oublierai pas princesse.

//Le démon s’écarta à nouveau n’eut qu’à croiser le regard triomphant de Félicia pour avoir parfaitement compris grâce à qui Ilana avait pu faire son retour. C’était donc elle la responsable... Zark serra si fort le poing que ses jointures en devinrent blanches. Mais l’heure n’était pas à un nouveau combat contre Félicia, pas aujourd’hui... et encore moins en ce lieu à l’intérieur duquel ils commençaient à prendre l’habitude de s’affronter. Le démon savait tout de même faire preuve de retenue (contrairement à d’autres XD).//

//Ce fut l’arrivée de Gloria qui parvint à apaiser la colère qui bouillonnait à l’intérieur de lui. La démone était venue le voir sans qu’il ne l’ait vue arriver, et il se tourna vers elle au moment où elle l’aborda, pour l’apercevoir alors dans une tenue absolument resplendissante. Le démon ne se serait vraiment pas attendu à la trouver ici ce soir. Il comprit à ses premières paroles qu’elle allait accompagner Mephisto à cette soirée. Le démon lui adressa un sourire détendu.//

- Tant qu’il s’agit de sympathiser je ne vois là aucun problème. Je suis également content de te revoir Gloria.

//Mais il parut un peu plus crispé sur la fin des paroles de la démone. Ne pas se laisser distraire... La seule façon pour ne pas que cela arrive et il savait très bien que ce serait la seule, allait être d’éviter Ilana et ne pas chercher à l’aborder ce soir. Le démon répondit non sans serrer les dents.//

- Cela n’arrivera pas...

//Il l’observa se rendre auprès de Mephisto, qui sembla d’ailleurs ne pas en revenir de rencontrer sa cavalière. Le démon esquissa un léger sourire en se disant que les deux formeraient vraiment un très beau couple. Et au moment où il détourna le regard, on eut presque pu dire qu’il se figea en apercevant celle qu’il avait invitée un peu plus tôt dans l’après-midi.//

//S’il ne la connaissait pas, c’est avec un ange qu’il l’aurait confondue ce soir, un ange dont il se sentit indigne en la voyant si radieuse. Des mois s’étaient écoulés depuis la dernière journée qu’ils avaient passée ensemble. Si Zark avait gardé en tête ce sourire taquin parcourant le coin des lèvres de la jeune femme, ses yeux vert émeraude dans lesquels il se perdait chaque fois qu’il y plongeait son regard, ce ne fut rien comparé à la vision divine que Kaley lui offrit ce soir. La jeune femme était vêtue d’une robe bleu nuit qui mettait en avant chaque courbe de sa silhouette parfaite, et dont la découpe au niveau de la hanche ne faisait qu’accentuer la beauté éclatante qui émanait d’elle ce soir. Elle avait relevé ses magnifiques cheveux blonds pour les attacher en chignon. En la voyant arriver vers lui, Zark se sentit totalement serein et... heureux. Le démon entièrement captivé par sa cavalière finit par reprendre ses esprits au moment où elle lui dit qu’elle ne savait pas qu’il serait dérangé au point de lui envoyer des fleurs. Le démon lui adressa un sourire taquin. Il fut très heureux qu’elle les ait trouvées magnifiques.//

- N’importe qui accepterait volontiers d’être dérangé pour un moment passé en ta compagnie. Et j’espère être assez fou ce soir pour réussir à te garder à mes cotés au moins jusqu’à la fin de cette soirée. Wink

//Zark attrapa la main de sa cavalière avant d’y déposer un baiser, et vint se placer derrière elle afin de passer délicatement un collier autour du cou de la jeune femme : une chaîne en or avec au centre un magnifique saphir assorti à sa robe. Il ferma soigneusement le collier et vint murmurer quelques mots à l’oreille de la jeune femme.//

- Même la plus belle pierre du monde perd de son éclat lorsqu’elle est portée par la plus éblouissante des femmes.

//Zark déposa un baiser sur la joue de Kaley et vint se replacer face à elle, en lui adressant le plus beau des sourires.//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raymon Shiragi
Champion
Champion


Nombre de messages : 1588
Age : 106

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Ven 5 Mar - 10:33

A peine quelques minutes de son entrée dans la salle avec Félicia, que Vaurel, lui aussi, apparut, décidément, la soirée s’annonçait palpitante. Mais resterait-il assez longtemps pour pouvoir en profiter ? Alors que Raymon regardait Vaurel, celui-ci prit la parole.

- Je n’allais tout de même pas attendre ton retour avant de faire quelque chose Twisted Evil Fait, je dois aller saluer quelqu’un. Twisted Evil


________________________________________

Le brun eu un sourire satisfait en entendant ce que Kalia venait de murmurer alors qu’elle venait de lever la tête pour le regarder. Venir à cette soirée avec la pire des démones avait fait son effet et il en était plutôt fier. Cette question que la jeune femme venait de poser qui n’attendait aucune réponse avait plut au démon. C’était ce qu’il voulait. De la culpabilité ? De la peur ? C’était les deux sentiments que le démon voulait faire ressentir à Kalia, la culpabilité de l’avoir laissé tomber et la peur qu’il se soit allié à Félicia pour faire les pires choses qu’ils pouvaient exister. Alors que Raymon allait à nouveau prendre la parole, Max vint les rejoindre, se plaçant entre lui et Kalia. C’était ça, Kalia était la cavalière de Max, mh bien sympathique tout ça.

*On me remplace déjà Twisted Evil*

Cette pensée que seule Kalia pouvait intercepter. D’ailleurs, il l’avait un peu fait exprès que seul elle puisse savoir ce qu’il pensait à cet instant même. Le démon détailla Max du la tête au pied, un personnage bien singulier à qui il réservait tout un autre sort que celui qu’il réservait pour sa bien aimé. A peine arrivé que Max commençait déjà les hostilités. Non, il n’était pas venu pour lui ce soir, alors le brun se devait de se tenir correctement en sa compagnie qui n’allait pas durer longtemps. Alors que Max prenait la parole, Raymon n’omit pas de souligner le magnifique regard méfiant qu’il lui lançait suivit d’un regard noir. Ce que cet homme pouvait le faire rire ! Heureusement que Raymon avait emmené Félicia avec lui (Razz) sinon Max n’allait pas le lâcher de la soirée. Ça aurait été dommage.

- Je venais juste saluer mon ex-compagne.

Le démon regardait le couple que Max et Kalia formait, avec un léger dégout, lorsque l’homme complimenta Kalia qui le complimenta aussi en retour sur sa tenue. Elle ajouta aussi une petite remarque que Raymon ne releva pas plus que ça. Puis le mi-démon sorti un rose qui était caché derrière son dos pour l’offrir à Kalia. Le démon eut un léger regard horrifié, une rose… Un haut le cœur le prit et il aurait pu en vomir. Mais il se retint, à quoi bon faire des vagues alors qu’il venait juste d’arriver. Raymon ne fit plus attention au couple durant quelques minutes, préférant voir les nouveaux venus dans la salle, Matthew qui n’était pas encore accompagné, de même pour Zark, suivit d’une nouvelle ange que le démon n’avait pas encore rencontré, et puis sans doute la surprise de la soirée, Ilana. Elle qui avait été jeté en pâture aux princes revenait vivante. Dire que lui avait eut du mal à s’en débarrasser, elle, elle revenait indemne, ou presque. Twisted Evil Il put juste entendre la remarque de Kalia, alors comme ça Ilana n’était plus la même. C’était intéressant dans le sens Vaurel/Ilana. Gloria venait, elle aussi, d’entrer dans la salle. Cette soirée était vraiment géniale. La plus part des grands noms de Pass Magic étaient réunis ce soir. La soirée était vraiment prometteuse. Le démon continuait de regarder les personnes dans la salle, des humains en tout genre, puis l’arriver de Kaley, sans doute que celle-ci serait avec Zark pour la soirée. C’est alors que la porte de la salle s’ouvrit à nouveau laissant apparaitre une jeune femme, assez belle, qui fut vite rejoint par Matthew. Raymon n’y fit pas plus attention que ça et jeta un regard à l’encontre de Félicia, il s’ennuyait fermement !

Le démon intercepta rapidement le regard plus que significatif de la part de sa cavalière. Il comprit immédiatement que c’était le moment d’agir et qu’il n’avait pas plus de temps que ça. Raymon jeta un coup d’œil vers Max, celui-ci semblait perdu et fini par sortir de la salle. Le brun sentait le regard de la jeune femme sur Max, Kalia ne comprenait pas grand-chose. Félicia avait réussi son coup, à lui de réussir. Twisted Evil Le démon saisit le bras de Kalia avant que celle-ci n’aille se mettre à poursuivre Max.

- Kalia, regarde moi. Je sais ce que Max à.

Lorsque Raymon fut sûr que Kalia pose son regard, à nouveau sur lui, et qu’il fut sûr d’avoir son attention, le brun fit apparaitre une bulle que personne à part lui ne pouvait voir. Un petit sourire sadique venait d’orner ses lèvres et Kalia commençait déjà à sentir ses membres s’alourdir et bientôt elle ne pourrait plus contrôler son corps. De sa profession de médecin, le démon connaissait très bien le corps humain et de n’importe quelle manière il pouvait agir sur les nerfs et les muscles. Raymon s’approcha de Kalia, saisit de ses deux mains le visage de la jeune femme, il approcha ses lèvres de celle la jeune femme et l’embrassa tendrement. En même temps qu’il l’embrassait, il força le passage de ses lèvres afin d’entremêler sa langue avec celle de son ex-fiancée. De sa main droite, il saisit le menton de Kalia, son corps n’était à présent plus à elle, ça elle ne pouvait pas le sentir. Alors qu’il venait de prendre le menton de Kalia dans l’une de ses mains, il lui redressa la tête et lui fit avaler une pilule. Son corps ne lui appartenant plus, elle ne put remarquer qu’une pilule venait de glisser le long de sa gorge pour s’enfuir dans son corps. Le démon stoppa son baiser et s’écarta tout en retirant la bulle transparente qu’il avait fait apparaitre, en même temps le corps de Kalia redevint normal et la sensation bizarre d’avoir ses membres lourds disparut.

- Max n’a rien de bien méchant.

Le démon s’écarta de la jeune femme en la regardant avec sérieux, puis il murmura.

- Je ne t’abandonne pas, Kalia.

Raymon se retourna et vit que Max s’approchait à nouveau, il en profita alors pour laisser les deux jeunes gens, seuls. Lorsque la pilule agira, Kalia reviendra d’elle-même vers le démon. Le brun jeta un regard ainsi qu’un sourire satisfait à Max avant d’aller rejoindre Félicia et Vaurel. Max allait sans doute se douter que Raymon avait fait quelque chose à Kalia pendant qu’il n’était pas là, mais si Kalia ne savait pas ce qu’il lui avait fait, Max n’en saura rien. Après tout, c’était juste un baiser non ? Une fois de retour aux côtés de Félicia, Raymon affichait un sourire des plus joyeux mais aussi des plus sadiques. C’était bon, cette pseudo victoire.

- Je t’en suis reconnaissant Félicia. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Legrand
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 4936

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Ven 5 Mar - 21:28

//La salle se remplissait de plus en plus, et alors que Kalia lui retourna son compliment, de nouveaux arrivants firent leur apparition. Ce fut Gloria qui se dévoila dans une belle robe noir et qui alla rejoindre Mephisto. En voilà un couple bien étonnant ou plutôt intriguant, de plus, voir la démone dans une telle tenue était plutôt rare. Kaley arriva à son tour, elle était vêtu d’une robe bleu nuit et avait attaché ses cheveux en chignon. Décidément les femmes étaient toutes aussi belles les unes que les autres. Sa sœur mit de côté la souffrance qu’elle ressentait, et se força à sourire et paraître un minimum en forme devant les invités. Max sourit lorsque Kaley se rapprocha de lui, ne désirant aucunement parler de ses problèmes où de Samaël à la jeune femme, non ce soir il n’en ferait pas allusion et la laisserait profiter pleinement de sa soirée... avec Zark. Un couple qui ne l’enchainait guère, mais malheureusement il ne déciderait à la place de son cœur, de toute façon il allait bien falloir qu’il l’accepte tôt ou tard, enfin en quelque sorte...//

- Et bien Kaley, on dirait que tu nous as sortis le grand jeu ? Tu es très belle Wink

//Kaley partit rejoindre son cavalier qui lui offrit un magnifique collier. Un sourire, voilà ce qu’il aperçut sur le visage de sa sœur. Un merveilleux sourire qui n’était pas apparut depuis bien longtemps. Si Zark parvenait à la rendre heureuse, alors Max ne pouvait que faire accepter leur relation. Pour ne pas faire trop espion, il détourna son regard pour apercevoir… Ilana ? Pourtant la jeune femme était avec les princes de l’enfer aux dernières nouvelles. Elle avait l’air d’avoir bien changé, son regard paraissait plus sombre ainsi que tous le reste, Ilana semblait renfermait et pas vraiment à l’aise devant autant de monde. Toutes ces personnes la dévisageaient et malgré ça, aucun ne venait la voir, Max ne supportait pas ce genre de situation. Il s’avança de quelques pas vers la jeune femme lorsque Kalia l’arrêta en lui disant qu’elle n’était plus la même. Qu’avait-il bien pu lui arriver ?//

- A peine revenue qu’on la met déjà dans une situation désagréable...

//Max resta à l’écart, s’il y avait bien une personne qui devait aller la voir, ce n’était autre que Zark, et pourtant le démon ne fit rien... Max détourna son regard, ce genre de choses l’agaçait, Ilana avait sacrifié sa vie en allant en enfer, et même l’homme qui l’aimait quelques mois plus tôt n’était pas venu à sa rencontre lors de son apparition. Une autre entrée attira cependant son attention, Vaurel était aussi là ? Non, cette soirée ne présageait vraiment rien de bon. Max croisa leur regard quelques secondes, se déconcentrer n’était vraiment pas une chose à faire. Puis une nouvelle arrivante fit son entrée, c’était une femme qu’il ne connaissait pas mais qui regorgeait de beauté et qui fut bien vite rejoint par Matthew. Bref, Max ne s’attarda pas plus la dessus, Félicia, Gloria et Vaurel l’intriguaient bien plus. Ils avaient tous quelque chose derrière la tête, restait à savoir quoi. Son regard se posa sur celui de Félicia qui les observait depuis un moment, Max était de plus en plus méfiant, ça se sentait et ça se voyait. La démone esquissa un sourire machiavélique et il put apercevoir ses yeux se recouvrirent de noir... Venir à cette soirée était tout sauf une bonne idée, hélas il était trop tard pour informer Kaley, Ilana, Kalia et tous les autres de quitter cette salle avant qu’il ne soit trop tard, il allait devoir rester et aider en cas de besoin. Max reposa son regard vers Kalia afin de lui dire d’être vigilante mais alors qu’il ouvrait la bouche pour prononçait un mot, une voix résonna dans sa tête… Jude. Les mots ne purent sortir et Max resta paralysé quelques secondes.//

« - Max, c’est donc de cette façon que tu as choisi de m’oublier... »

//Qu’est-ce que tout ça signifiait ? C’était donc à ça que consistait la venue de Félicia ? Les faire souffrir dans la discrétion pour les rendre fou ? Non, Max ne se laisserait pas avoir. Il ferma les yeux un instant, attendant que la voix ne s’estompe mais une fois rouvert, il aperçut le visage de Jude qui prit la place de toutes les femmes présentes à cette soirée, jusqu’à au final avoir devant lui la silhouette parfaite de Jude. Des visions d’elle, il en avait eu beaucoup à cause de Xénor, une illusion, c’était bien différent. Max ferma à nouveau les yeux pour ne plus la voir, mais les remarques qui sortaient de sa bouche étaient bien pire que d’avoir à affronter son regard. Finalement il se retourna vers la personne qui était censée être Kalia et s’exprima d’une voix assez troublée.//

- E-Excuses-moi Kalia... je m’absente une minute.

//Max sortit de la salle, il avait besoin de prendra l’air. On voulait vraiment gâcher sa première soirée avec l’ange qui l’accompagnait, et lui montrait une illusion de Jude était bien bas. Il se retrouva dehors et s’assit sur un banc, isolé de tous, et pourtant, elle était toujours là, face à lui et ne cessait de lui demandait « pourquoi m’as-tu oublié ? », « comment as-tu osé me tuer et me remplacer ainsi ? ». Max prit sa tête entre ses deux mains et ferma les yeux une nouvelle fois, cette fois-ci il ne les rouvrit pas, il attendait, cette illusion finirait bien par partir tôt ou tard. Une nouvelle remarque résonna cependant dans sa tête « ce n’est pas Xénor l’assassin, c’est toi. Je le sais Max ».//

- Tais-toi...

//Combien de temps encore ? Une minute ? Une heure ? Non Max le ne supporterait pas. Félicia paierait pour son acte et lorsqu’il saura que Raymon était en faites derrière tous ça, celui-ci risquerait de le regretter amèrement. Encore une fois il entendit sa voix « je te faisais confiance, tu m’as tant déçu ». Son point se serra, jouer avec les sentiments d’une personne... Max détestait ça.//

- Je t’ai dis de te taire !

//Max avait relevé la tête vers Jude et sa voix s’était élevée. Un couple qui passait par là le prit pour un fou et s’éloignait de lui d’un pas rapide. Max se leva, il savait que cette illusion n’était là uniquement dans le but de l’éloigner de quelqu’un, même un idiot l’aurait deviné. Il savait également que pour faire disparaître cette illusion... il devrait tuer Jude une seconde fois. Il se rapprocha de la fausse Jude en cachant un poignard dans son dos. Elle avait l’air tellement réelle, que le geste fut bien plus pénible à faire qu’il ne l’aurait cru. Son bras s’avança finalement et se planta dans le corps qui se trouvait en face de lui, exactement là où il l’avait tué la première fois.//

- Imiter Jude est une chose, être Jude n’a rien à voir.

//Le corps se mit à saigner puis finalement à disparaître. Max soupira et retourna dans la salle pour apercevoir Raymon… embrasser Kalia. Alors c’était pour ça qu’il avait demandé à Félicia de lui montrer Jude ? Son regard était empli de haine et son poing se serra. Le baiser fut rompu et le démon s’éloigna de l’ange tandis que Max se rapprochait d’eux, en croisant Félicia au passage, il lui adressa également une remarque.//

- Félicia... je te le ferais regretter.

//Pas le temps de s’attarder sur elle en sachant que Raymon était derrière tous ça. Max s’approcha de lui, et le démon n’eut qu’à se retourner pour se prendre son poing dans le visage et ainsi le faire tomber sur une table avec de la vaisselle en verre qui se cassa sur lui. Raymon saignait du nez, dommage pour lui qu’il ait perdu le pouvoir de se guérir. Son regard était dur et le ton qu’il employa était froid, Max ne se rendait même pas compte que tout les regards étaient maintenant tournés vers eux.//

- M’éloigner de Kalia en utilisant une illusion de Jude... c’était bien vu. Je pensais que tu la respectais un peu plus que ça, mais apparemment ça ne te dérange pas d’utiliser sa voix et son apparence pour parvenir à tes fins.

//Frapper... Il avait besoin de frapper encore. Mais ce n’était vraiment pas l’endroit pour ça et pourtant, Max n’arrivait pas à se calmer, si Raymon sortait une remarque déplaisante ou affichait un quelconque sourire, un autre coup s’échapperait surement sans le vouloir. Pousser à bout quelqu’un était mal, après il fallait savoir en subir les conséquences. L’envie de tuer ce démon ne manquait pas, au contraire, elle devenait de plus en plus forte.//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloria Fost
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 1085

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mar 9 Mar - 0:43

//Une petite moue taquine se forma sur les lèvres de la démone quand elle entendit la remarque de Zark qui ne fut pas contre le fait qu’elle passe cette soirée en compagnie de son allié à condition de seulement sympathiser. Ce petit air était en quelque sorte une façon de lui dire d’une manière qui paraitrait presque innocente : "mais enfin, tu me connais". C’était justement dans ces moments qu’il ne fallait plus douter un seul instant que la démone ne se contenterait pas uniquement de discuter et observer le déroulement de cette petite fête. La dernière remarque de Zark ne réussit pas vraiment à la convaincre, étant donné que lui-même avait essayé de se persuader de ce qu’il venait de lui dire... ils allaient bien voir ce que ça donnerait au final.//

//La démone s’était ensuite dirigée vers son cavalier, dont elle ne manqua pas d’observer la réaction d’un petit regard discret du coin de l’œil au moment où il posa les yeux sur elle pour la première fois. Elle en eut un petit regard amusé qui exprima le fait qu’elle ne regrettait pas d’être venue. Les occasions de se trouver en compagnie d’un cavalier à la fois si distingué et séduisant ne se présentaient pas tous les jours, et alors quand en plus celui-ci possédait en plus également un sadisme démesuré n’en parlons même pas. Gloria put très vite constater que la beauté de son cavalier ne se dégageait pas uniquement au niveau de son physique mais qu’elle était tout aussi bien présente dans ses paroles. Cette façon poétique avec laquelle il la salua ne lui déplut pas bien au contraire, la démone en dissimula même un sourire satisfait.//

- Vous me flattez, vous n’avez pourtant rien à m’envier ce soir car aucune lumière ne pourra jamais rivaliser avec celle des Archanges, d'autant plus lorsqu'elle est portée par un être aussi resplendissant que vous.

//Son cavalier en vint à reporter son attention sur Kanako en lui demandant si peut-être elles se connaissaient. Les deux femmes s’étaient en effet croisées au cours de certaines occasions, mais n’avaient jamais vraiment eu le loisir de discuter très en détail, bien que Gloria disposait déjà d’un certains nombres d’infirmations sur la jeune femme, comme pour pratiquement chacun des membres de Pass Magic. Néanmoins, aucune information n’était nécessaire pour constater que ce genre d’ambiances gaies et joyeuses ne semblait pas être la tasse de thé de la jeune vampire. Peut-être que les évènements qui allaient se produire au cours de cette soirée la feraient changer d’avis d’ici les minutes à venir.//

- Mademoiselle Kanako, c’est un plaisir de vous rencontrer ici ce soir. J’espère que vous prendrez plaisir à profiter de cette fête avec nous.

//Une phrase prononcée avec un ton assez désinvolte pour en deviner le sous-entendu qui s’y cachait. La démone détourna son regard quelques instants pour le poser sur le démon qui venait d’entrer dans la salle. Ainsi donc Vaurel Conor était de retour. Twisted Evil Il avait disparu depuis bien trop longtemps à son goût pour que son retour ne soit pas significatif d’un prochain changement. La manière avec laquelle il venait de rejoindre Félicia tout en renvoyant Raymon Shiragi avait eu un petit coté ironique. Et bien puisque les deux démons allaient probablement passer le reste la soirée ensemble, sans doute profiteront-ils également des réjouissances qui seront lancées d’ici peu.//

//Une nouvelle présence inconnue attira néanmoins son attention une fois de plus. Une jeune femme venait de faire son entrée, et avait été rejointe par Matthew. C’était la première fois que Gloria croisait son visage, elle ne devait pas être arrivée depuis bien longtemps. Mais ce fut surtout la protection incroyable dont elle bénéficiait qui avait retenu l’attention de la démone. Experte en toutes catégories de magies confondues, elle savait qu’un sortilège était la cause de cette nature impossible à percevoir chez la jeune femme. Celle-ci devait être sacrément bien protégée pour qu’elle ne parvienne pas à l’identifier tout de suite. Rares étaient ceux qui étaient capable de dissimuler aux yeux de tous et totalement la nature d’un être de façon à ce qu’on en vienne à le méprendre avec un simple humain, néanmoins, ce ne serait qu’une question de temps avant que la démone n’en découvre davantage à son sujet. D’après ce qu’elle put constater, Félicia aussi avait tout de suite ressentie cette forme de magie, néanmoins la démone ne parut pas satisfaite de voir Matthew l’accompagner. Peut-être que le visage de la jeune femme ne lui était donc pas inconnu. Cette personne méritait donc réellement le détour, elle tâcherait d’en apprendre plus à son sujet.//

//Gloria n’eut pas à attendre bien longtemps pour constater que Félicia avait déjà commencé à ouvrir les festivités... sur Max. En le voyant ainsi s’éloigner tandis que Raymon s’approchait de Kalia, la démone reporta son attention sur son cavalier et se rapprocha suffisamment près de lui pour lui murmurer quelque chose à l’oreille que personne d’autre à part lui n’entendit. Puis elle fit comme si de rien n’était, et attendit simplement le retour de Max qui promettait d’être explosif. A peine revenu qu’il réussit à lui seul à déclencher une scène en frappant assez fort Raymon pour réussir à l’envoyer contre une table et détruire en même temps tout ce qui se trouvait dessus. Cette scène suffit à donner l’envie à la démone d’intervenir. Pas de temps à perdre avant que Raymon ne se relève. Gloria se tourna vers son cavalier et lui adressa un sourire essayant de contenir du mieux qu’elle put un certain machiavélisme.//

- Je ressens encore beaucoup de colère chez certaines personnes en ce soir de la Saint-Valentin. Que diriez-vous de les rapprocher un peu plus ?

//Elle savait que son cavalier ne pourrait qu’être partant pour pimenter un peu plus l’ambiance de cette soirée. La démone lui tendit sa main pour qu’il la prenne afin de jeter ensemble un petit sortilège. Soyez ravis, afin de représenter au mieux cette soirée de la Saint Valentin même les sortilèges se jetaient à deux ce soir. Twisted Evil Une lumière blanche qui ne fut visible que par eux se mit à entourer progressivement toute la salle jusqu’à la recouvrir totalement. Le sortilège était à présent jeté, et les premiers effets allaient bientôt pouvoir se constater. Vous qui vouliez de l’amour, de votre vie vous n’aurez jamais été plus proche de votre ennemi que vous n’allez l’être ce soir. Twisted Evil Par groupes de deux vous voici tous reliés ce soir, uniquement vous et votre pire ennemi. Twisted Evil En l’occurrence Max et Raymon, Kaley et Ilana, et enfin Zark et Kalia. Pour le moment du moins, car la soirée ne faisait que commencer et d’autres personnes pouvaient encore arriver. Le sortilège prendrait effet sur eux aussitôt un pied franchi dans cette salle. Vous vous demandez sans doute ce que signifie être relié à votre pire ennemi ? Rien de très compliqué : Tout ce que votre ennemi va subir au cours de cette soirée à partir de maintenant, vous allez le subir aussi. Qu’il s’agisse d’une simple entaille sur un bras ou d’une mort accidentelle, vous serez concerné de la même façon, ainsi vous auriez tout intérêt à prendre soin de votre ennemi afin d’éviter un malheureux accident. Twisted Evil Cela dit tout ce que votre ennemi ressent, vous allez également le ressentir (c’est pour toi ça Ilana xD). Voilà de quoi bien débuter, mais ne soyez pas déjà si pressés de vous en aller, car ceci n’est qu’un début. Twisted Evil //
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephisto Seraphim
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 26

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mar 9 Mar - 2:20

Tous suivait un cour parfait. Chacun bougeant là ou il devait bouger, étant là ou il devait être. Et ayant pour partenaire celui ou celle que le Seigneur là haut avait désigné. Tout n’était qu’un vaste plan. La vie entière n’était qu’un plan qui dépendait de la volonté du Père la haut sur son nuage, triturant sa légendaire barbe blanche. Détruisant de son omnipotence invincible toute espoir de liberté pour ceux qui y aspirait. La Liberté, une chose futile et sans aucun intérêt. Personne n’était indépendant, chacun des gens présent dans cette pièce dépendait de quelqu’un ou quelque chose. Certains dépendaient du pouvoir, d’autres du bonheur. Certains dépendaient de l’amour qu’ils ressentaient envers certains êtres chers. D’autres encore, davantage fous dépendaient de plusieur chose à la fois. La folie, que présupposait ce mot? Qui était le fou et qui était le sage? Mephisto avait ses propres critères. Le fou, jamais n’était celui qui avait perdu la raison, ou qui avait tort. Beaucoup de gens oubliait l’importance déterminante du paradigme dans lequel chacun d’entre nous se place. Des rôles, voilà tout ce que représentaient nos attitudes, et lorsque quelqu’un sortait de ces attitudes ont disait qu’il avait perdu la raison, mais c’est inexact. Si je décide dans la seconde que je suis Napoléon Bonaparte, et que je me conduis comme Napoléon Bonaparte, je ne suis pas sans raison, j’agis selon un paradigme bien précis: celui qui suppose que je suis Napoléon Bonaparte. Suis-je saint d’esprit pour autant? Non, jamais. Parce que la chose essentielle qui distingue le fou du sage, c’est que le sage connaît le réel que le fou ignore. En effet, je pourrais faire tout ce que je veux, jamais je ne serais Napoléon Bonaparte. C’est le fait d’en être conscient qui me rend saint d’esprit. La Raison et le Réel, ces deux composantes parfaites, jouaient dans la vie de Mephisto le rôle d’ingrédient. Un ingrédient qui formait avec un soupçon d’audace et de folie maîtrisé, de goût du risque et un nappage d’arrogance une chose que fort peu d’homme possédaient: le génie. C’est à dire le talent simple et meurtrier qui avait fait de lui ce qu’il était aujourd’hui. Un membre du chaos, cette élite splendide ou le mal régnait en maître, ce groupe d’à peu près dix personne qui si elles étaient unie pussent faire la différence et dominer l’univers. Cependant, tous avaient plus ou moins le même mode de pensée, indispensable pour faire partie du Saint des Saint: chacun devait vouloir le pouvoir pour soi même, ou ses alliés. Ecraser l’adversaire à tout prix, lui faire sentir le pouvoir que l’on possédait pour le faire plier à genoux devant son Maître. Etendre son Empire sur les étoiles et même au delà de l’univers. Oui, pour être un membre du chaos du plus haut niveau, il fallait posséder des qualités que seul les meilleurs se vantaient se posséder: Rigueur, Puissance, Intelligence, Sadisme, Expérience. Et pour ce faire, rien n’était trop beau. Tous les moyens étaient bons. Y compris ce genre de petites fêtes. Et celle de qui il attendait le plus lors de cette soirée ne la déçu pas. A la vérité, il y avait deux personnes qu’il désirait voir en action ce soir. La première, évidemment, sa sublime cavalière. Il pouvait voir à sa tête qu’elle avait quelque chose en tête depuis le début de la soirée. Mephisto n’avait pas le don de lire dans les esprits, mais vu les expressions de son visage, elle devait avoir prévu quelque chose de proche de ce qu’il avait imaginé pour cette soirée. Elle ferait sa démonstration, il en était convaincu.
La seconde, chacun le devinera, c’était cette beauté froide, glacée et terrifiante dans sa longue robe de soirée qui se tint un moment au bras du nettement moins classe Raymon Shiragi ( une petite crotte de nez dans la tronche :p). Félicia, il lui jeta un vague regard qu’elle croisa. Il y eu comme de la foudre qui sorti du regard des deux êtres. Un dixième de seconde avait suffit à éveiller en Mephisto des pulsions meurtrières. Il eu un léger sourire en coin. Deux couples se faisant face. Vaurel qui avait piqué Félicia à Raymon, s’entretint avec elle. A coup sur, cette dernière mijotait aussi quelque chose. De l’autre coté du “ring” Gloria et Mephisto. Deux tigres, deux tigresses, et un allé simple pour le pouvoir absolu à ceux qui l’emporteraient. Quelle tranche de rigolade se profilait à l’horizon. Mais ce n’était pas le lieu, ni l’endroit pour ce match des Dieux. Le Colisée n’était pas encore bâti, tout restait à faire. Il était venu ici pour prendre du plaisir, se détendre avec sa partenaire...A leur manière évidemment. Lorsque celle qui l’accompagnait lui renvoya elle aussi un compliment très touchant, Mephisto eut une nouvelle décharge d’adrénaline. Ce n’était absolument pas normal, jamais dans plus de cinq millénaire de vie on ne pouvait faire angoisser Mephisto rien que par le son d’une voix, que par quelques mots fugaces qui s’évanouissait sur les lèvres appétissantes même d’une Déesse. Premier Archange, Commandant Suprême, face à celui, ces titres et ces honneurs passés demeuraient bien peu de choses. Aucun adversaire ne pouvait parvenir à tirer de Mephisto ce que la jeune femme fit en quelque seconde. Il fallait bien s’y attendre de toute façon. Il avait face à lui Gloria Fost, une femme capable de tout, et qui pouvait faire l’impossible. Surtout lorsque cela paraissait infaisable. Il dissimula lui aussi un certain sourire satisfait de l’échange qui s’en suivait.


-Je suis indigne de tel compliment moi dont la Lumière s’éteint face à vous et qui par le son de votre voix de sirène m’appelle tel le piètre marin soumis à vos désirs et apportant pour vous les bateaux les plus colossaux du monde pour satisfaire en fidèle serviteur vos quatre volontés.

Mephisto fut cependant troublé dans ses pensée par une énergie qu’il n’arrivait pas à détecter. De la magie, à coup sur. Mais quelque chose d’indélébile et de collé à la peau de celui ou celle qui la portait. Il cherchait subtilement à détourner son regard de Gloria, il y parvint avec difficulté. Et son regard se porta sur un autre femme, nettement moins attirante il fallait le dire mais qui pourtant ne manquait pas d’intriguer tout le monde. Matthew se trouvait avec elle. Le Fils de Félicia et Zark, un de ses élèves, le réflexe de Mephisto fut immédiat et il tourna sa tête lentement fers Félicia qu’il vit plaquer sa main à son front d’un air faussement désolé. Il plissa le front et baissa la tête en fermant les yeux... Décidément, cette femme ne manquait pas de piquant elle non plus pour réussir à surprendre son monde. Elle connaissait à coup sur le secret de la jeune femme. Sa réaction n’eut pas été aussi vive simplement parcequ’elle jugerait sa cavalière indigne de son fils. D’ailleurs, Mephisto pensait qu’elle s’en moquait un peu, voire beaucoup. Une inconnue de plus dans l’équation n’était pas pour déplaire à Mephisto. La plus part des gens semblaient arrivé. Il manquait encore Cameron. Il ne tarderait pas à venir. Mais avec qui? Encore une question en suspend. Décidément, cette soirée allait se révéler plus que splendide. Ce panaché de mystère, de haine et de ressenti qui se profilait, quelqu’un devait impérativement mettre le feu aux poudres. Il fallait que quelqu’un fasse exploser la tension avant que le festival de coups tordus ne commence. Et, comme il fallait s’y attendre, c’était cette sale garce de Félicia qui s’y collait. Décidément, cette demoiselle avait le chic pour faire le sale boulot des autres. Que ce soit celui des Princes de l’enfer ou celui de tous les comploteurs de la soirée. Il senti de l’énergie partir du corps de Félicia pour se précipiter vers Max. Mephisto ne pouvait pas savoir ce qu’elle lui faisait. Mais il senti les flux d’énergie du corps de Max changer, l’énergie thermique augmentait, il était donc en nage, l’électricité de son corps qui était le moyen de transport des messages nerveux du cerveau jusqu’aux organes accélérait. Il était troublé, à la limite de tomber dans les pommes. Comme si il avait vu un fantôme.
Il s’absenta un moment. Mephisto avait suivi toute la scène. Kalia devint d’un seul coup étrange. Raymon devait être en train de passer à l’action. Tout se passa très vite. Mephisto se tourna vers Gloria.


-Ma chère ceux là on l’air de bien s’amuser...

Max revint dans la salle. Cette fois-ci, il bouillait littéralement. Mephisto pouvait sentir la haine, et la colère qui s’intensifiait en lui de par l’énergie qu’il dégageait. Une énergie sombre, presque démoniaque. Il s’approcha de Raymon, et un coup de poing se décocha. Un coup de poing parfait, qui fut pile poil là ou il fallait. Mephisto ne manqua pas discrètement d’applaudir le splendide direct qui avait fait volé Raymon sur la table. Il brisa les magnifique assiettes qui composait les couverts du buffet. Mephisto plaqua sa main contre son front avec consternation. Crétin, comment Mephisto allait-il pouvoir se restaurer convenablement à présent? Observer un spectacle sans pouvoir se sustenter c’était d’un gênant.
Cela dit, la voix de sa cavalière le tira de ces bassement matérielles considérations. Enfin! Elle se décidait à agir et à sortir Mephisto de sa torpeur. Quand il commençait à analyser une situation, il pouvait s’y perdre dans les méandres durant des heures. Il eut un sourire un peu amusé. Et répondit au tac au tac.



-Il serait fort mal venu pour une âme charitable de refuser d’oeuvrer à l’apaisement des âmes de bonnes volontés et à la paix dans le monde.


Lorsque Gloria saisit sa main pour lancer le sortilège, il eut à cette fois-ci non seulement une autre décharge d’adrénaline mais son coeur se mit à battre plus fort. Décidément, il fallait que ce genre de chose ne se reproduise plus à une telle fréquence. Mephisto ne modifia pas son niveau d’énergie tout de suite. En professionnel, pour être le plus in-détectable il ne l’éleva qu’au moment ou le sortilège parti. Ils avaient pensé à la même chose finalement. Unir les pires ennemis ensemble. Bien sur, Gloria et Mephisto ne furent pas touché, Félicia non plus. Si le sortilège avait fonctionné sur elle, Gloria aurait été certainement relié à elle et ce n’était pas “souhaitable”. Le sortilège lancé, leur deux mains se quittèrent, au regret de Mephisto. Bien, qui allait être la première cible? L’archange déchu n’eut pas à réfléchir très longtemps. Il s’approcha de Gloria pour lui chuchoter.



-J’ai bien l’impression que ce soir Princesse Kaley va adorer se lover dans les bras de son prince charmant après l’enfer que je vais lui faire vivre.

Evidemment, personne ou presque ne devait être conscient du sortilège. Encore moins la pauvre Ilana qui allait servir de passerelle pour que Kaley déguste. Félicia avait jeté son envie de se défouler sur Max, Mephisto lui allait choisir la soeur Legrand. Il regarda Max avec un air amusé, il voulait lui faire comprendre que ce soir il ne donnerait pas qu’un seul coup de poing. Mephisto regarda Ilana. Surprise l’amnésique! Ce soir, c’est feu d’artifice. Mephisto se concentra et transféra de l’énergie électrique dans le corps d’Ilana. La pauvre ne pouvait rien sentir de ce que Mephisto faisait, c’était indolore, mais lorsqu’Ilana toucherait quelqu’un au cour de la soirée, elle se prendrait un coup de jus certes pas dangereux, mais fort désagréable. En d’autre terme: ni elle ni Kaley ne pourrait toucher quelqu’un tranquillement de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raymon Shiragi
Champion
Champion


Nombre de messages : 1588
Age : 106

MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   Mer 10 Mar - 9:51

Durant toute cette soirée, le démon n’avait eu qu’une simple idée en tête, s’occuper de Kalia et s’était chose faites. A présent, il pouvait se retirer en toute confiance pour aller continuer son plan, ailleurs. Le brun était entrain de discuter un peu avec Félicia quand Max pénétra à nouveau dans la salle, c’était bon de ressentir cette haine et cette colère. Il s’adressa rapidement à Félicia et Raymon eut juste le temps de se retourner que Max lui envoya son poing dans le nez, le faisant voler et atterrir sur un buffet où était situées toutes les assiettes et autres verreries qui permettaient aux hôtes de manger. Le nez de Raymon se mit à saigner, tant pis. Twisted Evil Max le regardait d’un ton dur et lui parlait froidement, qu’il était mignon. Twisted Evil Bien sur, Max était au courant que c’était lui qui était derrière tout ça mais pouvait-il le prouver ? Twisted Evil Raymon se releva, lécha son propre sang qui venait de couler jusqu’à ses lèvres, tout en ayant un sourire hautain à l’égard de Max. Non, il n’allait pas lui rendre son coup alors que même tous les regards étaient tournés vers eux.

- Jude? Je ne l’ai pas vu de la soirée. Peux-tu prouver ce que tu avances là Max?

Le brun gardait son sourire hautain qui se transformait de plus en plus en sourire sadique, il savait que Max avait une forte envie de continuer de le frapper, mais le laisserait-il faire à nouveau ? Twisted Evil C’est alors que Raymon se retourna pour être de dos à Max et posa une question d’une voix assez forte pour que tout le monde l’entende.

- Est-ce que quelqu’un à aperçu Jude ce soir?!

Bien sur que non, l’illusion n’avait été que pour Max, une belle surprise de la part de Félicia. Raymon se retourna à nouveau vers Max avec un regard sombre et un sourire sadique.

- J’avais oublié, Jude est morte et c’est toi qui l’a tué. N’as-tu pas un peu abusé de l’alcool ce soir pour avoir des visions d’elle, ou bien n’arrives-tu pas à l’oublier et tu rejette ta colère sur moi, la seul personne à t'énerver? C’est futile. Twisted Evil

Le brun ne faisait pas attention à Gloria et Mephisto, alors que les deux démons leur préparaient une magnifique surprise à tous ici, présent. Raymon portait toute son attention sur Max.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bals les plus réussis sont ceux dont on parle le plus sans y être allé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La décapitalisation de la classe moyenne
» De Norman Maclean - Ce sont ceux avec qui nous vivons, que nous aimons et que nous devrions connaître, qui nous échappent. • Cornélia
» LEVI - « Les fous ce sont ceux qui acceptent de vivre comme du bétails » Felinae, sous-chef
» Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.
» Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pass Magic :: Pass Magic

 :: Le campus :: La salle des fêtes
-